Accueil | Entretien par Pierre Jacquemain | 3 mars 2022

« Poutine utilise le sport comme une arme diplomatique pour montrer la puissance de son pays »

La Russie privée de mondial de football. Privée aussi de Jeux paralympiques, comme les Bélarusses. Que peut la diplomatie par le sport ? Emmanuelle Bonnet-Oulaldj, co-présidente de la FSGT (Fédération Sportive et Gymnique du Travail), administratrice du CNOSF (Comité National Olympique et Sportif Français) est l’invitée de #LaMidinale.

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

UNE MIDINALE À VOIR...

 

ET À LIRE...

Sur le sport dans le contexte de la guerre russe contre l’Ukraine
« Vladimir Poutine a mis le sport presqu’au même niveau que l’arme militaire, que la politique ou les oligarques. »
« On voit l’importance que Vladimir Poutine met dans le sport avec l’institutionnalisation du dopage… à tel point que les athlètes russes défilent avec le drapeau du comité olympique russe et non plus avec le drapeau de l’Etat russe. »
« Il faut souligner le rôle que peuvent avoir des athlètes russes qui, en tant que citoyens, peuvent contester les décisions de Vladimir Poutine ou la guerre. »
« Cela reste complexe de savoir s’il faut punir des sportifs qui n’y sont, finalement, pour rien. »
« Il faut se rappeler toute l’histoire de boycott des Jeux olympiques, avec Jesse Owens ou le poing levé à Mexico. »

Sur la responsabilité de sportifs et des sportives russes
« Dans le tennis, des sportifs vont pouvoir participer à des compétitions parce qu’ils ne représentent pas leur pays, la Russie, mais qu’ils jouent leur nom propre. Eux, par exemple, pourront manifester ce qu’ils veulent éventuellement. »
« Je pense que c’est une bonne chose que de priver les sportifs russes de compétition mais c’est vrai qu’on peut potentiellement se priver de manifestations pacifistes. »

Sur le sport et Vladimir Poutine
« Vladimir Poutine n’est pas le seul à vouloir montrer qu’il est sportif : Eric Zemmour prétend aussi à la présidence de la République en montrant qu’il sait jouer au foot ou au tennis. »
« Le sport a toujours été le fer de lance pour beaucoup d’Etats : on l’a vu notamment pour l’équipe blanche sud-africaine qui a été, au moment de l’apartheid, un argument de la puissance du pays. »
« Vladimir Poutine se sert du sport pour montrer la puissance de son pays - et, à travers elle, sa propre puissance personnelle. »
« Vladimir Poutine ne donne pas une bonne image du judo. »

Sur le sport et la paix
« La FSGT est inscrite dans une culture de paix. Elle a été créée en 1934 dans le contexte de la lutte contre le fascisme et de la montée du nazisme en Europe. »
« Cela fait plusieurs années que la FSGT participe à des maraudes dans les Alpes pour aller à la rencontre des réfugiés d’Afrique et afghans. »

Sur le sport pendant le Covid-19
« A la FSGT, il nous manque encore 15% de nos adhérents par rapport à la saison d’avant le Covid-19. »
« Les petites structures associatives ont été fortement impactées. »
« Certaines activités sportives ont repris de manière très forte dernièrement, sur la montagne et escalade par exemple. »
« Les enfants ont perdu 20% de leurs capacités cognitives et physiques pendant les confinements. S’il n’y a pas de fortes décisions politiques pour que le sport ne soit pas juste, comme le préconise Jean-Michel Blanquer, le fait de bouger 30 minutes à l’école, mais une réelle appropriation de son corps. »
« L’enseignement à l’école primaire de l’EPS a baissé de 50% et à l’IUFM de l’Ile de la Réunion, il y a eu -63% d’heures consacrées à l’EPS : ça en dit long du caractère fondamental de l’EPS à l’école publique aujourd’hui en France. »

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.