Accueil | Par Lucien Atencia | 6 mai 2020

La Revue du 6 mai 2020

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

ACTUALITE

 "Le week-end du 8 mars, il est parti travailler en me disant : ‘Je pars mais je risque de me faire contaminer. Toi, tu restes à la maison.’" ( Claire Loupiac, dont le mari, le docteur Eric Loupiac, urgentiste de 60 ans, est mort du Covid-19 et qui veut porter plainte, pour "négligence et mise en danger de la vie d’autrui" ; citée par Gaële Joly) :
https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/document-franceinfo-coronavirus-notre-vie-est-pratiquement-detruite-confie-lepouse-dun-medecin-mort-du-covid-19-qui-veut-porter-plainte_3949315.html

 "Auto-amnistie préventive de la macronie : la technique du coup d’éponge." (Régis de Castelnau) : https://www.vududroit.com/2020/05/auto-amnistie-preventive-de-la-macronie-technique-du-coup-deponge/

 "On est dans la partie descendante de la courbe épidémique. C’est réjouissant. Le déconfinement, ce n’est pas la fin des efforts, c’est le début d’une nouvelle phase d’efforts qui va devoir durer plusieurs semaines avant d’arriver à une stabilisation du processus épidémique." (...) "Dans les départements où le virus circule peu, avec infiniment de précautions, une ouverture prudente des écoles peut se faire au cours de laquelle on pourra mettre au point des procédures qui permettent de protéger aussi bien les élèves que les enseignants, et secondairement, les familles. Grâce à cette expérience, on pourra étendre ces mesures aux autres départements." (Yves Buisson, président du groupe CoVid-19 de l’Académie nationale de médecine ; au micro de Gérard Leclerc ; vidéo) : https://www.cnews.fr/emission/2020-05-04/linterview-dyves-buisson-953225

 "Nous sélectionnons les gens pour lesquels les tests sérologiques peuvent être utiles. Ils sont plusieurs millions." (Dominique Le Guludec présidente de la Haute Autorité de Santé ; au micro d’Alba Ventura ; sur RTL, son) : https://www.dailymotion.com/video/x7tohfd?syndication=249290

-"La place des tests sérologiques dans la stratégie de prise en charge de la maladie Covid-19" (Documents à télécharger ici) : https://www.has-sante.fr/jcms/p_3179992/fr/place-des-tests-serologiques-dans-la-strategie-de-prise-en-charge-de-la-maladie-covid-19

_"Dans l’état actuel de nos connaissances, si le virus ne mute pas, on ne peut pas l’avoir une seconde fois." (le professeur Elie Azoulay, chef du service de réanimation de l’hôpital Saint-Louis à Paris ; interrogé par Jean-Jacques Bourdin ; vidéo) : https://rmc.bfmtv.com/mediaplayer/video/coronavirus-si-le-virus-ne-mute-pas-on-ne-peut-pas-l-avoir-une-seconde-fois-1244459.html

 À Mayotte, "nous ne sommes pas en situation de déconfiner." (Dominique Voynet, directrice de l’Agence régionale de santé : https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/a-mayotte-nous-ne-sommes-pas-en-situation-de-deconfiner-previent-la-directrice-de-lars-dominique-voynet_3949587.html

 Des maires d’Ile-de-France demandent un report de l’ouverture des écoles "tant qu’elles sont en zone rouge." (Stéphane Beaudet, maire de Courcouronnes, dans l’Essonne ; président de l’Association des maires d’Ile-de-France ; son) : https://rmc.bfmtv.com/mediaplayer/video/reouverture-des-ecoles-en-ile-de-france-des-maires-demandent-un-report-tant-que-nous-sommes-en-zone-rouge-1244427.html

-"Seuls 15% des écoliers parisiens feront leur rentrée le 14 mai. Avec le recteur, on est d’accord pour ne pas retenir la jauge de 15 élèves par classe." (Anne Hidalgo ; entretien réalisé par Jannick Alimi, Christine Henry et Charlotte Robinet ; info document en fin de revue) ;

-Réouverture des écoles le 11 mai : "C’est une grande mesure d’impératif social." (...) "La fin du confinement est le retour, nous l’espérons, d’une activité économique plus normale." (...) "Les charges de mai pourront être reportées pour les entreprises en difficultés." (...) "Il y a des contrefaçons partout, et c’est normal que les douanes contrôlent la marchandise qu’on donne aux Français. Je les en remercie." (Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics. invité de Jean-Jacques Bourdin ; vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=_5U409nkPcI

-Pour l’école, même argumentation pour Edouard Philippe, devant les sénateurs, qui a parlé "de dommages irréparables" pour certains enfants qui ne retourneraient pas à l’école le 11 mai ; vidéo, amener le curseur sur 0:23:55 : https://www.france.tv/france-5/c-a-vous/c-a-vous-saison-11/1420909-c-a-vous.html

 "Jamais de dommages irréparables, ce serait insupportable." (Olivier Klein, maire PS de Clichy- sous-Bois en Seine-Saint-Denis, qui n’a pas signé l’appel des 316 maires ; vidéo, amener le curseur sur 2:05:40) : https://www.france.tv/france-2/telematin/1421185-telematin.html

-Même chose pour Emmanuel Macron dans son énième prestation télévisée, dans le JT de France 2 et un décor aussi important que le discours tenu, chargé de remerciements pour tous ceux qui jusqu’ici étaient souvent traités avec mépris et jamais entendus et avec sa part d’autosatisfaction sur la politique menée depuis trois ans. Que de la communication donc, avec un président qui a pris l’habitude de nous rendre visite pendant nos repas confinés ; vidéo : https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/deconfinement-on-ne-vous-mettra-en-situation-de-danger-assure-macron-aux-enseignants_3949843.html

 "Les enfants ont besoin de reprendre leurs apprentissages." Pour conclure la séquence, le représentant d’une association de parents d’élèves qui n’a pas été retenu sur la base de son niveau de représentativité ; vidéo : https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/reouverture-des-ecoles-ce-qui-est-important-c-est-que-les-conditions-soient-reunies-pointe-la-federation-des-parents-d-eleves_3949867.html

-"Je l’avais appris par coeur". Hier, Emmanuel Macron s’est donc rendu dans une école de Poissy, très représentative de la situation scolaire puisqu’on n’ y trouve actuellement que trente enfants des soignants de la ville. Décor sur mesure pour une nouvelle prestation du Président dans un Journal télévisé du service public. Tout avait été préparé par les petits génies de l’Elysée jusque dans les moindres détails : salle de classe, journalistes plus élèves que journalistes, Président plus instituteur que Président. Pour réagir, un représentant d’association de parents d’élèves, retenu sur d’autres critères que la représentativité de son organisation.
Mais le clou du spectacle fut ailleurs qui démontre, une fois encore, que la réalité peut tuer une communication pourtant bien orchestrée. Dans la classe, un enfant, au premier rang, interrogé par Emmanuel Macron, vit le hasard faire porter sur lui la lourde responsabilité d’énoncer les mesures- barrières. Ce que le bambin accomplit à la perfection, en terminant par un timide : "Je les ai apprises par coeur !" Tout, de A à Z avait donc été prémédité. Pour ne pas que les réseaux sociaux s’emparent d’une telle séquence qui en dit plus sur Macron, le macronisme et l’indépendance du service public de Télévision que bien des éditoriaux, les censeurs ont fait leur travail. Sur le replay, ils ont coupé les propos du gamin à la fin de la séquence, comme vous pourrez le vérifier en suivant le lien ci-dessous et en amenant le curseur sur 0:51. Ce qui est moins grave évidemment que de mettre la vie d’un gosse en danger pour satisfaire les exigences patronales. Un enfant, en quelques mots et en toute innocence, , avait mis à mal un dispositif soigneusement préparé par une flopée de communicants ; vidéo
 : https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/deconfinement-emmanuel-macron-en-visite-dans-une-ecole-a-quelques-jours-de-la-rentree_3949683.html

 Des parents qui refusent de prendre des risques pour leurs enfants et qui ne les enverront pas à l’école le 12 mai ; vidéo : https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/ecoles-une-reprise-des-cours-qui-divise_3949677.html

Continuer à prétendre que la réouverture des écoles, en commençant par les plus petits, est une immense mesure sociale, c’est vraiment nous prendre pour des truffes. Elle se fait sur la base du volontariat des parents dans un pays où l’école est obligatoire depuis Jules Ferry. Cette réouverture commence par les plus petits, ceux qui ont le plus de mal à appliquer les gestes et mesures de protection. Les collèges, en zone rouge, y échapperont et les lycées, vraisemblablement, partout. Alors que l’école maternelle est un lieu privilégié de socialisation, on demande aux enfants de ne pas s’approcher de leurs camarades et de la maîtresse, ce qui pour beaucoup, sera une source d’anxiété. A ma connaissance, nous sommes un des seuls pays à commencer par les plus petits, dont Madame Merkel a dit qu’il "est impossible de leur faire appliquer les gestes- barrière", réflexion de bon sens, bon sens et pragmatisme auxquels le Président s’est beaucoup référé dans le JT de 13 H de France 2, mots magiques qui ont la vertu de masquer le caractère politique des choix, technique recommandée dans toutes les bonnes écoles de communication politique. Et pourquoi cet entêtement sur la date du 11 mai, sortie de son chapeau par le chef de l’Etat -contre l’avis du Conseil scientifique qui préconisait une rentrée en septembre ? (tout aussi péremptoire que pour l’annonce de la durée des travaux de reconstruction de Notre-Dame !). Septembre, c’est ce qu’ont retenu de nombreux pays et alors que bien des maires, sur tout l’échiquier politique, disent qu’ils ne peuvent pas appliquer les consignes contenues dans un document de 63 pages qui leur a été adressé ? Tout simplement parce que le patronat fait passer la reprise du travail avant la sécurité des enfants, de leurs parents, des enseignants et des personnels des collectivités territoriales et que M. Darmanin, comme le Premier ministre et le Président, dans l’espoir de nous voir avaler la pilule, nous racontent une histoire à dormir debout. Et ce au moment où une étude de virologues munichois nous apprend que la charge virale des enfants est tout aussi importante que chez les adultes et qu’ils sont tout autant contagieux. Sans parler des cas graves d’infections rencontrées chez des jeunes, dont tout laisse à penser qu’elles sont liées au covid-19 et sur lesquelles, curieusement, les médias font désormais silence. La République aurait-elle renoncé à protéger ses enfants au nom de la loi du marché ? (NDLR).

-"On sait très bien que tous les élèves ne seront pas accueillis, mais à peu près la moitié des élèves pour la moitié des jours par semaine" (...)" Ce n’est pas dans l’espace de quatre ou cinq semaines qu’on va réussir à rattraper le retard accumulé." (et une quinzaine de jours ouvrables.) (Dans le protocole de 63 pages, on demande de changer de couleur de stylo des enfants pour les nettoyer chaque jour. Chaque fois que l’un d’entre eux éternue ou tousse, de le conduire aux toilettes pour se laver les mains." (Jean-Marie Vilain, maire centriste de Viry-Châtillon dans l’Essonne, signataire de l’appel des 316, qui trouve que la réponse d’Edouard Philippe n’est pas la bonne ; vidéo, amener le curseur sur 0:24:30) : https://www.france.tv/france-5/c-a-vous/c-a-vous-saison-11/1420909-c-a-vous.html

-"Le lieu le plus dangereux pour les enfants, ce n’est pas l’école, c’est la famille, d’un point de vue sanitaire, il faut le répéter." Surtout en période de pandémie ! (NDLR) (Roselyne Bachelot, ancienne ministre de la Santé de Nicolas Sarkozy, devenue chroniqueuse permanente, ou presque, de l’émission "C à vous", sur France 5, en compétition pour obtenir le titre convoité de "plus macronienne du PAF" ; vidéo, amener le curseur sur 0:28 : 20 : https://www.france.tv/france-5/c-a-vous/c-a-vous-saison-11/1420909-c-a-vous.html

 Et pour compléter le scénario d’une émission parfaitement orchestrée, Karl Olive, le maire DVD de Poissy dans les Yvelines, qui se fait une joie d’accueillir Emmanuel Macron et nous présente la rentrée scolaire idyllique qui s’annonce dans sa commune...à partir de l’exemple des 30 enfants de soignants accueillis actuellement dans les écoles de Poissy ; vidéo, amener le curseur sur 29:36 : https://www.france.tv/france-5/c-a-vous/c-a-vous-saison-11/1420909-c-a-vous.html

 Il était aussi sur Europe 1, pour dire "qu’il était plutôt optimiste sur les retours volontaires en classe." ; son : https://www.europe1.fr/emissions/L-interview-de-7h40/macron-dans-les-yvelines-il-va-voir-la-realite-concrete-de-ceux-qui-permettent-indirectement-de-sauver-des-vies-3966410

-"L’université de Montpellier organise des distributions de nourriture à destination de ses étudiants ; vidéo : https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/herault-l-universite-de-montpellier-organise-des-distributions-de-nourriture-a-destination-de-ses-etudiants_3949969.html

-Il est "raisonnable de dire" qu’un télétravail massif aura lieu au moins jusqu’à l’été. On organise la reprise du chemin vers le travail, mais pas à n’importe quelles conditions. Et on ne va pas travailler comme avant pour un moment." (...) Le télétravail est un droit du salarié depuis les ordonnances Travail de 2017. "Le salarié peut dire ’mon travail se fait en télétravail. Je demande à rester en télétravail’". Cependant, si l’employeur lui demande de se rendre sur son lieu de travail "pour des raisons de service", dans ce cas, il doit expliquer "pourquoi on ne peut pas faire autrement". Pour la ministre, l’idéal est que les salariés viennent "par rotation, pas tous en même temps. Là aussi, pour éviter d’être trop nombreux en même temps dans les transports ou sur le lieu de travail." (...) "Rien ne change" pour les parents qui gardent leurs enfants à la maison au mois de mai. (Muriel Pénicaud, ministre du Travail ; sur France Info ; son : https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/teletravail-chomage-partiel-port-du-masque-en-entreprise-le-8h30-franceinfo-de-muriel-penicaud_3924457.html

-Consulter ici les fiches conseils métiers et guides pour les salariés et les employeurs, éditées par le ministère du Travail : https://travail-emploi.gouv.fr/le-ministere-en-action/coronavirus-covid-19/proteger-les-travailleurs/article/fiches-conseils-metiers-et-guides-pour-les-salaries-et-les-employeurs

-"Je prends un nouvel engagement, nos 7.700 bureaux de postes seront tous ouverts avant la fin du mois de mai. Le déconfinement va être progressif pour les personnes les plus vulnérables. Elles pourront confier leurs lettres aux facteurs, elles se signaleront et le facteur prendra la lettre affranchie et c’est lui qui la postera", poursuit-il. Il sera possible d’envoyer une lettre recommandée depuis chez soi. les distributions de courrier seront assurées six jours sur sept." (Philippe Wahl, PDG de La Poste ; interrogé par Alba Ventura ; son) : https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/coronavirus-la-poste-propose-de-nouveaux-services-pour-limiter-les-deplacements-7800478453

-"Les Français découvrent ce que des centaines de milliers de personnes vivent à l’année." (Le quadruple champion olympique de tennis en fauteuil Mickaël Jeremiasz était l’invité de Léa Salamé ; son) : https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-7h50/l-invite-de-7h50-04-mai-2020

-"Un déconfinement à marche forcée." (La Ligue des Droits de l’Homme) :
https://www.ldh-france.org/deconfinement-a-marche-forcee/

POLITIQUE

-"Le gouvernement organise l’angoisse." (Marine Roussillon, responsable des questions d’éducation au PCF et Philippe Bouyssou, maire d’Ivry-sur-Seine dans le Val-de -Marne, ont répondu à des questions d’internautes, posées par Gérald Briant ; vidéo) : https://www.youtube.com/watch?v=6aj-ajBvIpk

-"Le 11 mai n’est pas une date absolue." (Stéphane Troussel, président PS du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis ; au micro d’Oriane Mancini ; vidéo : https://www.youtube.com/watch?time_continue=2&v=py6A4qGzWNY&feature=emb_logo

-Arnaud Montebourg, ancien ministre de François Hollande, était invité dans l’émission de Mediapart, "A l’air libre" ; vidéo  : https://www.youtube.com/watch?time_continue=2063&v=Nko02jhP4uk&feature=emb_logo

-"Le plus dur est devant nous du point de vue économique, nous nous y préparons." (...) "Il faut que nous soyons prêts pour le 11 mai. Il est indispensable que le plus grand nombre de Français puissent reprendre le chemin du travail et retrouver une vie la plus normale possible. Il reste des questions sur les transports, les écoles… Il nous reste quelques jours pour apporter des réponses. Ce que je peux vous dire, c’est que l’intérêt général, l’intérêt national, c’est que le plus grand nombre de Français puissent reprendre l’activité le 11 mai prochain. C’est important du point de vue économique, mais aussi du point de vue personnel."Et aussi et avant tout, du point de vue humain, avec le moins possible de malades et de décès. (NDLR) " Le confinement, c’est pas une vie. C’est pas une vie pour l’économie, c’est pas une vie pour la nation, c’est pas une vie personnelle souhaitable, c’est pas une vie pour les personnes âgées ou ceux qui sont privés de soins." (Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances, répondait à Léa Salamé et Nicolas Demorand ; son) : https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-8h20-le-grand-entretien/l-invite-de-8h20-le-grand-entretien-04-mai-2020

 Le débat sur les stocks de masques de la grande distribution "est une polémique inappropriée" (la secrétaire d’Etat Agnès Pannier-Runacher ; interrogée par Sonia Mabrouk ; son) : https://www.europe1.fr/emissions/linterview-politique-de-8h20/cest-une-polemique-inappropriee-agnes-pannier-runacher-balaie-le-debat-sur-les-stocks-de-masques-de-la-grande-distribution-3966184

 "Le déconfinement du 11 mai n’aura lieu que si l’épidémie décroît." (Gilles Le Gendre, président du groupe LREM ; interrogé par Frédéric Rivière ; son) : http://www.rfi.fr/fr/podcasts/20200504-gilles-le-gendre-pr%C3%A9sident-groupe-larem-%C3%A0-lassembl%C3%A9e-nationale

 Les "étudiants ayant perdu leur travail ou leur stage" et les "étudiants ultramarins isolés qui n’ont pas pu rentrer chez eux" se verront verser "début juin" une somme de 200 euros. Cette même somme "sera versée mi-juin aux jeunes de moins de 25 ans, précaires ou modestes, qui touchent les aides pour le logement." Cette somme "correspond à notre ambition, une volonté de limiter l’impact social de cette crise sanitaire du coronavirus." (le secrétaire d’Etat Gabriel Attal ; sur France Info ; son : https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/200-euros-d-aide-aux-jeunes-precaires-une-volonte-de-limiter-l-impact-social-de-cette-crise-sanitaire-du-coronavirus-assure-gabriel-attal_3925311.html

-"La culture ne se résume pas à des chiffres, c’est une part de ce que nous sommes." (Xavier Bertrand, président ex LR du Conseil régional des Hauts-de-France ; interrogé par Léa Salamé ; son) : https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-7h50/l-invite-de-7h50-05-mai-2020

 Pour la sortie du confinement, "tester, rechercher la charge virale et traiter. (...) " Je prescrirais de l’hydroxychloroquine et de l’azithromycine à ma famille si elle était atteinte. L’échec des essais cliniques européens Discovery est à pleurer." (Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de la Santé ; face à Guillaume Durand ; son du lundi 4 mai) : https://www.radioclassique.fr/radio/emissions/matinale-de-radio-classique/linvite-de-guillaume-durand/

 Si j’avais été sénatrice, je me serais "abstenue de voter le plan de déconfinement du gouvernement." (...) "Si toutes les conditions sont réunies, il faut rouvrir les cafés et les restaurants." (...) "Si les experts estiment que c’est possible, il faut voter ( pour le deuxième tour des municipales) en juin, sinon en septembre." (Rachida Dati, maire LR du 7ème arrondissement de Paris ; interrogée par Jean-Jacques Bourdin ; vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=46dHXfYvaTc

 "Nous sommes favorables à ce que le port du masque soit obligatoire dans l’espace public." (...) "Les Français ont bien compris que l’assignation à résidence prolongée [qu’ils ont subi] était la conséquence des erreurs politiques du gouvernement." (Jordan Bardella, député européen du RN, dans les "4 Vérités" ; vidéo, amener le curseur sur 02:05:14) : https://www.france.tv/france-2/telematin/1421307-telematin.html

 "Entre infantilisation et responsabilisation, le gouvernement s’enlise dans un paradoxe intenable." (Soazig Quéméner, de "Marianne" ; son) : https://www.franceinter.fr/emissions/histoires-politiques/histoires-politiques-04-mai-2020

EUROPE-MONDE

 Selon la Commission européenne, "L’Union pourrait connaître une récession de 10 % très inégale entre pays." : https://www.euractiv.fr/section/economie/news/lue-pourrait-connaitre-une-recession-de-10-tres-inegale-entre-pays/

 "Nous sommes en train d’agir massivement, les industries seront sauvées." (...) "C’est en gros 10% du PNB américain, chinois mais aussi européen qu’il faut mettre sur la table." (Thierry Breton, commissaire européen au Marché intérieur ; sur France Info ; son) : https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/plan-de-relance-europeen-pacte-vert-deconfinement-dans-l-union-le-8h30-franceinfo-de-thierry-breton_3928255.html

-Dans les capitales de l’Union européenne : https://www.euractiv.fr/section/lactu-en-capitales/news/portugals-government-wants-more-say-after-bailing-out-tap-airline/
https://www.euractiv.fr/section/lactu-en-capitales/news/la-slovaquie-restreint-lacces-a-lavortement-en-raison-du-coronavirus/
https://www.euractiv.fr/section/lactu-en-capitales/news/pour-wolfgang-schauble-sauver-des-vies-ne-devrait-pas-eclipser-les-autres-preoccupations/

-En Italie, "la situation a été gérée de façon différente selon les régions. Il n’y aura pas d’ouverture des écoles avant le mois de septembre. Il y aura un problème sérieux pour se rendre au travail. On trouve des masques." ( Giorgio Barba Navaretti, professeur d’économie à l’université de Milan et à Sciences Po Paris ; au micro de Mathilde Munos ; son : https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-6h20/l-invite-de-6h20-04-mai-2020

 Une reprise progressive de l’activité au Portugal ; vidéo : https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/coronavirus-une-reprise-progressive-de-l-activite-au-portugal_3949917.html

 Il avait 24 ans et était producteur et metteur en scène. Arrêté en 2018 à cause d’une vidéo attaquant le régime d’Al Sissi, Shaby Habash est mort en prison, sans procès. Ils sont ainsi des dizaines de milliers a être détenus en Egypte. (Anthony Bellanger ; son) : https://www.franceinter.fr/emissions/les-histoires-du-monde/les-histoires-du-monde-04-mai-2020

CULTURE-MEDIA

-En octobre 2017, Augustin Trapenard recevait le prix Nobel de Littérature Patrick Modiano ; son : https://www.franceinter.fr/emissions/boomerang/boomerang-04-mai-2020

-Antoine Vitez lit Aragon. Diffusé en 1983 par France Culture ; son : https://www.franceculture.fr/emissions/les-nuits-de-france-culture/nuits-magnetiques-vitez-lit-aragon-1ere-diffusion-17111983

-"Monsieur le Président, il est temps de déclarer l’état d’urgence culturelle." (une lettre d’Isabelle Adjani, lue par Augustin Trapenard ; son) : https://www.franceinter.fr/emissions/lettres-d-interieur/lettres-d-interieur-05-mai-2020

 "La culture est cruciale, comme la santé, comme pouvoir se nourrir. Depuis plus de 20-25 ans, les diminutions régulières du financement de la culture nous amènent à une crise qui est révélée par le virus. Pendant ces dernières années, ces diminutions on les a vues du côté des collectivités locales et de l’État, et en 2017 est arrivé le pacte de stabilité, qui a plafonné les dépenses des collectivités locales. Et cette restriction les amène à se désengager peu à peu, puisque la culture n’est pas prioritaire, nous ne sommes pas dans une logique de gain de productivité. La diversité, l’innovation, la création vont être peu à peu remplacées par une forme de globalisation, de marchandisation, et c’est ça qui est très préoccupant et que révèle aujourd’hui cette situation." (Stéphane Lissner, directeur général de l’Opéra de Paris.)
"Mais la vraie question, c’est qu’il y a beaucoup de théâtres privés qui vont fermer. Je ne veux pas jouer le mec hyper bienveillant, abonné à France Inter, qui vit dans son corps la souffrance de tout le monde… Mais il est évident que tous les techniciens qui m’appellent du théâtre privé, sentent bien qu’à la rentrée il y aura des gens sur le carreau. Si on rejoue en octobre, ça fait sept mois, il y a des théâtres qui sont fragiles et qui vont fermer. Ça dépend du public." (Fabrice Luchini ; l’un et l’autre dans "Le Grand entretien" de France Inter ; son) :
https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-8h20-le-grand-entretien/l-invite-de-8h20-le-grand-entretien-05-mai-2020

-Fils d’une concierge et d’un postier, élevé à Rosny-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, Jean-Luc Martinez a rencontré le Louvre enfant, en le visitant avec sa classe. Sa vie en fut bouleversée. Aujourd’hui, il est le président-directeur de l’établissement public du musée du Louvre. Le retrouver ici dans le remarquable document signé Anne-Claire Danel, Henry Desaunay, Bérengère Lafont, avec la voix complice de la comédienne Anny Duperey ; vidéo : https://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/13h15/13h15-du-dimanche-3-mai-2020_3920483.html

-"J’étais au travail pour prendre les mesures qui s’imposent pour sauver la culture." (...) "Nous sommes déterminés à avoir un dispositif qui protège les intermittents du spectacle sur le temps long." (Franck Riester, ministre de la Culture ; au micro de Sonia Mabrouk ; son) : https://www.europe1.fr/emissions/linterview-politique-de-8h20/le-monde-de-la-culture-ebranle-par-le-coronavirus-franck-riester-promet-un-dispositif-qui-protege-sur-le-temps-long-3966392

 Il a répondu aux questions des auditeurs d’Europe 1 ; son :
https://www.europe1.fr/emissions/linterview-politique-de-8h20/les-questions-des-auditeurs-a-franck-riester-ministre-de-la-culture-3966426

“Je ne suis pas du tout sur cette ligne de date lointaine : dès qu’on peut, on ouvre !” (Interrogé par Fabienne Pascaud) : https://www.telerama.fr/scenes/franck-riester-je-ne-suis-pas-du-tout-sur-cette-ligne-de-date-lointaine-des-quon-peut,-on-ouvre,n6635661.php#xtor

-Dans son "Heure Bleue", Laure Adler a consacré une semaine à "L’Établi", publié en 1978 par Robert Linhart, aux éditions de Minuit. L’auteur y raconte son expérience d’ouvrier dans l’usine Citroën de la porte de Choisy à Paris, en 1968 ; sons : https://www.franceinter.fr/emissions/l-heure-bleue/l-heure-bleue-04-mai-2020
https://www.franceinter.fr/emissions/l-heure-bleue/l-heure-bleue-05-mai-2020
https://www.franceinter.fr/emissions/l-heure-bleue/l-heure-bleue-06-mai-2020-0

 "Nous allons proposer un plan pour une réouverture le 2 juin." (Marie Lavandier, directrice du Louvre-Lens, invitée de Mathilde Munos ; son) : https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-6h20/l-invite-de-6h20-05-mai-2020

-"Comment nous allons rouvrir les lieux culturels à Paris ?” (Christophe Girard, adjoint à la Culture ; propos recueillis par Fabienne Pascaud)  : https://www.telerama.fr/scenes/christophe-girard-les-musees-parisiens-devraient-rouvrir-partiellement-a-la-mi-juin,n6635032.php#xtor

-Sur France Musique et ici, 3 000 concerts à regarder ou à écouter gratuitement ; vidéos et sons : https://www.francemusique.fr/concerts

 Et aussi une histoire de la musique en treize étapes ; vidéos : https://www.francemusique.fr/savoirs-pratiques/comment-aborder-l-histoire-de-la-musique-en-famille-76491

 Avec des conseils de professionnels pour aborder la musique avec des enfants :
https://www.francemusique.fr/savoirs-pratiques/eveil-musical-que-choisir-pour-mon-enfant-35159

-"Le Coroner" allie médecine légale et analyse cinématographique. Que représente la mort d’un personnage dans les films ou les séries ? Réponse ici, sur sa chaîne YouTube, "Chronik Fiction" ; vidéos  :
https://www.youtube.com/results?search_query=Chronik+Fiction

-Originaires de Paris et Bruxelles, Anne-Catherine et Nicolas Petit ont tout quitté en 2001 pour devenir éleveurs de poulets bios dans le Gers. Quand ils se sont installés sur leur parcelle, c’était un désert végétal avec seuls quelques peupliers moribonds encore debout. Les retrouver ici dans le reportage, signé John Paul Lepers, Thibault Pomares et Eric Chevalier ; vidéo : https://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/13h15/13h15-du-samedi-2-mai-2020_3920485.html

-Les "unes" de la presse du jour  : https://www.epresse.fr/la-une?utm_source

 "Enfin une mesure efficace pour la rentrée des écoles : Macron exige un maître entre chaque élève ! Le scolaire de la peur." (la "une" du "Canard enchaîné") : https://www.lecanardenchaine.fr/la-une-du-6-mai-2020/

-"Déconfinez aussi la démocratie." (Patrick Le Hyaric, directeur de "L’Humanité") : https://www.humanite.fr/editorial-deconfinez-aussi-la-democratie-688617

 Frédéric Fromet aux platines ; son : https://www.franceinter.fr/emissions/la-chanson-de-frederic-fromet/la-chanson-de-frederic-fromet-01-mai-2020

 "Le rire" (Les Inconnus ; vidéo) : https://www.youtube.com/watch?v=2ORq1Yk5C8w

titre documents joints

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Du même auteur

Vos réactions

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.