Accueil | Entretien par Pablo Vivien-Pillaud, Pierre Jacquemain | 21 septembre 2021

Maryam Pougetoux : « Nos universités manquent de moyens, de professeurs et de places »

Après plusieurs mois d’enseignement à distance, 1,7 millions d’étudiants s’apprêtent à faire leur rentrée universitaire. Précarité, conditions d’enseignement, compétition entre pôles universitaires, climat social et politique : Maryam Pougetoux, vice-présidente de l’UNEF, est l’invitée de #LaMidinale.

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

UNE MIDINALE À VOIR...

 

À ÉCOUTER...

>> sur Spotify

 

...ET A LIRE

 Sur l’état d’esprit des étudiants  
« On est partagés entre le fait d’être enfin en présentiel - et ça fait du bien - et en même temps de se dire qu’il y a encore les galères de rentrée qui persistent entre les conditions d’étude et les conditions de vie. »
« Il y a une précarité qui a augmenté de 2,7% chez les étudiants. »
« On ne peut pas mettre la question de la détresse psychologique des étudiants de côté. Elle a été très prégnante pendant toute la période de confinement. Ça marque. Et la crise sanitaire n’est pas terminée. »
« Beaucoup d’étudiants ont été en situation de décrochage l’année dernière et ça pèse sur le moral des étudiants. »
« On fait beaucoup de distribution alimentaire alors que jusque-là, ça n’était pas vraiment notre rôle. On tente de pallier les carences de l’Etat qui n’est pas au rendez-vous. »
« On organise des bourses aux livres sur les campus pour faire en sorte que les étudiant-es payent moins chers leurs livres. »

 Sur les jobs étudiants et le plan un jeune, une solution  
« Le salarié étudiant ne devrait pas exister. On est sensé pouvoir suivre ses études dans de bonnes conditions. »
« On revendique un filet de sécurité, ce que l’on appelle l’allocation autonomie, pour permettre aux jeunes de vivre sans se soucier d’aller travailler. »
« Un jeune sur deux travaille pendant ses études et c’est la première cause d’échec à l’université. »
« Le gouvernement veut encourager le salariat étudiant alors que ça n’est pas la solution. »

 Sur l’adaptation de l’université à l’heure du Covid 
« La ministre a prévenu qu’il n’y aurait pas de distanciation sociale à l’université. Il faut respecter les gestes barrières. »
« Rien n’est mis en place pour purifier ou ventiler l’air dans les salles de cours. »
« Les universités manquent de moyens, de professeurs, de places. »
« Le nombre d’étudiants est en augmentation à l’université. Il y a d’énormes bouchons en Master. »
« Faute de moyens, le protocole sanitaire des universités n’est pas à la hauteur. »
« Il n’y a pas de pass sanitaire pour entrer à l’université et heureusement. »
« On est pour la vaccination des étudiants. »

 Sur le financement des universités  
« Il y a un financement qui manque. »
« Certaines universités de province demandent des enveloppes supplémentaires. »
« Lors du projet de loi de finance de l’année dernière, en pleine période de crise sanitaire, les universités n’ont bénéficié d’aucun moyens nouveaux. »
« Les universités sont en grandes difficultés. »

 Sur le climat social et politique  
« L’UNEF s’associe à la mobilisation du 5 octobre contre les réformes des retraites et de l’assurance chômage. » 
« Nous voulons porter les aspirations de la jeunesse. »
« En tant que syndicat étudiant, on a vocation à faire émerger nos propositions et revendications dans le cadre de la campagne présidentielle. »
« Souvent, les politiques considèrent que les jeunes ne votent pas et qu’il n’y pas lieu de s’adresser à la jeunesse. »
« La jeunesse est souvent invisibilisée dans les programmes des candidats alors qu’on est les citoyens de demain. »
« On est dans un contexte anxiogène avec la montée de l’extrême droite et une visibilisation des idées de haine auxquelles on n’adhère pas. »

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.