Accueil | Entretien par Pablo Vivien-Pillaud | 27 avril 2021

Marine Roussillon : « Blanquer a abandonné les personnels de l’Éducation nationale, les enfants et leurs familles »

Enseignement et Covid : comment rattraper les retards ? Marine Roussillon, responsable éducation, enseignement supérieur et recherche au PCF, est l’invitée de #LaMidinale​.

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

UNE MIDINALE À VOIR...

 

ET À LIRE...

 Sur la reprise dans les écoles 
« Tout le monde voudrait que l’école puisse fonctionner. »
« Les enseignants aimeraient pouvoir enseigner mais les moyens ne sont pas là. »
« C’est le retour du chaos organisé dans nos écoles. »
« Il n’y a aucun moyen supplémentaire pour le nouveau protocole mis en place dans les établissements scolaires. »
« Les mesures qui auraient pu être prises comme la vaccination des enseignants, l’équipement des classes en capteurs de CO2 et en dispositifs d’aération, ne l’ont pas été. »
« Le ministre de l‘Education nationale ne fait rien et se défausse sur les collectivités locales et les directions d’établissements. Il est irresponsable. »
« Le ministre de l’Education nationale a abandonné les personnels, les enfants et leurs familles. »

 Sur les contaminations dans les écoles 
« Comme on ne teste personne à l’école, on ne peut pas remonter les chaînes de contamination. »
« C’est trop facile de considérer que les contaminations ne se font pas à l’école mais dans les familles. »
« Rien n’est pris en charge par le ministère : aucun aménagement des locaux, aucune réquisition de locaux supplémentaires, aucun dispositif pour que les enfants puissent manger par exemple en plein air. Tout repose sur les directeurs et les directrices d’écoles qui bricolent au mieux en fonction des moyens dont ils disposent. »

 Sur les programmes scolaires 
« Dans l’immédiat, l’école a besoin d’un plan d’urgence qui relève à la fois des moyens mais aussi des contenus. »
« Aucun aménagement des programmes scolaires n’a été fait. »
« On va demander à des élèves de passer le grand oral du bac ou le brevet des collèges comme si de rien n’était. »
« Quand on interrompt l’école, on interrompt les apprentissages. »
« Quand l’école s’arrête, on ne peut pas demander à l’élève de rester élève et de continuer à progresser sans l’école. »
« L’enseignement à distance, l’école à la maison : ça n’existe pas. »
« Il y a une perte, en termes de contenus, due à l’épidémie. On pourrait compenser cette perte. On a les moyens de la compenser. Mais rien n’est mis en place pour qu’on puisse la compenser dans les années qui viennent. »

 Sur la rentrée de septembre 
« Il faut mettre en veille Parcoursup au moins pendant un an. Il n’est pas normal qu’on trie les élèves sur les apprentissages réalisés dans une année de crise. »
« Il faut aménager les programmes et les lisser sur deux ou trois ans pour rattraper ce qui n’a pas été fait au cours de cette année. »
« Il faut donner du temps aux enseignants et réduire durablement les effectifs par classe. Ça permettra aux enseignants de mieux rattraper les difficultés occasionnées par l’interruption scolaire. »
« Il faut allonger le temps passer à l’école : ça fait trop d’années qu’on diminue le temps scolaire. »
« Si on veut que les enfants aillent à l’école pour y apprendre quelque chose, et pas simplement pour servir de garderie pendant que les parents vont au travail, il faut des conditions qu’ils aillent dans des conditions de sécurité qui leur permettent des apprentissages sereins et qui permettent aux enseignants de faire leur travail. »
« Il faut se dépêcher de vacciner les personnels de l’Education nationale. »

 Sur le Grenelle des professeurs  
« Ça fait des mois et des années que Jean-Michel Blanquer piétine les personnels et les méprise et subitement il voudrait les consulter ? Je n’y crois pas une seconde. »
« La confiance entre Blanquer, les personnels de l’Éducation nationale et les familles est rompue. Il doit partir. » 
« Blanquer veut imposer ses mesures de manière autoritaire comme il l’a toujours fait. »
« On essaie de transformer les enseignants en exécutants. »

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.