Accueil | Par Pierre Jacquemain | 22 décembre 2017

"Ne construisez pas votre imaginaire politique à partir de votre peur."

Il est écrivain. Scénariste. Plus d’une trentaine d’oeuvres à son actif. De gauche et même césarisé. Il se revendique « libertaire ». Entretien passionnant avec François Bégaudeau, invité de #LaMidinale, où l’on revient sur la place des intellectuels et des artistes ; sur ce qu’est la gauche, le nationalisme et le capitalisme ; les effets de l’usage de la peur en politique, la politique d’Emmanuel Macron, les violences faites aux femmes, etc.

Vos réactions (31)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Sur la montée des nationalismes

« Je suis toujours un petit peu dubitatif par rapport aux gens qui passent leur temps à organiser leur pensée politique par rapport à ce qu’il y aurait à craindre et non pas par rapport à ce qui est déjà. »
« Ce qui est déjà, ça n’est pas la montée du nationalisme ; ce qui est déjà c’est la montée en puissance d’une force transnationale qui s’appelle le capitalisme. »
« Je n’aime pas le mot populisme, c’est un mot flou et approximatif. »
« Il y a eu une espèce de dilapidation et de destruction du tissu ouvrier et du tissu industriel partout en Europe avec la mise au chômage de millions de gens et je pense que tout ça n’est jamais sans conséquence du point de vue du nationalisme. »

Sur l’incarnation du pouvoir par Emmanuel Macron

« C’est une incarnation qui ne se cache pas d’être monarchiste. »
« Un président qui aurait un ethos démocrate s’empresserait de changer de localisation du pouvoir. »
« Quiconque est un peu sérieux dans sa pensée sur la démocratie veut absolument sortir de cette République mais il faudrait beaucoup plus qu’une VIème République pour véritablement tendre à quelque de l’ordre de la démocratie. »

Sur les formes de résistances

« La gauche a toujours été minoritaire. »
« Les rares fois dans l’histoire, depuis deux cent ans, où la gauche à pu faire valoir quelque chose c’est parce qu’elle était particulièrement agissante, puissante. »

Sur l’usage de la peur en politique

« On sait bien que la peur - qui est un affect - et qui lorsqu’il a une traduction politique, est un affect de droite. »
« Une séquence qui est celle du terrorisme qui sollicite chez nous de la peur, très légitimement, ne pouvait produire qu’un glissement droitier et l’acceptation de mesures que l’on n’aurait pas accepté il y a vingt ans ou trente ans. »
« Le lendemain du 7 janvier, on n’est parti pour une radicalisation de la droitisation de la société. »
« Ce qu’on pourrait dire aux gens qui ont peur c’est pas de leur dire ’n’ayez pas peur’ mais ‘ne construisez pas votre imaginaire politique à partir de votre peur. »

Sur la place des artistes et des intellectuels

« Le devoir de l’artiste et de l’intellectuel c’est de ne pas déserter pour l’un le champ de l’art, pour l’autre le champ de la pensée. »
« Il y a des intellectuels qui ont déserté le champ de la pensée. »
« Ce qu’on doit demander aux intellectuels de gauche c’est d’écrire de bons livres et de bons textes. »
« Les partis politiques sont des machines à ne pas penser. »
« Je voudrais être sûr que les militants qui demandent aux intellos de s’engager prennent considération de ce que les intellectuels peuvent produire dans leur champ. »
« Ça ne pose aucun problème à Michel Onfray d’aller à la télévision parce que ce qu’il a à dire tient en quatre phrases. »
« Dans le format télévisuel il faut tout dire en trois minutes : on joue en deçà de son intelligence. »

Sur François Ruffin

« J’adhère totalement à la démarche de Ruffin. Je suis très fier que mon camp comprenne un type comme lui. »
« Il a un rapport fort à la littérature qui m’intéresse et ce qu’il aime dans la littérature c’est que dedans il y a des récits. Et Ruffin essaie de ramener du récit dans la politique. Le récit c’est pas de la fiction, c’est pas de la fable, c’est comment vivent les gens. »
« Quand il fait le happening du maillot, il y a un récit, il y a des vies, il y a des situations concrètes : les clubs amateurs de foot sont paupérisés et ne tiennent que parce qu’il y a des bénévoles. »

Sur les violences faites aux femmes

« La notion de harcèlement est psychologiquement vertigineuse. »
« Je viens d’une école qui considère que tout est politique et que même les rapports intimes sont régis par des conditionnements, y compris dans le lit. Pour autant, je ne suis pas sûr que l’on puisse tout politiser. »
« Je m’associe au mouvement par solidarité avec les femmes. »
« Les hommes sont prisonniers de leur violence. »
« Les premières victimes du phallocratisme c’est les hommes. »
« Il faut isoler les cas où il y a un rapport de force économique. »

Sur l’éducation nationale

« Sur l’école je suis inaudible : ma radicalité n’est pas soluble dans le débat. Je travaille avec des hypothèses de déscolarisation générale, de suppression de l’école obligatoire. »
« Si je redescends sur terre, je me dis que le dédoublement est peut-être à ce jour la seule mesure du macronisme qui pourrait vaguement s’apparenter à une impulsion de gauche. »
« Qu’on fasse avec 7 enfants ou plutôt 14 enfants la même chose, ce que Rancière appelle de l’abrutissement ; si l’abrutissement est plus efficace à 7 qu’à 14, ils seront abrutis plus vite. »
« L’école est une institution antidémocratique, inégalitaire et autoritaire. »

Vos réactions (31)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

  • super sympa !

    un nouveau Siné, ou Wolinski ; très frais, politique mais en dehors des partis , gentil compagnon ; il doit surement faire la vaisselle.

    "Intelligent inutile" , le genre de bon copain qu on aime inviter si il est seul un soir de noël.

    Un peu prise de tête mais "bon sacré François !"

    On se trouve les intellos que l ’on peut , triste période !.

    Apres Poutou, on continue la série : Je n’ai rien a dire mais je le dirait"

    buenaventura Le 22 décembre 2017 à 16:42
       
    • @buenaventura - je suis pas sûr qu’il y ait suffisamment de monde avec des choses "à dire" pour remplir ne serait-ce que le quart des midinales de l’année...

      Carlos Le 22 décembre 2017 à 20:18
    •  
    • Je ne comprends pas bien cette condescendance ni cette notion d’"Intelligent inutile" : François Bégaudeau, que je n’avais jamais entendu en interview, exprime selon moi brillamment (= clairement et intelligemment) son opinion... dans laquelle je me retrouve tout à fait. Il me semble que c’est précisément ce genre de personnages qui, entendus plus régulièrement dans les médias mainstream, auraient une chance de faire réfléchir et même, soyons fous, de convertir les consentants malheureux du capitalisme.

      Franck B. Le 23 décembre 2017 à 01:18
  •  
  • Super itw ! Je suis à fond d’accord dans la forme comme dans le fond, sauf peut-être quand il dit que ce sont les hommes les 1ères victimes de la phallocratie. Je vois ce qu’il veut dire mais bon ...

    Durruti Le 22 décembre 2017 à 18:36
  •  
  • Bonjour
    la première partie me conviens bien, sous estimation, du capitalisme,et pas uniquement le libéralisme, la mondialisation, la finance, des rapports capitalistes, la destruction de tout un tissus social, d’un milieux....
    Le reste reste a discuter....mais bon pas ici , vu que l’on coupe parfois ?

    BOB Le 23 décembre 2017 à 15:05
  •  
  • Oui bon, ça" boboise" à-tout-va dans les midinales depuis quelque temps. La réflexion politique est à ras le bitume : le gentil Ruffin , son maillot et son ballon de foot, franchement on s’en tape ! Pendant qu’il fait le rigolo devant l"Assemblée nationale et des médias complaisants, les clubs amateurs sont en train de crever ... À aucun moment, l’invité ne cite quel(s) parti(s) composaient cette gauche "puissante et agissante", qu’il semble regretter, ni n’évoque son union," les rares fois" où elle fut" puissante et agissante". Il est vrai qu’il est de bon ton dans une partie des salons parisiens de déglinguer "la gauche traditionnelle" depuis que LFI est arrivée. En résumé, beaucoup de mots pour rien de nouveau en cette fin 2017...

    JoeL M Le 23 décembre 2017 à 17:08
       
    • @JoeL M
      "le gentil Ruffin , son maillot et son ballon de foot, franchement on s’en tape ! Pendant qu’il fait le rigolo devant l"Assemblée nationale et des médias complaisants, les clubs amateurs sont en train de crever ..."

      Si Ruffin fait ça c’est justement pour dire ce que vous dites : que les clubs amateurs sont en train de crever. Donc je ne vois pas où est le problème. C’est la forme qui vous gêne ?

      Durruti Le 24 décembre 2017 à 12:46
  •  
  • La forme ,en effet, mais pas que ... Certains s’étaient ébaudis sans retenue de la fiction-docu de Ruffin "Merci patron !", qui, entre parenthèses ,sur le mode de la tragi-comédie sociale, exploitait le même filon que Michael Moore quelques années auparavant
    J’avais trouvé" limite "le fait de dénoncer les méfaits du capitalisme financier en manipulant ses victimes... Mais bon, je suis sans doute un pisse -froid qui boude son plaisir et il est vrai que je préfère "Germinal", les documentaires sur la lutte des "fralib" ou des "Jeannettes"...
    Sur le fond, en revanche, au-delà des pitreries qui mettent peut-être un court instant les rieurs de votre côté, cette manière de faire de la politique autrement conduit-elle à ébranler vraiment le capitalisme et à remettre en cause les politiques d’austérité qu’il inspire à nos gouvernants ?
    Rien n’est moins sûr ! Michael Moore n’a pas fait baisser la cote des valeurs de Nike ni empêché Obama , puis Trump,d’être choisis pour représenter l’Amérique. Et si Ruffin a pu, grâce à la notoriété acquise, se faire élire député de LFI à Amiens, on attend avec intérêt la suite de l’histoire à Wirhpool et ailleurs...

    Joel M Le 24 décembre 2017 à 14:50
       
    • @joel - les modes d’action politiques sont nombreux... Le fait que Ruffin, comme les autres députés de la FI, choisisse de se servir de l’Assemblée comme d’une tribune pour s’adresser au plus grand nombre n’a probablement pas d’effet direct sur le prix des actions de telle ou telle société ou de toute évidence sur le capitalisme lui-même mais j’y vois 2 avantages :

       le 1er étant de contourner la "censure" médiatique qui ne met en éclairage aucune des questions de fond qui se cachent derrières les annonces et autres décisions politiques au profit soit d’une "neutralité", plus suspecte avec la concentration qui s’est opérée dans le secteurs des grands médias de masse, soit du "buzz" qui fera vendre... Je conviens que c’est un jeu dangereux, car il faut arriver à sortir du buzz et faire passer un message au lieu de se laisser "enfermer" dans un rôle. Or, face à des professionnels de la société du spectacle, il va s’en dire que ceux qui s’aventurent dans cette voie partent avec un handicap. Parfois, ca paye, il n’y a qu’a voir dernièrement le débat sur l’instance indépendante de déontologie qui a su prendre...

       Le 2ème, revient a faire douter au maximum les observateurs politiques sur la propension de la majorité à être autre chose qu’une majorité "godillot" qui n’a pas d’autre ambition collective que celles d’être un ramassis d’ambitions personnelles... Chacun n’ayant rien à dire sur la "chose public" en dehors de ce qu’affirme la voix de leurs ministres. C’est ainsi que 17, parviennent à parler plus fort que les plus 300 députés LREM. 

      Quoiqu’il en soit, je doute que Ruffin ait cherché à "exploiter" pour son propre intérêt personnel, avec le film "merci patron !", les malheurs des victimes de Bernard Arnaud... Il y a quand même un message politique, sociale et de questionnement sur ce qui est juste, derrière cela et beaucoup de monde y a été sensible. Mais je comprends qu’on puisse ne pas être touché par cela.

      Carlos Le 25 décembre 2017 à 10:30
    •  
    • Pour qui vous prenez vous pur traiter les gens de cette manière. Que vous ne soyez pas d’accord politiquement avec F Fuffin et la FI ne vous autorise pas à vous montrer méprisant, voir insultant. A moins que ce soit votre conception du débat démocratique. Quand des personnes ayant la même conception que vous du débat démocratique ont accédé au pouvoir, on a vue le résultat . Ça commence par des insultes , des accusations, et cela finit par des procès et des condamnations.

      Quel est votre conception de l’action politique pour attendre de cinéastes comme Michael Moore qu’il renverse le capitalisme. Michael Moore Es t un cinéaste talentueux, engagé à gauche, qui à reçu de nombreux prix . Merci patron est très bon film apprécié d’un nombreux public, sans aucune manipulation et l’opposer comme vous le faites , au documentaire sur les Fralib n’a aucun sens.

      Qu’avez vous réalisé dans votre vie de si extraordinaire, pour regarder des personnes comme F Ruffin , F Bégaudeau, M Moore avec une telle condescendance, un tel mépris ?

      je vous cite « Michael Moore n’a pas fait baisser la cote des valeurs de Nike ni empêché Obama , puis Trump, ... »reproche qui n’a aucun fondement . Par contre vous, vous avez fait baisser l’électorat de gauche, car vous faites visiblement partie de ceux , qui grâce à leurs pratiques politiques , ont jeté tout un électorat populaire de gauche dans les bras du FN .

      Dans la circonscription où il s’est présenté F Ruffin a mis le FN par terre, auparavant il était mojoritaire , voilà une bien belle « pitrerie » . Et vous qu’avez vous fait ?

      Gege Le 26 décembre 2017 à 09:50
  •  
  • Ça y est ! le naturel revient au galop dès qu’on exprime un point de vue différent de la doxa LFI et qu’on ne trouve pas génial un de ses porte-parole. L’insulte du contradicteur arrive vite et lui faisant pendant l’héroïsation et la victimisation : bravo le "débat démocratique" ! Si des goûts et des couleurs en matière de création cinématographique on ne disputera point plus avant ,on remarquera tout de même que Ruffin n’est nullement le seul à avoir battu le FN et que ce n’est pas toute la gauche qui a jeté "tout un électorat populaire "dans les bras du FN ou dans l’abstention. En résumé, l’insulte et les exagérations partisanes sont le propre des sectaires.

    Joel M Le 26 décembre 2017 à 11:05
       
    • « Le goût , c’est le dégoût des goûts des autres »
      « La Distinction » de Pierre Bourdieu.

      Vous devriez lire cet ouvrage de P Bourdieu peut-être seriez-vous moins intolérants aux goûts des autres , aux points deles qualifier de « pitreries » .. A aucun moment vous vous intéressez au fond, seul la forme vous intéresse.

      Citez moi une seule insulte que j’aurais prononcé à votre égard. C’est vous qui êtes insultant vis à vis de de F Ruffin qualifiant ces actions de pitreries et par conséquent le réduisant au rôle de clown , au passage dans le même temps vous insultez ses électeurs . Personne et surtout pas moi , ne vous dénie le droit d’etre en désaccord politique avec FR ou la FI , mais cela ne vous autorise pas être méprisant et insultant.

      Vos goûts en matière de création cinématographique m’indiffèrent , vous pouvez avoir les goûts que vous voulez . Par contre exiger que l’œuvre d’un cinéaste provoque , je vous cite : « la baisse de la cote des valeurs de Nike ni empêché Obama puis Trump d’être choisis pour représenter l’Amérique »ce que vous faites, c’est tout simplement aberrant. Au passage Obama où Trump font beaucoup plus se « représenter » l’Amerique .

      Dire que FRuffin et M Moore exploiteraient un « filon » c’est méprisant, stigmatisant, c’est dégradant pour leur statut de créateur, surtout pour M Moore dont l’œuvre importante est reconnue mondialement. Je pense notamment à « Bowling for Columbine » et « Fahrenheit 9/11 » . Et pourquoi faudrait-il l’opposer au documentaire sur les Fralib , vous le faites et cela n’a aucun fondement, mais là vous ne répondez rien.

      Autre réponse que je n’ai pas c’est , et vous qu’avez-vous fait de si extraordinaire pour être aussi condescendant à l’égard de F Ruffin , F Bégaudeau, M Moore ? Et laissez la FI là où elle est , elle n’a rien à voir dans tout ça.

      En me traitant de sectaire il semble bien que vous faites ce que les psychologues appellent de la »projection » :
      « La projection désigne l’opération mentale (inconsciente) par laquelle une personne attribue à quelqu’un d’autre ses propres sentiments, dans le but de se sortir d’une situation émotionnelle vécue comme intolérable par elle . La personne n’a pas conscience d’appliquer ce mécanisme, justement car elle n’accepte pas les sentiments, ou sensations, qu’elle « projette » à l’extérieur, sur l’autre ou sur un objet. Il s’agit donc de mouvements pulsionnels intolérables, ou en tout cas, perçus comme tels. » Wikipedia , Traduit plus simplement vous : c’est l’hôpital qui se fout de la charité.

      Gege Le 26 décembre 2017 à 14:42
    •  
    • @joel - quelque soit votre opinion de F. Ruffin, dont vous pourrez "juger" des "pitreries" comme il vous plaira, je doute que prêter à tous les sympathisants de la France Insoumise un caractère sectaire soit reellement le gage d’une tendance à être soi-même très mesuré...

      Carlos Le 26 décembre 2017 à 18:48
    •  
    • Il serait temps d’arrêter les chamailleries au sujet de Ruffin et consorts et de pas oublier l’essentiel : comment fait-on pour sortir de cette situation de m..de dans cette société de m..de ?

      Armand C Le 26 décembre 2017 à 19:03
    •  
    • @Armand - avez vous jeter un oeil sur le programme "l’avenir en commun" ? Pour ma part, j’y vois de bonnes bases pour envisager... Ne serait-ce qu’un avenir ! Parce qu’après tout, on est bien parti pour pourrir la vie de nos enfants...

      Carlos Le 26 décembre 2017 à 19:09
  •  
  • Certain parlent trop pour ne rien dire ! au moins ici je trouve ce que cherche de façon claire et précise bravo...
    avenir amoureux gratuit

    Rabna Le 26 décembre 2017 à 15:39
  •  
  • Citer Bourdieu et Wikipedia ne suffiront jamais à donner à votre propos quelque consistance. En revanche, votre mauvaise foi est patente :" Laissez LFI là où elle est, elle n’a rien à voir dans tout ça" , dites -vous, alors que c’est vous - même qui avez évoqué l’élection d’un Ruffin, siègeant à l’Assemblée nationale sur les bancs de LFI et régulièrement invité sur les plateaux TV en tant que député LFI ! ( Au fait, par quel miracle LFI est-elle devenue le chouchou de ces vilains media que JLM dézingue à tout instant ?) .
    Quant aux ruffinades de l’intéressé, qui relèvent de la pitrerie ou du happening plus ou moins improvisé, elles ne grandissent pas son rôle d’élu du peuple , bien au contraire, à un moment où l’anti parlementarisme est devenu le fond de commerce de l’extrême droite et de la droite macroniste.

    Joel L Le 26 décembre 2017 à 16:35
       
    •  :Écrire :
      « Ć,est vous qui êtes insultant vis à vis de de F Ruffin qualifiant ces actions de pitreries et par conséquent le réduisant au rôle de clown , au passage dans le même temps vous insultez ses électeurs » Pour vous c’est inconsistant ?

      Ecrire :
      « exiger que l’œuvre d’un cinéaste provoque , je vous cite : « la baisse de la cote des valeurs de Nike ni empêché Obama puis Trump d’être choisis pour représenter l’Amérique »ce que vous faites, c’est tout simplement aberrant . Pour vous c’est inconsistant ?

      Ecrire :
       « Dire que FRuffin et M Moore exploiteraient un « filon » c’est méprisant, stigmatisant, c’est dégradant pour leur statut de créateur, surtout pour M Moore dont l’œuvre importante est reconnue mondialement. Je pense notamment à « Bowling for Columbine » et « Fahrenheit 9/11 » Pourv vous c’est inconsistant ?

      Ecrire :
      « Pour qui vous prenez vous pur traiter les gens de cette manière. Que vous ne soyez pas d’accord politiquement avec F Fuffin et la FI ne vous autorise pas à vous montrer méprisant, voir insultant. A moins que ce soit votre conception du débat démocratique. Quand des personnes ayant la même conception que vous du débat démocratique ont accédé au pouvoir, on a vue le résultat . Ça commence par des insultes , des accusations, et cela finit par des procès et des condamnations.« Pour vou c’est inconsistant ?

      Ecrire :
      « Dans la circonscription où il s’est présenté F Ruffin a mis le FN par terre, auparavant il était mojoritaire , voilà une bien belle « pitrerie » . Et vous qu’avez vous fait ? Pour vous c’est inconsistant.

      Si je comprend bien dans votre vision très manichéenne de F Ruffin , F Bégaudeau, M Moore , et la FI , vous considérez que vous seul tenez des propos « consistants » . C’est bien ce que j’ecrIrais dans ma première adresse , vous avez une conception du débat démocratique très inquiétante. J’ecivais « Quand des personnes ayant la même conception que vous du débat démocratique ont accédé au pouvoir, on a vue le résultat . Ça commence par des insultes , des accusations, et cela finit par des procès et des condamnations.« 

      Vous m’ecrivez : »L’insulte du contradicteur arrive vite »Citez moi une seule insulte que j’aurais prononcé à votre égard. Je n’ai toujours pas de réponse et ces mes propos qui sont inconsistants.

      Et pour couronner le tout , c’est vous qui me traitez de sectaire. Encore une fois c’est l’hôpital qui se fout de la charité

      « Le goût , c’est le dégoût des goûts des autres »
      « La Distinction » de Pierre Bourdieu. Mais cela est inconsistant et n’aporte rien, n’esce pas ?

      Gege Le 26 décembre 2017 à 18:12
  •  
  • Citer Bourdieu et Wikipedia ne suffiront jamais à donner à votre propos quelque consistance. En revanche, votre mauvaise foi est patente :" Laissez LFI là où elle est, elle n’a rien à voir dans tout ça" , dites -vous, alors que c’est vous - même qui avez évoqué l’élection d’un Ruffin, siègeant à l’Assemblée nationale sur les bancs de LFI et régulièrement invité sur les plateaux TV en tant que député LFI ! ( Au fait, par quel miracle LFI est-elle devenue le chouchou de ces vilains media que JLM dézingue à tout instant ?) .
    Quant aux ruffinades de l’intéressé, qui relèvent de la pitrerie , je signe et persiste, ou, pour vous faire plaisir, du happening plus ou moins improvisé, elles ne grandissent pas son rôle d’élu du peuple , bien au contraire, à un moment où l’anti parlementarisme est devenu le fond de commerce de l’extrême droite et de la droite macroniste.
    Joel L Le 26 décembre à 16:35

    Joel L Le 26 décembre 2017 à 18:33
       
    • Joel M et Joel L, il va nous faire tout l’alphabet le troll ?

      René-Michel Le 7 janvier à 17:56
  •  
  • @joel -

    Au fait, par quel miracle LFI est-elle devenue le chouchou de ces vilains media que JLM dézingue à tout instant

    je serai curieux d’entendre votre théorie sur le sujet... Après tout, il me semble avoir déjà évoqué le fait qu’il y a bien une stratégie utilisé par les députés de la FI visant à "utiliser" le buzz dont sont friands les medias, avec plus ou moins de réussite, pour tenter de ramener sur le devant de la scène des sujets qui sinon ne ferait certainement pas la Une... Je crois par contre qu’ il y a des comportements notamment plus néfastes pour notre régime démocratique chez d’autres parlementaires que chez ceux de la France Insoumise ! Pour n’en citer que quelques uns, la proximité avec les lobbies, le pantouflage, l’abus de biens sociaux déguisé, de fraudes fiscales ou le détournements de fonds publics... Et pour finir tout ça, le vote de lois limitant les recours et actions juridiques dont ils pourraient faire l’objet... Mais tout est relatif, j’en conviens.

    Carlos Le 26 décembre 2017 à 19:05
       
    • La nouvelle année commence bien ! hier lundi matin , après les voeux de Macron de la veille au soir , France Info a trouvé le moyen de donner la parole à LRM, LR, FN et ...LFI pour les commenter. Le point de vue du PCF ? le citoyen lambda n’en connaîtra rien...Ainsi va la fabrique de l’information dans "notre régime démocratique ".

      Gérard P Le 2 janvier à 15:01
    •  
    • C’est quoi le "P"C"F" ? ?? Allo quoi !!!

      René-Michel Le 7 janvier à 14:19
    •  
    • R -MICH joue au c.. ou quoi ? Le "P""C""F" , comme il dit, dispose encore de centaines d’élus dans les municipalités , les conseils départementaux, les régions, il a même un groupe au Sénat et à L’Assemblée nationale... Et pourtant, nos médias préfèrent tendre leurs micros et braquer leurs caméras sur le moindre rigolo de LFI , promue par eux "première opposante de Macron" ???

      Gérard D Le 8 janvier à 19:26
    •  
    • En moins de 40 ans, le P"C"F est passé de près de 800 000 adhérents à moins de 40 000 aujourd’hui et de 20% des voix au
      1,9 % de M-G Buffet en 2007. Quel bilan globalement positif !!!
      Vivement le grand congrès de la renaissance en 2018 sous l’égide du grand timonier Laurent junior au charisme irrésistible...

      René-Michel Le 9 janvier à 00:11
  •  
  • le sujet n’est pas le caractère "néfaste" ou non des comportements des parlementaires LFi...SVP, un peu d’humilité dans votre propos serait bienvenu car la vie politique française ne gravite pas uniquement autour des 17 députés LFI. le sujet est que l’on peut s’interroger sur la contradiction qu’il y a de sa part et de son leader dans le fait qu’ils en font des tonnes sur les médias publics aux ordres, depuis que JLM est tombé dans le traquenard que lui avait tendu France 2, et que ces médias filment complaisamment les moindres pitreries d’un Ruffin ou les déclarations convenues des lieutenants de JLM ou le déplacement de JLM lui-même à Barcelone...

    Joel L Le 27 décembre 2017 à 18:08
       
    • @Joel - j’imagine qu’effectivement vous avez tout à fait le droit d’exposer votre questionnement... Ceci étant fait et le manque d’humilité relevé du sympathisant France Insoumise que je suis quant à l’énergie dépensée par les députés FI pour s’opposer à l’Assemblée Nationale au projet du gouvernement (tout aussi relative que le reste après tout), voulez vous continuer d’exposer votre théorie sur cette contradiction ? car après tout, j’admets que la stratégie qui consiste à exploiter chaque Buzz (initié ou non par eux) monté en épingle par les médias (aux ordres comme vous le mentionnez) à leur corps défendant en détournant leurs méthodes (strategie dangereuse j’en conviens. Mais qui ne tente rien... Reste dans l’ombre) peut s’avérer un veritable fantasme...

      carlos Le 28 décembre 2017 à 13:03
    •  
    • @ Joël L

      Si F Ruffin est un pitre , vous êtes quoi vous a répéter sans cesse cette insulte ? Vous estes sur la forme, car sur le fond vou êtes en peine .

      Le port du maillot de football de la part de F Ruffin est un acte politique, un acte symbolique, mais cela vous échappe contrairement à des millions d’électeurs de gauche.

      Quand à la contradiction des médias que vous soulignez, à considérer qu’elle existe vraiment, ce que je doute, la question est à poser aux médias eux mêmes. Vous n’allez pas pousser l’absurde à nous expliquer que c’est F Ruffin , JLM , où la FI qui choisissent ce que les médias doivent montrer ou pas ?

      Et si vous parliez politique au lieu de nous infliger vos jugements qui ne valent que ce que vaut votre jugement, c’est votre jugement , c’est votre droit mais sans plus , et cela n’en fait pas une vérité pour autant.

      Gege Le 28 décembre 2017 à 15:10
  •  
  • En attendant meilleurs vœux de reconstruction du PCF pour nos camarades communistes

    souhaitons leur une grande et spacieuse cabine téléphonique pour leur prochain congrès en 2018 , congres attendu dans la joie par les masses laborieuses .

    HOURRAH , HOURRAH , HOURRAH !!

    buenaventura Le 31 décembre 2017 à 19:24
       
    • Hé ducon ! on attend toujours "les masses laborieuses " derrière la bannière de ta chère LFI sur les Champs Élysées. Quand on est infoutu de faire aussi bien que le corbillard de Johnny qui lui a drainé des centaines de milliers de pélerins éplorés, le minimum serait de fermer sa gu..

      Fernand L Le 2 janvier à 15:08
  •  
  • moi aussi je t’aime camarade Fernand !

    Je reconnais que les "pèlerins éplorés" étaient surement des électeurs du PCF , l’article sur Johnny paru dans l humanité a du les mobiliser .

    Voila votre nouveau slogan " Johnny, Marchais " même combat !

    l’un en suisse l’autre en Allemagne

    buenaventura Le 3 janvier à 14:16
  •  
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.