Accueil | Par Pablo Pillaud-Vivien | 23 février 2018

Nicolas Framont : "S’insurger, c’est déjà avoir l’espoir que ça aille mieux."

À l’occasion de la sortie du nouveau numéro de la revue Frustration, Nicolas Framont, co-rédacteur en chef et par ailleurs collaborateur du groupe de la France insoumise à l’Assemblée nationale, est l’invité de #LaMidinale.

Vos réactions (4)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

 Sur la revue Frustration 
« On offre à la frustration individuelle un débouché critique collectif. »
« On voulait un ton qui soit complètement indépendant de toute la rhétorique de la gauche, la gauche radicale… »
« C’est ça le secret de la réussite : on est tous bénévoles. »
« On est partenaire du Média (…) ce qui implique d’intervenir dans leur journal ce que l’on n’a pas fait pour l’instant, faute d’opportunité. »
« On assume la négativité apparente de notre propos. »

 Sur la frustration dans la société 
« On est dans une société qui met beaucoup de frustration dans les gens parce qu’elle fixe des objectifs inatteignables : vouloir devenir milliardaire, vouloir séduire tout le monde quand on est un homme… sans donner les conditions pour les réussir. »
« On est dans une société qui promeut l’égalité alors que partout, c’est l’inégalité qui règne. »
« S’insurger, c’est déjà avoir l’espoir que ça aille mieux. »

 Sur le sexisme en politique 
« Les vieux mécanismes que l’on décrit dans l’article n’ont pas encore eu le temps de s’installer [au sein du groupe de la France insoumise]. »
« La féminisation du groupe de la France insoumise est une garantie existante mais bien sûr pas suffisante. »
« Le fait qu’on en parle, que ça occupe les discussions, c’est une première bonne chose. »

 Sur la notion de progrès sociétal 
« On politise des choses qui n’étaient que vécues sous l’angle individuel. »
« Il faut se méfier de l’idée que finalement, pour ce qui est de l’égalité sur le plan sociétal ou des mœurs, ça va globalement de mieux en mieux. Ce n’est pas le cas. »
« Le mouvement réactionnaire est assez vif en France et il ne faut donc pas désarmer. »

 Sur l’analyse bourdieusienne des chansons (réponse à Juliette Nourredine) 
« On analyserait les chansons à travers les rapports de dominations qu’elle porte. »
« Quand on écoute des chanteurs qui sont interviewés par Delahousse le dimanche soir, ils ont toujours tout fait eux-mêmes, ils ne doivent rien à leur milieu alors même qu’ils viennent de milieux ultra-cultivés. »
« Nous, on a tendance à tout politiser. Mais les gens, parfois, ils ont juste envie d’écouter des chansons et de ne pas s’occuper du sous-texte sociologique. »

 Sur la démocratie au sein de la France insoumise 
« Il faut être clair sur le fait que l’on produit de la doctrine quand on est au Parlement. »
« La France insoumise a un programme mais à travers les différents textes qui passent au Parlement, il va falloir s’exprimer sur des questions sur lesquelles on ne s’est pas forcément exprimé donc il y a production de doctrine. »
« [La France insoumise] est un mouvement démocratique au sens où il pousse à démocratiser le pays. »

Vos réactions (4)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

  • « On est dans une société qui promeut l’égalité .....(sic)...........

    ne pas confondre avec l’égalitarisme qui est un nivellement par le bas.

    « [La France insoumise] est un mouvement démocratique au sens où il pousse à démocratiser le pays. »(sic)

    Coca Cola aussi ! x milliers de bouteille par minute sur la Planète .

    Les pâturages démocratiques que disait Nietzsche .

    buda Le 24 février à 14:54
       
    • @buda

      Mettre en parallèle la FI et Coca-Cola, bravo fallait y penser !
      Quel profondeur de pensée !

      « buda » le petit provocateur marxiste, qui dans une précédente contribution nous a infligé son catéchisme appris par cœur , passe sont temps à balancer des boule puante sur la FI . Si , il a réellement lu Marx , visiblement il n’en a rien retiré .

      Pour donner une idée du sectarisme du personnage, je cite un extrait de son commentaire suite à l’art sur P Bourdieu :

      « des gauchos et petits bourges qui se retrouvent dans le Mélenchonisme ,un rassemblement disparate de mouches du coche , incapable de théoriser , réduit à des anathèmes et incantations . Un faux ennemi du Capitalisme, du charlatanisme politique « Autrement dit à part moi et mes pensées profondes, tous des cons !

      Gege Le 26 février à 11:42
  •  
  • Merci a Regards pour cette midinale

    On voit a travers les propos de Nicolas Framont toute la richesse et la diversité qui compose la FI.la lucidité et l a abandon de la langue de bois c’est aussi cela la FI et ca fait du bien.

    Un laboratoire d idée a gauche bien utile , longue vie a la revue FRUSTRATION.

    Oui l égalitarisme est contre productif d’accord avec vous sur ce point Buda

    Continuez et bonne route avec la FI

    buenaventura Le 25 février à 15:40
  •  
  • Gege

    incapable de théoriser , réduit à des anathèmes et incantations . Un faux ennemi du Capitalisme,}

    Le pire , c’est que ce "bon prof en marxisme" casse burnes diplômé " es fabien" est persuadé que le marxisme reste indépassable , on le lui as fait rentrer dans le crane surement par étiage familial a coup d humanité dimanche. il le régurgite laborieusement et a tout bout de champs.

    Une béquille mentale, un garde fou .

    La Fi et ses membres sont donc " incapable de théoriser " et etc. etc.

    Heureusement pour la FI !! Que l on nous garde bien de ce vice mental !

    Ces vielles badernes staliniennes par héritage sont persuadés que le "peuple" de gauche attend "encore plus de théorie" et plus de marxisme"

    les pauvres ! l histoire ne leur a rien appris.

    Le marxisme éradiqué dans la plupart des enseignements, sa dernière application pratique la Corée du nord , mais non ! c’est cela qu il faut aux masses !!.

    Ce sont eux qui avec leur intransigeance, ont permis au "capitalisme " dont ils sont les vrais amis, de devenir hégémonique .

    Ils s ont précipités les masses qu ils prétendent représenter dans les bras des nationalistes , Le FN en France est composé par la plupart de leur anciens électeurs.

    Et ca continue JLM = bourgeois vendu et la FI = Coca cola ! Le JLM/FI bashing est le seul programme pratiqué .

    Rien une fois de plus sur l article de la Midinale, le sujet ici est la revue FRUSTRATION et L interview de Framont.

    Ah pardon autant pour moi oui c’est vrai BUDA est bien dans la FRUSTRATION ! dommage pour lui !

    buenaventura Le 26 février à 12:34
  •  
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.