Accueil | Par Pierre Jacquemain | 15 février 2018

Sergio Coronado : "La gauche n’est pas condamnée à être divisée."

Alors qu’Emmanuel Macron a annoncé qu’il n’excluait pas de lancer les chantiers de nouveaux réacteurs nucléaires, Sergio Coronado, ancien député EELV et co-animateur de la campagne de la France insoumise pour la sortie du nucléaire, était l’invité de la Midinale.

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Et pour le podcast, c’est par ici.

 Sur la gauche 
« La gauche n’est pas condamnée à être divisée. »
« La gauche est condamnée à clarifier ses position, à refonder son programme, ses projets, ses doctrines. »
« Qu’il y ait des discussions et des divergences, c’est tout à fait normal. »

 Sur la France insoumise 
« C’est une bonne formule que de refuser les formes très anciennes héritées du mouvement ouvrier. »
« Je ne suis pas certain que la manière polémique d’engager le débat permettre d’ouvrir portes et fenêtres. »

 Sur la campagne de la France insoumise pour la sortie du nucléaire 
« Il faut des convergences dans la mobilisation et dans l’action. »
« La France est le pays le plus nucléarisé du monde avec 58 réacteurs et jamais la population n’a été consultée. »
« Jamais il n’y a eu de débat à l’Assemblée nationale ni sur le nucléaire civil, ni sur le nucléaire militaire. »
« Emmanuel Macron engage non seulement le renouvellement du parc nucléaire atomique militaire français mais ouvre la porte à la construction de dizaines d’EPR à l’avenir. »
« Dans les orateurs nationaux de la campagne, on peut trouver Noël Mamère qui n’est pas membre de la France insoumise et qui n’a pas voté Jean-Luc Mélenchon à l’élection présidentielle, Michèle Rivasi ou Jacques Boutault. »
« Ce n’est pas uniquement une campagne de la France insoumise ; elle vise à agréger le plus largement possible. »
« La dépendance au nucléaire en France empêche l’émergence d’un pôle d’énergies renouvelables. »

 Sur l’écologie et le PCF 
« Je pense qu’écologie et capitalisme sont incompatibles. »
« J’aimerais que le Parti communiste aille au bout de sa logique et considère aussi que l’énergie nucléaire est une énergie du passé et qu’il faut en sortir. »
« On serait content de compter le PCF parmi les animateur de la campagne de la France insoumise de sortie du nucléaire. »

 Sur Notre-Dame-des-Landes 
« Ce que j’ai vu à Notre-Dame-des-Landes, c’était une vie parfois assez tumultueuse mais assez harmonieuse entre les zadistes et celles et ceux qui ont un mode de vie paysan. »
« Ce qui a fait la force et la victoire, c’est le rassemblement, l’unité. »

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.