Accueil | Par Lucien Atencia | 29 mars 2021

La Revue de Lulu du 29 mars 2021

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

ACTUALITE

 Fin février, l’épidémiologiste et professeur de santé publique à l’Université de Lille, Philippe Amouyel, publiait une tribune alarmante pour dire que si on ne faisait rien, fin mars, on serait à 50 000 contaminations par jour.
On y est, "c’est malheureusement le constat que l’on peut faire. C’était sur l’ensemble de la France. On devrait prendre les décisions à 250 (taux d’incidence), là on les prend à 300, 400 et l’épidémie continue de galoper."

C’est le choix d’Emmanuel Macron. En forme de provocation, il estime avoir tout bien fait. Trois chiffres suffiraient à prouver le contraire. Le Président avait fixé à 5 000 le nombre de contaminations quotidiennes à atteindre pour prétendre au contrôle de la propagation du virus. Il est aujourd’hui à 47 000 et continue de monter. En même temps, le taux d’incidence pour 100 000 habitants est de 700 en Seine-Saint-Denis, un des départements les plus pauvres, les plus jeunes et aussi les moins "vaccinés" de France. De contrôle, il n’y en aura donc plus. C’est même l’essence de ce que certains ont nommé "la troisième voie". Mais le temps laissé au virus est aussi celui qui permet l’émergence de variants, en prenant le risque, comme pour le variant "anglais", qu’ils soient plus dangereux que la souche initiale, jusqu’à résister aux vaccins, comme en Inde.
Confronté à la énième pénurie depuis le début de la pandémie, au point qu’aucun ministre n’utilise plus le mot qui est remplacé par celui de "tension", le Président a cherché la parade. Face à la pénurie de doses de vaccins, il était confronté a une situation beaucoup plus dangereuse politiquement par le nombre de décès qu’elle implique et parce que les vaccins, qu’on attendait bien plus tard sont déjà là. Alors que les chercheurs ont réalisé le formidable exploit de créer plusieurs vaccins dans un temps record, le libéralisme, lui aussi, est toujours bien présent. Cette pénurie est en effet d’une autre dimension que celles qui l’ont précédées, qu’il s’agisse des masques, des tests ou des systèmes de respiration artificielle. Elle est due, à la fois, à la nature et à l’impéritie de la Commission européenne, à la rapacité de laboratoires pharmaceutiques, arrimés à la loi du marché, à la concurrence libre et non faussée et aussi à la désindustrialisation de notre pays dans la mondialisation capitaliste. C’est le coeur du système cher à Emmanuel Macron et aux forces économiques et financières qui le soutiennent, qu’il n’est bien sûr pas question pour lui de contrarier. Pas question de toucher à ces règles du jeu comme l’a montré le vote négatif sur la liberté d’accès aux brevets du représentant de la France à l’OMC. Le président de la République a donc cherché, sans toucher à ses fondamentaux et au contraire, en les préservant, à compenser le manque de doses de vaccins par l’immunité naturelle que procure l’infection par le virus, en ayant pris soin d’accorder une priorité de vaccination aux populations les plus âgées et risquant les formes graves de la maladie. Une stratégie hybride ont dit certains, en continuant de s’enfermer dans le recours unique à la logique de la Commission européenne, contrairement à d’autres membres de l’Union qui ont diversifié leurs achats de doses. Dans ses actes, il a privilégié, dans l’infernale course de vitesse, l’immunité naturelle sur celle que procure la vaccination. Un grain de sable est venu bousculer ce raisonnement : le variant anglais, en passe de s’installer de plus en plus sur tout le territoire, comme c’est sa vocation, jusqu’à prendre toute la place qu’occupait son prédécesseur, celui des première et deuxième vagues, moins virulent et moins dangereux.
Le variant, plus contagieux, creuse l’écart entre sa propagation et la livraison des doses de vaccin. Plus dangereux, il cause plus de formes graves et 60% de décès en plus. S’attaquant à des personnes plus jeunes, il se propage plus car ces dernières attendront des semaines avant d’entrer dans les critères de la campagne de vaccination, contraints par le nombre de doses livrées. Le choix stratégique du Président de la République implique d’appuyer sur le frein au tout dernier moment pour que l’immunité naturelle produise ses effets. C’est particulièrement vrai pour les écoles et donc les enfants qui jouent un rôle beaucoup plus important dans la propagation du variant que pour la souche d’origine. Pour que 80 % de la population en soit immunisée, selon Thierry Breton le commissaire européen, il faudra attendre le 14 juillet, si tout se déroule comme prévu. S’exprimant au nom de l’Union européenne, sa prévision de date pour atteindre l’immunité collective, inclut des nations qui ont choisi une autre stratégie qu’Emmanuel Macron. Elle consiste à appuyer très fort sur le frein dès que les premiers signes de remontée des critères de propagation se font sentir, en anticipant sur des situations qui deviendraient incontrôlables, comme l’est la nôtre. "Vivre avec le virus" où "limiter et contenir sa propagation", telle est la question, bien au delà du réducteur et moyenâgeux "confiner" ou "déconfiner". Ces quelques réflexions n’ont bien sûr pas la prétention de faire le tour de problèmes inédits et nombreux, mais on ne saurait en rester à la réaction de tous ces dirigeants politiques, de différentes sensibilités, qui, après la dernière conférence de presse de Jean Castex, ont enrichi la pensée de nos concitoyens par un splendide : "On n’y comprend rien !". D’autant plus que cette réponse permettait à ses auteurs de ne pas se prononcer sur l’efficacité ou non des mesures annoncées par le Premier ministre.

Dans l’émission "C dans l’air", présentée par Axel de Tarlé, sur France 5. Amener le curseur sur 2:17 : https://www.france.tv/france-5/c-dans-l-air/2331745-emission-du-vendredi-26-mars-2021.html

-"Nous avons la possibilité d’atteindre l’immunité au niveau du continent" pour le 14 juillet." (...) Il s’agit de "la dernière ligne droite parce que nous savons que pour vaincre cette pandémie, une seule solution : se faire vacciner". "Les vaccins arrivent, ils seront là" (...) Des livraisons sont attendues en Europe, "avec 60 millions de doses livrées en mars, 100 millions en avril, 120 millions en mai. Ce sont 55 usines qui fabriquent désormais des vaccins en Europe." (...) "Les Britanniques sont complètement dépendants de nous" (...) "Le certificat sanitaire" pour voyager en Europe sera disponible d’ici "à la mi-juin". (Thierry Breton, commissaire européen chargé de l’approvisionnement de l’Union européenne en doses de vaccins. Invité du Grand Jury-RTL) : https://www.lci.fr/replay-lci/video-le-grand-jury-du-dimanche-28-mars-2021-2181945.html

-"Le Président a eu raison. Oui, chaque jour qui passe est un jour de gagner." (...) "Reconfiner, ça veut dire que c’est le moral des patrons qui baisse et les décisions d’embauche qui ne se prennent pas." (...) "Objectivement, la fermeture des commerces non-essentiels a un impact économique assez faible."
(Geoffroy Roux de Bézieux, président du Medef ; sur BFM TV)

Dans un élan de sincérité peu habituel !  :
https://www.lci.fr/replay-lci/video-en-toute-franchise-du-dimanche-28-mars-2021-2181958.html

-"Les directeurs de crise de l’AP-HP prévoient de trier les patients."
 Dans une tribune publiée par le JDD, une quarantaine de directeurs médicaux de crise de l’AP-HP disent se préparer à devoir "faire un tri des patients" pour faire face à la troisième vague de Covid-19 qui submerge la région parisienne :
https://decouverte.challenges.fr/entreprise/sante-et-pharmacie/les-directeurs-de-crise-de-l-ap-hp-prevoient-de-trier-les-patients_757832#xtor=CS1-93-20210328&xts=562191

 Leur cri d’alarme : https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/covid-19-le-cri-dalarme-de-41-medecins-sur-la-troisieme-vague_4350967.html

 Dimanche soir, Olivier Véran, ministre de la Santé, les a rencontrés dans une réunion de crise : https://www.lci.fr/sante/en-direct-coronavirus-covid-19-confinement-hausse-spectaculaire-du-nombre-de-malades-en-reanimation-en-24h-2180215.html

-"Nous n’allons pas avoir d’autres choix que celui d’un confinement." (...) "Il faudrait fermer les écoles avant les vacances de Pâques." (...) "Les mesures de freinage auront peu d’effet." (...) "Le sentiment général est celui d’une très grande inquiétude sur ce qui va arriver".
(Le professeur Rémi Salomon, président de la Commission médicale d’établissement de l’AP-HP,
était l’invité de Jean-Baptiste Boursier ; sur BFM TV) :
https://www.bfmtv.com/replay-emissions/bfmtvsd/pr-remi-salomon-nous-n-allons-pas-avoir-d-autres-choix-que-celui-d-un-confinement-28-03_VN-202103280236.html

-"Il faut fermer les écoles au plus vite." (Le professeur Eric Caumes, chef du service d’infectiologie, à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris. Invité de Amélie Carrouer, sur BFM TV. Amener le curseur sur 25:40) : https://www.lci.fr/replay-lci/video-en-toute-franchise-du-dimanche-28-mars-2021-2181958.html

-"Clairement, on est dans le mur. L’Hôpital public est arrivé au bout de ses capacités d’adaptation." (Romain Dufau, chef du service des urgences de l’hôpital Jean Verdier à Bondy, en Seine-Saint-Denis. Amener le curseur sur 1:03:39) :
https://www.france.tv/france-5/c-politique-la-suite/c-politique-la-suite-saison-12/2336835-invites-frederic-worms-pascal-doll-et-romain-dufau.html

 "Le principe de vivre sans virus est un mauvais principe. Les virus sont à l’origine de la vie et de l’évolution biologique. Plutôt que l’anti-fragilité (la Covid 0) on accepte une part de fragilité. On accepte les blessures et on va pouvoir évoluer avec ces blessures (vivre avec le virus). Cela veut dire qu’on est assez forts pour laisser vivre les gens qui doivent absolument vivre -les étudiants, les actifs, les jeunes, les gens qui voyagent- et qu’on va protéger au maximum ceux qui sont les plus vulnérables. On ne va pas mettre tout le monde sous cloche pour éviter le moindre mort. En fait, il y en aurait beaucoup plus parce qu’on n’a pas fait l’analyse des vies perdues à causes des mesures sanitaires." (Il était instructif d’entendre cette vision du philosophe libéral Gaspard Koenig, dans l’émission d"Ali Baddou sur France Inter, "Le Grand face à face". Amener le curseur sur 39:40) : https://www.franceinter.fr/emissions/le-grand-face-a-face/le-grand-face-a-face-27-mars-2021

-"Sur la gestion du Covid, l’échec monumental est là." (L’épidémiologiste Catherine Hill, dans "A l’air libre", de Mediapart. Interrogée par Mathieu Magnaudeix.) : https://www.youtube.com/watch?v=Qh_Ofp9JeUM

 "Avec ce nouveau variant, arrivé probablement à la fin de l’année dernière, les mesures doivent être plus importantes pour arriver au même résultat. Il augmente les risques de décès d’environ 60% (...) "Contrôler l’épidémie, ce n’est pas attendre qu’il y ait un nombre maximum de personnes hospitalisées en réanimation. Contrôler l’épidémie, c’est arrêté la circulation du virus. On avait fait baisser sa circulation de façon forte, au sortir du confinement de l’année dernière." (Dominique Costagliola, épidémiologiste, directrice de recherches à l’Inserm. Interrogée par Frédéric Taddeï ; sur Europe 1) : https://www.europe1.fr/emissions/C-est-arrive-cette-semaine/frederic-taddei-avec-dominique-costagliola-franklin-dehousse-et-philippe-geluck-4034368

-"Écoles ouvertes à tout prix : quand le chaos s’installe face au Covid."
(Marion Rousset)
 : https://drive.google.com/file/d/1kElgL9Ezbby32nRkBLMhS3_etDQ7kYeu/view?usp=sharing

-"Si on veut garder les établissements ouverts, il faut donner le signal que ce personnel est prioritaire quant à la vaccination. (...) "A chaque fois que la situation évolue, on nous dit qu’on va renforcer le protocole. Mais quelle est la marge de renforcement ? On s’interroge." (...) "Quant à l’avancée des vacances de Pâques, c’est "une arlésienne. Mais il faut être clair : soit ce sont des vacances prolongées, soit c’est un arrêt de l’école avec mise à distance des élèves, et ça ne s’appelle pas des vacances." (Bruno Bobkiewicz, secrétaire général du SNPDEN, proviseur du lycée Paul Eluard à Saint-Denis. Interrogé par Laetitia Gayet) : https://www.youtube.com/watch?v=kWsB9OS4LsE

-Fermer "les écoles ce n’est pas ’jamais’, c’est le plus tard possible." (...) "C’est une décision éminemment politique parce qu’il n’y a pas que les aspects sanitaires dans une fermeture d’école, il y a des aspects psychologiques et sociétaux énormes." (...) "Il a été observé un type de pathologies très particulières. Ce ne sont pas des embolies pulmonaires, ce ne sont pas phlébites, ce ne sont pas des infarctus. C’est une maladie de la coagulation très particulière qui nous a amenés à nous pencher sur l’utilisation de ce vaccin" AstraZeneca. (...) Les autotests sont "un plus". (...) Il faut "garder une certaine prudence, une distance" avec les personnes âgées vaccinées. (Dominique Le Guludec, présidente de la Haute Autorité de Santé (HAS), était l’invitée du "8h30 franceinfo") :
https://www.dailymotion.com/video/x806ewx

-"Si on ne fait rien dans les lycées et les collèges, on va dans le mur." (...) "On est très, très haut depuis des semaines et des semaines. On ne maîtrise pas la situation.
(l’épidémiologiste Dominique Costagliola, directrice de recherche à l’Inserm ;
face à Jean-Michel Apathie, sur LCI) : https://www.lci.fr/sante/covid-19-pandemie-confinement-si-on-ne-fait-rien-dans-les-lycees-et-les-colleges-on-va-dans-le-mur-selon-l-epidemiologiste-dominique-costagliola-2181681.html

-L’appel des enseignants du lycée Delacroix, à Drancy, en Seine-Saint-Denis. Dans cet établissement qui compte 2 000 élèves, une soixantaine de cas positifs ont été répertoriés depuis début mars et plus d’une vingtaine de lycéens ont perdu un parent depuis le début de l’épidémie :
https://www.youtube.com/watch?v=CJjzF0qVHVo

-"Le gouvernement doit-il se résigner à fermer les écoles ?"
(Guislaine David, porte-parole du SNUipp-FSU ; Julien Cahon, historien de l’éducation à l’université de Picardie Jules Verne et Christèle Gras-Le Guen, pédiatre et chercheuse en épidémiologie, chef des urgences pédiatriques et du service de pédiatrie générale du CHU de Nantes, présidente de la Société française de pédiatrie. Sur France Culture, signe, enfin, d’une certaine prise de conscience) :
https://www.franceculture.fr/emissions/le-temps-du-debat/le-gouvernement-doit-il-se-resigner-a-fermer-les-ecoles?xtor

 Une fermeture des écoles pour contrer l’épidémie de Covid-19, "je n’y suis pas opposé", mais cette mesure doit s’accompagner "d’un plan de confinement strict" et être couplée aux vacances scolaires. (Le pédiatre et infectiologue, Robert Cohen) :
https://www.lci.fr/societe/fermetures-ecoles-covid-avec-le-niveau-actuel-de-restrictions-fermer-les-ecoles-n-a-pas-de-sens-estime-le-dr-cohen-2181911.html

-"Inquiétude maximum dans les écoles d’Ile-de-France"  :
https://drive.google.com/file/d/1lCYT8OyHCoMuWs606813uKadLW3JbmRa/view?usp=sharing

 "Il fallait agir" (Grégory Doucet, maire EE-LV de Lyon) : https://www.europe1.fr/emissions/linterview-verite-du-week-end/mesures-sanitaires-renforcees-dans-le-rhone-il-fallait-agir-reconnait-le-maire-de-lyon-gregory-doucet-4034338

 Ecoles et crise sanitaire : l’Etat doit sortir de ses postures et assumer ses responsabilités ! (l’appel de quatre maires de Seine-Saint-Denis) :
https://drive.google.com/file/d/1YR4HD3AvqwZNUGT6wpPPNB6rKmOR0R-A/view?usp=sharing

-"L’épidémie hors de contrôle en Seine-Saint-Denis." : https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/covid-19-lepidemie-hors-de-controle-en-seine-saint-denis_4350971.html

 Les hôpitaux d’Île-de-France au bord de la rupture." : https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/covid-19-les-hopitaux-dile-de-france-au-bord-de-la-rupture_4350961.html

 Vers de nouvelles restrictions sanitaires dans le Var ? Les département qui, pour l’instant, ne sont pas encore en "observation" auraient intérêt à réclamer des mesures de freinage par anticipation  : https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/covid-19-vers-de-nouvelles-restrictions-sanitaires-dans-le-var_4350995.html

-"L’augmentation de la pauvreté n’est pas la préoccupation du gouvernement."
(Marie-Aleth Grard, présidente d’ATD Quart Monde.
Propos recueillis par Faïza Zerouala, de Mediapart.) : https://drive.google.com/file/d/1z_U2-cg9MQJ_Lu0vBVxVyDv7rM4QL-u9/view?usp=sharing

-La plus vieille fonderie de France, créée sous Louis XIV à Albi, dans le Tarn, était en faillite il y a six ans, elle devait fermer après plus de trois siècles d’existence… Ses salariés ont alors décidé de la racheter eux-mêmes pour tenter de sauver leurs emplois et cette usine à laquelle ils étaient tous très attachés. (Une série de Emmanuelle Chartoire, David Geoffrion et Anne Cohen, dans "13H15 le Dimanche", sur France 2) : https://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/13h15/13h15-du-dimanche-28-mars-2021_4326507.html
https://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/13h15/13h15-du-dimanche-28-mars-2021_4326505.html

 "Des ex-« gilets jaunes » condamnés pour le saccage de l’Arc de Triomphe."
(Richard Werly, du quotidien suisse "Le Temps") : https://www.letemps.ch/monde/exgilets-jaunes-condamnes-saccage-larc-triomphe?utm_source

-"Les stratégies pour nous faire boire." (Dans l’émission "Cash Investigation" que présente Elise Lucet, sur France 2) : https://www.france.tv/france-2/cash-investigation/2344391-alcool-les-strategies-pour-nous-faire-boire.html

 Pédocriminalité dans l’Eglise : les évêques décident le versement d’une « contribution financière » pour les victimes :
https://www.leparisien.fr/societe/pedocriminalite-dans-leglise-les-eveques-decident-le-versement-dune-contribution-financiere-pour-les-victimes-26-03-2021-6QCOK7VRWRC63JPXYICMXQCIUM.php

-"Maltraitance infantile : auprès des professionnels de santé spécialisés."
(Julia Vergely)
 : https://drive.google.com/file/d/1o1rJCQx9FOg6eoX3uCqrE018fqhlxQ_Y/view?usp=sharing

 "Regarde-moi bien" disent des femmes : https://www.youtube.com/watch?v=uDcobedyr2c&t=1s

POLITIQUE

 "Xavier Bertrand avait conditionné sa candidature à l’élection présidentielle au fait qu’il regagne la région des Hauts-de-France. Visiblement, il a changé d’avis. On peut se demander pourquoi. Peut-être redoute-il le rassemblement que nous avons su faire avec toutes les composantes de la gauche. Il a raison." (...) "Aujourd’hui, pratiquement tous les partis de l’échiquier politique se disent écologistes. Oui, il va falloir aller vers plus de sobriété. Vers un modèle où on consomme moins d’énergie. Ce qui est en cause c’est un écosystème compatible avec la vie humaine." (Adrien Quatennens, député LFI du Nord, invité des "Grandes Gueules", sur RMC) :
https://www.youtube.com/watch?v=-QvtjwWw_II

-"Pourquoi est-on aujourd’hui un peu au même niveau qu’au début de la crise il y a un an ? Les Français et les Françaises sont en train de payer le pari d’Emmanuel Macron." (...) La situation sanitaire actuelle du pays "est une catastrophe qui était programmée." (...) "Il est grand temps que la compétence santé soit une compétence partagée des régions." (...) "Les masques sont tombés. Aujourd’hui Xavier Bertrand est candidat permanent, a les yeux rivés sur l’Élysée. Moi, j’ai les yeux rivés sur Roubaix, sur Beauvais, sur Amiens. Je serai la présidente des Hauts-de-France, rien que les Hauts-de-France." (...) Il faut "maintenir ces élections en juin. (Karima Delli, députée européenne EE-LV, candidate aux élections régionales dans les Hauts-de-France, à la tête d’un liste qui rassemble toutes les forces de gauche et écologistes ; sur France Info) : https://www.dailymotion.com/video/x808lwo

 La droite et l’extrême droite se déchaînent contre Audrey Pulvar, candidate du PS aux élections régionales en Ile-de-France, qui a explicité la notion de "groupe de parole". La réaction du Parti socialiste pour défendre sa candidate, se fait attendre : https://www.francetvinfo.fr/elections/regionales/reunions-non-mixtes-audrey-pulvar-estime-que-les-personnes-blanches-peuvent-y-assister-mais-doivent-se-taire_4350557.html

-"Ce sont des endroits où les personnes subissant des discriminations font face à l’humiliation." (L’historienne Ludivine Bantigny, dans l’émission "C’est politique", sur France 5) : https://twitter.com/i/status/1376239547160334342

-"Le débat sur l’islamo-gauchisme est devenu infernal." (Élisabeth Roudinesco, auteure de "Soi-même comme un roi. Essai sur les dérives identitaires", aux éditions du Seuil et Pascal Blanchard, auteur de "Décolonisations françaises. La chute d’un empire", avec Nicolas Bancel, Sandrine Lemaire, Benjamin Stora et Achille Mbembe, aux éditions La Martinière. Entretien réalisé par Olivier Pascal-Moussellard) : https://drive.google.com/file/d/1xKH7OHT2EC_wyVa9vZIYVbr3ZNMP31Vj/view?usp=sharing

-"Passée la crise de la Covid, la crise climatique sera toujours là." (...) "L’esprit du projet de loi "climat et résilience", c’est de faire entrer l’écologie dans la vie quotidienne des Français, de donner à tous les Français les moyens de pouvoir être des écologistes." (...) "La catastrophe peut arriver si on ne fait rien, mais on a déjà des prémices de catastrophe aujourd’hui. Si vous allez dans la vallée de la Vésubie, les gens ont très bien compris ce que c’était le réchauffement climatique." (...) "A partir de 2028, on ne pourra plus louer des passoires énergétiques, où parfois les gens paient 1000€ par mois de chauffage." (...) "C’est une faculté que nous donnons aux régions, de pouvoir mettre en place une écotaxe. On n’est pas là pour prendre les décisions à la place des élus de région." (...) "70% de notre électricité en France est produite par des centrales nucléaires. Même les militants anti-nucléaire les plus chevronnés vous dirons qu’il est idiot et absurde de penser qu’on peut arrêter le nucléaire en France du jour au lendemain." (Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, était l’invitée de « Questions Politiques » Quand elle était à EE-LV, Barbara Pompili n’état donc pas une "militante chevronnée". Une émission présentée par Ali Baddou, sur France Inter : https://www.youtube.com/watch?v=EHOgo8u15b0

-Plusieurs dizaines de milliers de manifestants dans toute la France pour "une vraie loi climat"  : https://www.bfmtv.com/politique/plusieurs-milliers-de-manifestants-defilent-a-paris-pour-une-vraie-loi-climat_AD-202103280166.html

 "Le sanitaire est notre priorité, mais au bout d’un an, il y a ces phénomènes là" (psychiatriques). (...) "Les Français nous demandent de trouver ce point d’équilibre." (...) "Nous voulons être efficaces sanitairement, protecteurs économiquement et construire des politiques acceptées par les Français." (...) La fermeture des écoles, "Cela doit être l’ultime décision, mais ce n’est pas exclu." (Christophe Castaner, président du groupe LREM à l’Assemblée nationale ; dans l’émission BFM Politique) : https://www.bfmtv.com/replay-emissions/bfm-politique/bfm-politique-dimanche-28-mars-2021_VN-202103280131.html

 "On a eu raison de tout faire pour ne pas fermer les écoles. Nous sommes dans une situation d’extrême urgence. Je pense que depuis trois semaines, nous aurions dû réagir plus vite et plus fort. Nous n’échapperons pas à un fermeture scolaire que j’espère de très courte durée." (Jean-Louis Bourlanges, député LREM des Hauts- de- Seine ; face à Jeff Wittenberg ; sur France 2)  : https://www.youtube.com/watch?v=hCECSc2Seg0

 "Trois millions de doses vont arriver en France" la semaine prochaine. (Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’Industrie. Interrogée par Pierre de Vilno, sur Europe 1) : https://www.europe1.fr/emissions/L-interview-politique-du-week-end/vaccins-contre-le-covid-19-3-millions-de-doses-vont-arriver-en-france-la-semaine-prochaine-annonce-agnes-pannier-runacher-4034341

 "Je pense que c’est le moment de prendre mes responsabilités." (...) "La France est dans un moment tel qu’elle en a rarement connu : une situation de crise d’une exceptionnelle gravité, une crise sanitaire, sécuritaire, économique et identitaire."
(...) "Nous ne pouvons pas en 2022, comme en 2017, avoir Emmanuel Macron et Marine Le Pen." (...) "Je suis un homme de droite, mais je pense que dans cette élection présidentielle, il faudra présenter un projet pour tous les Français." (...)
"Pourquoi cette élection régionale est importante pour moi ? C’est la légitimité. Si six millions de Français ne me faisaient pas confiance, il serait impossible d’aller à la rencontre de 67 millions de Français pour avoir leur confiance."
(Xavier Bertrand, président ex LR du Conseil régional des Hauts-de-France, candidat à l’élection présidentielle de 2022.
Invité du "Grand Rendez-vous" d’Europe 1) :https://www.cnews.fr/emission/2021-03-28/xavier-bertrand-le-grand-rendez-vous-du-28032021-1063740

-Xavier Bertrand a "parfaitement le droit, d’annoncer sa candidature quand il veut." (...) "Ce n’est pas un scoop. La première angoisse des Français, ce n’est pas la présidentielle, c’est de savoir s’ils vont pouvoir se faire vacciner. Chacun choisit son moment." (...) "Macron n’est plus un rempart vis-à-vis de Le Pen. Je pense que seul un candidat de droite, de ma famille politique d’ailleurs, peut perturber ce système-là." (...) "On a franchi un cap sur l’insécurité puisque même le milieu rural désormais, même les villes moyennes, les petites villes, sont désormais impactées. Il faudra ramener de l’ordre en France." (Bruno Retailleau, sénateur de Vendée et président du groupe LR au Sénat, était l’invité de Patrick Roger sur Sud Radio :
https://www.youtube.com/watch?v=wxWjFbcFwVQ

 "Il faut vacciner les enseignants dès maintenant." (...) La primaire est pour moi une machine à claques." (Annie Genevard, députée LR du Doubs ; interrogée par Oriane Mancini) : ttps ://www.dailymotion.com/video/x807ahs
https://www.dailymotion.com/video/x807asv?playlist=x65cgm&utm_campaign=CurrentAffairsDigestFR&utm_medium=direct&utm_source

 "J’approuvais la décision en janvier de ne pas confiner, mais il fallait l’accompagner." (...) Pourquoi on est si en retard sur les auto-tests. Fermer les écoles serait une catastrophe. Il faudrait interdire l’entrée des écoles quand les parents refusent les tests." (Nicolas Dupont-Aignan, député DLF de l’Essonne, sur LCI) : https://www.lci.fr/sante/covid-19-coronavirus-nicolas-dupont-aignan-veut-interdire-l-ecole-aux-enfants-dont-les-parents-refusent-qu-ils-soient-testes-2181782.html

 Emmanuel Macron, "c’est incroyable d’être à ce point aveugle sur soi-même. Je ne dis pas que c’est facile. Je ne voudrais pas être à sa place. Mais il a une espèce d’arrogance, de suffisance qui sont insupportables." (Robert Menard, maire de Béziers, proche du RN ; sur BFM TV) : https://www.bfmtv.com/replay-emissions/bfmtvsd/gestion-de-la-crise-sanitaire-il-y-a-une-suffisance-qui-est-insupportable-robert-menard-28-03_VN-202103280231.html

 "Emmanuel Macron a mené une guerre, sans munitions, des masques aux test et maintenant les vaccins. C’est une véritable débâcle." (...) "Quand quelque chose se passe bien, c’est lui. Quand quelque chose se passe mal, c’est la faute des Français." (...) "On est en train de prendre les soignants pour des boucs-émissaires."
(Marine Le Pen, présidente du RN. Invitée de "Dimanche en Politique. Interrogée par Francis Letellier) : https://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-3/dimanche-en-politique/dimanche-en-politique-du-dimanche-28-mars-2021_4326479.html

 "J’ai toujours été très réticent au retour d’un confinement. C’est la solution qu’on met en oeuvre quand on a raté tout le reste. Il faut surtout accélérer sur la vaccination. Depuis un an, tout a été fait en dépit du bon sens. Il y a ce côté infantilisant, humiliants dans les politiques du gouvernement." (...) Mme Pécresse propose d’avancer de quinze jours les vacances scolaires, "Je crois que c’est une bonne solution. Nous sommes très réticents à la fermeture des écoles, au niveau national en tous cas." (...) "Nous sommes dans une crise des capacités hospitalières." (...) "Est-ce qu’on est aller au bout de ce qu’on pouvait déployer" du lien hôpital publique-clinique privée ? (...) "Cette crise a validé à peu près toutes les analyses que faisait RN ces dernières années. Les grandes puissances qui réussissent dans le monde font du protectionnisme." (Jordan Bardella, vice-président du RN, candidat aux élections régionales en Ile-de-France ; interrogé par Jean-Jacques Bourdin) .
Face à un variant qui remplit les hôpitaux, les services de réanimation et les cimetières, je ne vois rien qui différencie clairement le leader d’extrême-droite des choix d’Emmanuel Macron. Il y a même, pour rejeter le confinement ou la fermeture des écoles, une certaine similitude d’argumentation. Ce qui ne devrait pas surprendre d’un parti qui, s’il condamne le système dans les mots, lui sert de béquille en soutenant toujours les puissances économiques et financières, quelles que soient les époques et les pays.  : https://www.youtube.com/watch?v=8kc_jRMy03I

-Ce que confirme Nicolas Bay, député européen du RN et candidat aux élections régionales en Normandie. Il a déclaré, sur France Info, que l’approche territorialisée réclamée par son parti "est prise en compte tardivement et c’est dommage". Pour ajouter qu’ "Il y aura sans doute d’autres départements dans les jours qui suivent et avec encore des conséquences". Et pour conclure que le renforcement du mécanisme de contrôle des exportations de la Commission européenne : "Ça fait trois mois que ça aurait dû être fait. Et qu’ "Il faut maintenir ces élections régionales et départementales malgré la crise sanitaire. " : https://www.dailymotion.com/video/x8085br

 "Ce qu’ils feraient s’ils étaient au pouvoir." (Julien Duffé et Quentin Laurent) :
https://drive.google.com/file/d/14SWq7xMDTssQ8NLKtmL-moi3U5IWAs7z/view?usp=sharing

EUROPE-MONDE

-"L’explosion de la pandémie en Allemagne va plus vite que ce qu’ils ne pensaient et donc ils vont renforcer les tests salivaires à l’entrée du territoire allemand." (...) "La manière dont c’est géré (le vaccin russe), c’est plus un moyen de propagande et de diplomatie agressive qu’un moyen de solidarité et d’aide sanitaire" (...) "La Chine et la Russie mènent une politique d’influence par le vaccin avant même de vacciner leur propre population avec des vaccins qui normalement doivent être très performants." (...) En Syrie, la priorité de la France "est de sauver les enfants, à condition que les femmes acceptent que les enfants reviennent en France." (...) Sur la question des Ouïghours, l’ambassadeur de Chine n’a pas présenté d’excuses "pour l’instant."
(Jean-Yves Le Drian, le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères était l’invité du "8h30 franceinfo".
S’agissant de l’Allemagne, où "l’explosion de la pandémie va plus vite" que prévu, le taux d’incidence, en fin de semaine dernière, y était de 108 pour 100 000 habitants. Contre 309 en moyenne en France. Les deux pays ont deux stratégies différentes. Le premier intervient le plus tôt possible pour tendre vers la Covid zéro, le second, freine le plus tard possible : https://www.dailymotion.com/video/x807bnz

-"En Italie, le banquier et l’extrême droite." ( Benoît Bréville et Olivier Pironet) :
https://www.monde-diplomatique.fr/mav/176/BREVILLE/62953

-"Selon la commissaire européenne à la santé, Stella Kyriakides, la vaccination à elle seule n’éradiquera pas le virus." (citée par Giedre Peseckyte) :
https://www.euractiv.fr/section/sante-modes-de-vie/news/eu-health-chief-covid-tests-still-needed-as-vaccination-alone-is-not-enough/

 Le Conseil de l’Union européenne a adopté des conclusions sur la stratégie de cybersécurité de l’Union. (Ana Matos) : https://www.euractiv.fr/section/economie/news/council-adopts-cybersecurity-strategy-conclusions/

 La Commission européenne devrait présenter une proposition de taxe numérique d’ici à juin. (Samuel Stolton) : https://www.euractiv.fr/section/economie/news/la-commission-devrait-presenter-une-proposition-de-taxe-numerique-dici-juin/

-La France ne veut plus que des « tribunaux d’arbitrage privés » puissent trancher les différends entre investisseurs et États. (Franck Riester , ministre du Commerce extérieur  : https://www.euractiv.fr/section/commerce-industrie/news/la-france-ne-veut-plus-de-tribunaux-darbitrage-prives-dans-ses-futurs-accords-commerciaux/

 L’Espagne mise sur le « passeport vert » de l’Union européenne pour sauver la saison estivale. (Fernando Heller) : https://www.euractiv.fr/section/economie/news/lespagne-mise-sur-le-%e2%80%89passeport-vert%e2%80%89-de-lue-pour-sauver-la-saison-estivale/

 Le Portugal fera « tout » pour garantir un passeport sanitaire d’ici à juin.
(André Curvelo Campos) : https://www.euractiv.fr/section/sante-modes-de-vie/news/le-portugal-fera-tout-pour-garantir-un-passeport-sanitaire-dici-juin/

-"La situation est beaucoup moins mauvaise en Allemagne qu’en France. Ils ont 75 000 morts pour 83 millions d’habitants alors que nous en avons 93 000 pour 67 millions.". L’Allemagne a aujourd’hui un taux d’incidence d’environ 108 pour 100 000 habitants. Contre 309 en moyenne en France. J’ajoute que la moyenne d’âge de sa population est sensiblement plus élevée que la nôtre, donc avec des risques de mortalité plus importants. (L’épidémiologiste Catherine Hill, citée dans "La Croix" par Caroline Vinet.) : https://www.la-croix.com/Monde/Covid-19-pourquoi-lAllemagne-peine-elle-freiner-lepidemie-2021-03-25-1201147598?utm_source

 Le litige allemand sur l’utilisation des données par Facebook, est transmis à la Cour de justice européenne. (Samuel Stolton) : https://www.euractiv.fr/section/economie/news/german-legal-dispute-over-facebook-data-use-sent-to-european-court-of-justice/

-"Boris Johnson admet des erreurs dans la gestion de la pandémie."
Après Merkel. Emmanuel Macron dit plutôt qu’il a tout bon." (Benjamin Fox) :
https://www.euractiv.fr/section/l-europe-dans-le-monde/news/boris-johnson-admet-des-erreurs-dans-la-gestion-de-la-pandemie/

 La Hongrie approuve le vaccin chinois CanSino. (Vlagyiszlav Makszimov) : https://www.euractiv.fr/section/sante-modes-de-vie/news/la-hongrie-approuve-le-vaccin-chinois-cansino/

 La Finlande a attiré un nombre croissant d’entreprises étrangères malgré la pandémie. (Pekka Vanttinen) : https://www.euractiv.fr/section/economie/news/la-finlande-a-attire-un-nombre-croissant-dentreprises-etrangeres-malgre-la-pandemie/

-Depuis Jérusalem, Charles Enderlin, ancien correspondant de France Télévisions en Israël, qui publie le 6 avril, aux éditions Don Quichotte, "De notre correspondant à Jérusalem. Le journalisme comme identité".
Un entretien avec Mathieu Magnaudeix, de Mediapart. Amener le curseur sur 22:01 : https://www.youtube.com/watch?v=Qh_Ofp9JeUM

-Le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU s’est prononcé sur la "Situation des droits de l’homme dans le Territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est, et l’obligation de garantir les principes de responsabilité et de justice."
Ici sa résolution, d’une extrême sévérité  :
https://drive.google.com/file/d/1LmWOhXWvropQkYvBjSSByiD23tbcXcK-/view?usp=sharing

-"Au Rwanda, la France a renforcé la vision du peuple hutu, majoritaire." (L’historien Vincent Duclert, qui a dirigé la commission missionnée par le Président de la République afin de faire la lumière sur le rôle de la France lors du génocide des Tutsi en 1994. Après deux ans de travaux sur les archives françaises concernant le Rwanda entre 1990 et 1994, la commission a remis hier son rapport à l’Élysée. Il ne conclut pas à la complicité de la France, mais à sa responsabilité. Interrogé par Eric Delvaux, sur France Inter) : https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-du-week-end/l-invite-du-week-end-27-mars-2021

-Désinformation et haine en ligne : "Reporters sans frontières" porte plainte contre Facebook. (Mathieu Pollet) : https://www.euractiv.fr/section/medias/news/desinformation-et-haine-en-ligne-reporters-sans-frontieres-porte-plainte-contre-facebook/

"Nous espérons aboutir à un vaccin universel pour protéger l’humanité" contre toutes les formes de coronavirus. (Le professeur Lbachir BenMohamed, immunologiste, à la tête d’un laboratoire d’immunologie cellulaire et moléculaire affilié à l’université de Californie à Irvine, répondait aux questions de Sonia Mabrouk ; sur Europe 1) : https://www.europe1.fr/emissions/linterview-politique-de-8h20/le-professeur-lbachir-benmohamed-espere-aboutir-a-un-vaccin-universel-pour-proteger-lhumanite-4034058

 "La féroce bataille politique derrière la mission de l’OMS à Wuhan." (Stéphane Bussard, du quotidien suisse "Le Temps") : https://www.letemps.ch/monde/feroce-bataille-politique-derriere-mission-loms-wuhan?utm_source

-Covid-19 : Lula interpelle Emmanuel Macron : https://blog.mondediplo.net/covid-19-lula-interpelle-emmanuel-macron

 Christiana Figueres, diplomate costaricaine, ancienne secrétaire générale de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques et co-fondatrice de l’ONG Global Optimism, était l’invitée de Patricia Martin ; sur France Inter.

CULTURE-MEDIA

-Sociétaire de la Comédie Française, le comédien Denis Podalydès se prépare pour la réouverture des théâtres. L’écouter ici (Pascal Paradou) :
https://www.rfi.fr/fr/podcasts/de-vive-s-voix/20210323-le-com%C3%A9dien-denis-podalyd%C3%A8s-se-pr%C3%A9pare-pour-la-r%C3%A9ouverture-des-th%C3%A9%C3%A2tres?fbclid

 Le TNP de Villeurbanne transformé en agora par les intermittents du spectacle.
(Richard Schittly) : https://drive.google.com/file/d/1KEhufm_gaBtLtIwu8sTTM-4brQQvsSno/view?usp=sharing

 Comment le théâtre de l’Odéon est devenu la scène des précaires, après trois semaines d’occupation : https://www.francetvinfo.fr/culture/spectacles/theatre/comment-le-theatre-de-l-odeon-est-devenu-la-scene-des-precaires-apres-trois-semaines-d-occupation_4348375.html#xtor

 À Creil, dans l’Oise, le théâtre de la Faïencerie patiente en donnant la parole aux spectateurs. (Simon Gourru) : https://www.leparisien.fr/oise-60/a-creil-le-theatre-de-la-faiencerie-patiente-en-donnant-la-parole-aux-spectateurs-25-03-2021-8429850.php

 Une délégation d’étudiantes en écoles d’art dramatique reçue au ministère de la Culture (Anne Diatkine) : https://www.liberation.fr/culture/scenes/occupation-des-theatres-une-delegation-detudiantes-recue-au-ministere-de-la-culture-20210325_L6QSH5MXTZBHDBJ2TCPYZPPVU4/

-"Les craintes autour du Festival “off” d’Avignon sont l’occasion de renverser un système à bout de souffle et de le réinventer."
Une tribune d’un collectif, publiée dans "Le Monde" :
https://drive.google.com/file/d/1vOUUM0JfQBSshvBXPURHiuoUkPYrZQEF/view?usp=sharing

 Le Festival d’Avignon dévoile une programmation féminine et féministe autour du thème « Se souvenir de l’avenir ». (Fabienne Darge dans "Le Monde") :
https://drive.google.com/file/d/1LDkQHgfuwSgWJND8LFnW0WcvvKwLQXJ_/view?usp=sharing

-La Cité Internationale des Arts du Cirque devrait voir le jour à Vénissieux, dans le Rhône (Nadja Pobel)  : http://www.petit-bulletin.fr/lyon/infos-article-68773-La+Cite+Internationale+des+Arts+du+Cirque+devrait+voir+le+jour+a+Venissieux.html?fbclid

-"La Commune, c’est le peuple qui prend le pouvoir." (Jean-Luc Mélenchon, invité d’Hervé Gardette, sur France Culture)  : https://www.youtube.com/watch?v=HSSgMovwLwg

-Ce qu’en a dit l’historienne Ludivine Bantigny, dans l’émission "C Politique, la suite", présentée par Thomas Snégaroff. Elle est l’auteure de "La Commune au présent", aux éditions La Découverte. Amener le curseur sur 16:37) :
https://www.france.tv/france-5/c-politique-la-suite/c-politique-la-suite-saison-12/2336833-invites-jean-birnbaum-ludivine-bantigny-abdoulaye-sissoko-et-zakaria-harroussi.html

-En Espagne, un concert test de 5 000 personnes à Barcelone  : https://www.francetvinfo.fr/monde/espagne/espagne-un-concert-test-de-5-000-personnes-a-barcelone_4350841.html

 Une vingtaine de cinémas a accueilli du public, le week-end du 13 mars, à l’appel de l’ACID (Association du cinéma indépendant) et du Groupement national des cinémas de recherche — un peu partout en France, mais pas à Paris ni en banlieue, sauf à Ivry, dans le Val-de-Marne. (Evelyne Pieiller) :
https://blog.mondediplo.net/c-est-sur-quel-mot-que-s-ouvre-ubu-roi

-Les dix films les plus marquants signés Bertrand Tavernier. (Samuel Douhaire) :
https://www.telerama.fr/cinema/les-dix-films-les-plus-marquants-signes-bertrand-tavernier-6847878.php?xtor

-"Bertrand Tavernier, le cinéma et rien d’autre." (Guillemette Odicino) :
https://drive.google.com/file/d/1c-ljukxGKiKWOApxaHgbyS4lo955TYRg/view?usp=sharing

 "Le cinéma Français, Tavernier s’en lèche les bobines." (Pierre Murat, en 2017) :
https://www.telerama.fr/television/le-cinema-francais,-tavernier-sen-leche-les-bobines,n5275012.php

-Sur son Blog : https://www.tavernier.blog.sacd.fr/

-"Bertrand Tavernier incarnait l’amour d’un certain cinéma. C’était un homme très érudit, qui avait un grand amour des acteurs, beaucoup d’attention pour eux, la joie traversait ses tournages."
"Bertrand Tavernier était un cinéaste prudent vis-à-vis de Cannes. Il était un cinéaste de la discrétion. Il restera beaucoup comme documentariste et comme historien." (L’actrice Isabelle Huppert et Gilles Jacob, ancien président du festival de Cannes, étaient les invités du "Grand Entretien" de France Inter)  : https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-7h50/l-invite-de-7h50-26-mars-2021

-L’hommage de l’émission de France Inter, "On aura tout vu" (Christine Masson et Laurent Delmas)  : https://www.franceinter.fr/emissions/on-aura-tout-vu/on-aura-tout-vu-27-mars-2021

 "On pouvait l’écouter des heures évoquer les films de Duvivier ou d’Autant Lara, ceux des grands américains ou de ses confrères, Pialat, Blier."
(Dans "Le Grand atelier" de Vincent Josse) : https://www.franceinter.fr/emissions/le-grand-atelier/le-grand-atelier-28-mars-2021

-Jusqu’au 30 mars, regarder ici “La Guerre des centimes”, un documentaire de Nader Samir Ayache. Dans le cadre de la Fête du court métrage 2021.
(Cécile Marchand Ménard) : https://www.telerama.fr/cinema/fete-du-court-metrage-2021-regardez-la-guerre-des-centimes-un-documentaire-de-nader-samir-ayache-6842094.php?xtor

-Toujours dans le cadre de "La Fête du court métrage 2021", en voir d’autres ici : https://www.france.tv/collection/2365073-fete-du-court-metrage/

-"Les cent ans de Simone Signoret. Ses dix rôles qui nous chavirent à jamais."
(Michel Bezbakh ; Jérémie Couston ; Anne Dessuant ; François Ekchajzer ; Guillemette Olivier ; Isabelle Poitte ; Olivier Rajchman ; Marie Sauvion ; Frédéric Strauss ; Julien Welter) : https://www.telerama.fr/ecrans/les-100-ans-de-simone-signoret-ses-10-roles-qui-nous-chavirent-a-jamais-6842853.php?xtor

-"Femme libre au cœur audacieux." (Guillemette Odicino)  :
https://drive.google.com/file/d/1kyQ1moR0xHY2TqIIFkk8yzXf2j8Ncl7J/view?usp=sharing

 L’hommage que lui a rendu Laurent Delmas, sur France Inter : https://www.franceinter.fr/emissions/delmas-fait-son-cinema/delmas-fait-son-cinema-27-mars-2021

 Celui de l’émission "On aura tout vu" : https://www.franceinter.fr/emissions/on-aura-tout-vu/on-aura-tout-vu-27-mars-2021

 En 1970, elle se livrait à la journaliste France Roche sur les sentiments de jalousie et de possessivité. (vidéo de l’Ina) : https://www.ina.fr/contenus-editoriaux/articles-editoriaux/1970-simone-signoret-evoque-sa-jalousie

-(Nicolas Hulot était l’invité de l’émission "C à vous", sur France 5. Il publie "Les Petits pas ne suffisent pas", illustré par Muriel Douru, aux éditions Rustica.
Un ouvrage atypique qui dresse un bilan alarmant mais réaliste de la situation écologique globale.
Du réchauffement climatique à la disparition des espèces, de l’industrie de la viande à la maltraitance animale, de l’urbanisation massive à la surconsommation, de la destruction des écosystèmes à la crise du coronavirus, du lobby de la chasse à la démission de Nicolas Hulot en passant par son engagement pour l’écologie. Amener le curseur sur 3:12) : https://www.france.tv/france-5/c-a-vous/c-a-vous-saison-12/2373559-invites-nicolas-hulot-muriel-douru-julien-courbet-et-philippe-torreton.html

-"Samuel Paty a été un martyr de la liberté d’expression."
(Le sociologue et démographe, professeur au collège de France, François H&ran, était l’invité d’Eric Delvaux à l’occasion de la parution, aux éditions de La Découverte, de sa “Lettre aux professeurs sur la liberté d’expression”) :

 "Civelle, petite anguille deviendra grande (si l’homme lui prête vie)"
(Un reportage de Béatrice Dugué) : https://www.franceinter.fr/emissions/interception/interception-21-mars-2021

-"Picasso est un roman". Une série de quatre épisodes, avec Sophie Chauveau, écrivaine, journaliste et metteuse en scène ; Marie-Laure Bernadac,
conservatrice générale du patrimoine, chargée de l’art contemporain au Musée du Louvre de 2003 à 2013 ; Emilie Bouvard, historienne de l’art et conservatrice du patrimoine, co-autrice de Picasso-Méditerranée (In Fine Editions d’Art) ; Laurent Greilsamer, directeur de la rédaction de l’hebdomadaire Le 1 et Aliette Armel,
romancière, essayiste, et critique littéraire. Dans l’émission de France Culture "La Compagnie des oeuvres" de Matthieu Garrigou-Lagrange :
https://www.franceculture.fr/emissions/la-compagnie-des-oeuvres/picasso-est-un-roman-14-logre-picasso?actId

 L’auteur, illustrateur de bande dessinée, Philippe Girard, pour la parution de son album, "Leonard Cohen, Sur le fil", aux éditions Casterman, était reçu par Tewfik Hakem, sur France Culture : https://www.franceculture.fr/emissions/le-reveil-culturel/leonard-cohen-sa-vie-eclatee-en-cases-dessinees

-"Seule compte la pertinence du dessin, ce fameux coup de poing dans la gueule.”
(La dessinatrice Coco, l’une des signatures de “Charlie Hebdo”.
Elle était présente le jour de l’attentat, et le raconte aujourd’hui dans “Dessiner encore” aux éditions Les Arènes. Elle s’apprête aussi à remplacer Willem, tous les jours, dans “Libération”. (Propos recueillis par Stéphane Jarno) : https://drive.google.com/file/d/1N4WijZU5mSP5RHGY3F31oLNsHimAEqXP/view?usp=sharing

-"Myriam Dupouy, la nature bien vivante au bout de l’objectif."
La photographe française a osé le grand saut : lâcher son métier de fonctionnaire pour essayer de vivre de son art. (Philippe Chassepot) :
https://www.letemps.ch/societe/myriam-dupouy-nature-bien-vivante-bout-lobjectif?utm_source

-"Modernes, vivantes, les “Fables” de La Fontaine font toujours école."
Né il y a quatre cents ans, ses fables ont toujours du succès. (Hélène Rochette) :
https://drive.google.com/file/d/1Z8L2s1qpk_IbfwnQi_JP-4zqPMMbtoe2/view?usp=sharing

-"La cigale et la fourmi" à la Comédie Française  : https://www.youtube.com/watch?v=n9YFbzErzmw

 Après "Les Enfants d’Alexandrie" et "Les Dames de Rome", Françoise Chandernagor publie "L’Homme de Césarée" chez Albin Michel. Elle était reçue par Claire Chazal :
https://www.france.tv/france-5/passage-des-arts/passage-des-arts-saison-3/2331741-emission-du-vendredi-26-mars-2021.html

 Le ténor Kendji Girac était également son invité, dans "Passage des Arts" sur France 5 : https://www.france.tv/france-5/passage-des-arts/passage-des-arts-saison-3/2329729-emission-du-jeudi-25-mars-2021.html

-Le retrouver ici : https://www.youtube.com/watch?v=9WOJi80zTBg

-"Faust" de Gounod, à l’Opéra national de Paris. Dans une mise en scène de Tobias Kratzer, avec l’Orchestre de l’Opéra national de Paris sous la direction de Lorenzo Viotti et les Choeurs de l’Opéra national de Paris sous la direction de José Luis Basso. Et trois grandes voix, Benjamin Bernheim, Ermonela Jaho et Florian Sempey. Jusqu’au 3 avril  : https://www.france.tv/france-5/au-spectacle-chez-soi/2331749-faust-a-l-opera-national-de-paris.html

-"Gaëtan Roussel, tout simplement". Le chanteur de Louise Attaque, a sorti le 19 mars 2021 son quatrième album solo "Est-ce que tu sais ?" (label Play Two). Il était l’invité d’Olivia Gesbert, sur France Culture : https://www.dailymotion.com/video/x803y08

-William Scheller, invité de l’émission "C à vous, la suite sur France 5"  : https://www.france.tv/france-5/c-a-vous-la-suite/c-a-vous-la-suite-saison-12/2325281-invites-william-sheller-et-jeanne-cherhal.html

 "Ya Rayah" de Rachid Taha. (Rebecca Manzoni) : https://www.franceinter.fr/emissions/tubes-n-co/tubes-n-co-26-mars-2021

 Sheila et Françoise Hardy, dans "20H30 le Dimanche", que présente Laurent Delahousse sur France 2 : https://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/19h-le-dimanche/20h30-le-dimanche-du-dimanche-28-mars-2021_4326515.html

 Attaquée par un collectif d’universitaires militants, qui la taxent d’islamo-gauchisme, Nonna Mayer, une sommité de la sociologie politique, directrice de recherche au CNRS et candidate à la présidence de la Fondation nationale des sciences politiques a reçu le soutien de ses pairs. (Zineb Dryef) : https://www.lemonde.fr/m-le-mag/article/2021/03/25/qui-est-nonna-mayer-la-politologue-taxee-d-islamo-gauchiste_6074433_4500055.html?xtor=

-"Le pari (presque) gagné d’Emmanuel Macron." (Samuel Gontier)  : https://www.telerama.fr/ecrans/le-pari-presque-gagne-demmanuel-macron-6847272.php?xtor

-Le 24 mars 1999, "Le plus gros bobard de la fin du XXe siècle." (Serge Halimi et Pierre Rimbert)  : https://www.monde-diplomatique.fr/2019/04/HALIMI/59723

-"’Le Monde’ m’a donné un pouvoir qui m’a dépassé." (...) Sur la démission du dessinateur Xavier Gorce, son ex-collègue du Monde, "Les procureurs sont désormais sur les réseaux sociaux. Ils se croient habilités pour défendre les transgenres par exemple ... Moi je connais des gens qui ont adoré ce dessin. Mais il y a 50 personnes a avoir dit ’non, ça ne se fait pas’. C’est ahurissant. Il ne faut rien lâcher. Et je dis aux dessinateurs : bienvenus dans un monde compliqué." (Plantu tire sa révérence après avoir occupé la "une" du Monde" durant cinquante ans.

Il était l’invité de Alba Ventura, sur RTL) : https://www.dailymotion.com/video/x807bb4?syndication=249290

 "56 % des Français déclarent genrer le mot “Covid” au masculin, contre 19 % au féminin." (Xavier Monthéard) : https://blog.mondediplo.net/covid-une-querelle-picrocholine

 "Le retour de Manuel Valls." (Juste Milieu) : https://www.youtube.com/watch?v=A28E0nMq4JE

-"Tiens, voila du vaccin" (Frédéric Fromet) : https://www.youtube.com/watch?v=l_SFGbOzYBQ

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.