Accueil | Entretien par Pierre Jacquemain | 6 avril 2021

Pauline Londeix : « Il faut que les États soient plus offensifs sur la transparence des laboratoires pharmaceutiques »

Pauline Londeix est la cofondatrice de l’Observatoire de la transparence dans les politiques du médicament. L’occasion de revenir avec elle sur les brevets des vaccins, la stratégie vaccinale et la production. Elle est l’invitée de #LaMidinale.

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

UNE MIDINALE À VOIR...

 

ET À LIRE...

Sur la propriété intellectuelle des laboratoires
« Les questions de production des vaccins sont articulées autour des questions de propriété intellectuelle. »
« Les Etats membres de l’organisation mondiale du commerce ont signé en 1994 un accord sur les droits de propriété intellectuelle qui oblige les pays à octroyer une durée de vingt ans de monopole sur tous les produits pharmaceutiques, les vaccins y compris. »
« Les pays du Nord refusent qu’exceptionnellement l’OMC lève les droits de propriété intellectuelle sur ces technologies Covid ce qui permettrait pourtant pour les pays eux-mêmes de produire des vaccins qui sont eux-mêmes sous brevets. Ça permettrait d’accélérer la production de vaccins. »
« Les pays africains ont très peu accès aux vaccins. »

Sur la levée des brevets
« L’opposition de la levée des vaccins est une position très classique de la commission européenne et des pays comme la France au sein de l’OMC ou de l’OMS. Les pays se rangent derrière une position commune pour protéger et défendre l’industrie pharmaceutique et des multinationales de leurs pays. »
« La France bloque les possibilités d’étendre les transferts de technologie - pour produire les vaccins - à un plus large nombre de producteurs dans les pays du sud pour élargir la production. »
« Il y a la question de la levée des brevets qui est essentielle mais une fois que les brevets sont levés, il y a besoin de savoir comment fabriquer le vaccin. »
« Emmanuel Macron et d’autres dirigeants donnent l’impression d’oeuvrer en faveur de la solidarité internationale à partir du don de vaccins - à travers l’initiative de l’OMS ‘covax’. Le problème, c’est qu’on sait très bien que les dons ne sont pas une politique ambitieuse. On ne peut pas régler les politiques publiques de santé et une pandémie mondiale avec des dons de vaccins. »
« Les pays du Nord s’accaparent partout les commandes de vaccin. »
« C’est ceux qui payent le plus qui sont servis les premiers. »

Sur la production des vaccins
« La machine productive n’était pas préparée ni armée. Personne ne s’attendait à une pandémie mondiale. »
« On aurait pu faire mieux [sur la production de vaccins]. Au moment où les Etats ont octroyé des aides publiques en mars 2020 aux firmes pharmaceutiques pour qu’elles développent ces vaccins, on aurait pu réfléchir dès ce moment-là à la production. »
« Les outils de production de Sanofi sont là et ils auraient dû être mis à disposition de la production des autres vaccins. »
« La publication de la formule [du vaccin Moderna] est une chose mais il se pose quand même la question de la capacité de production, du savoir-faire et du savoir-faire technologique pour produire. Ça n’est pas parce que vous avez la formule que vous avez à disposition les éléments nécessaires à la production. »

Sur l’investissement dans la recherche et transparence
« La recherche et le développement ont été financé par les Etats. »
« Le gouvernement américain a financé à plus d’un milliard de dollars la recherche et le développement du vaccin Moderna. »
« Il y a énormément d’argent public et de risque pris par le public dans la recherche et le développement de ces vaccins. »
« On demande la transparence dans les politiques du médicament pour avoir des éléments rationnels. Si l’industrie pharmaceutique estime qu’elle investit à perte énormément d’argent, pourquoi refuse-t-elle de faire la transparence sur ses chiffres ? »
« Dans les contrats qui ont été révélés par la commission européenne, il y a beaucoup d’éléments qui restent opaques. »
« La transparence permet aussi de guider les politiques publiques. »
« Sans conditionnalité rattachée aux contrats, les Etats sont complètement démunis. »
« Les laboratoires auraient dû engager leur responsabilité. C’est problématique de constater que les Etats contribuent à la recherche et au développement - c’est eux qui financent - et que dans le même temps ils prennent des risques. »
« Le fait que les Etats aient déchargé les firmes de leur responsabilité en cas d’effets indésirables pose un certain nombre de problèmes. Le rapport de force est complètement déséquilibré et les firmes se retrouvent avec les bénéfices liés aux ventes de vaccins et les Etats qui assument les risques - y compris les risques d’effets indésirables pour les populations. »

Sur la course aux vaccins
« La course aux vaccins ne créé pas les conditions favorables pour que le meilleur vaccin soit développé. On est plus dans une précipitation - qu’on peut justifier par la crise qu’on traverse - qui ne permet pas d’articuler au mieux les stratégies vaccinales. »
« Ce qui s’est fait en moins d’un an est quand même très impressionnant. C’est une excellent nouvelle. Et maintenant qu’on sait ça, il faut augmenter la production pour qu’il y ait un accès équitable des vaccins à travers le monde. »

Sur le rôle de l’observatoire
« En France, on n’est pas écouté par le gouvernement. »
« Aucun des échanges qu’on a pu essayer d’avoir avec ce gouvernement n’a pu aboutir. »
« On échange très régulièrement avec différents élus, des chercheurs et des organisations internationales mais le gouvernement ne nous écoute pas. »
« Nous avons besoin d’une planification sanitaire publique et d’une production en partie publique également. »
« Il faut que les Etats soient plus offensifs sur la question de la transparence des laboratoires pharmaceutiques mais aussi plus équilibrés sur la question des brevets. »
« Il y a une explosion des prix du médicament. Si on ne réinjecte pas un peu de rationnel dans la définition des prix du médicament, les prix vont continuer d’exploser. »

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.