Accueil | Par Bernard Hasquenoph | 23 janvier 2014

Centenaire 14-18, la guerre s’expose

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Le centenaire de la Première Guerre mondiale est l’occasion d’une multitude de manifestations culturelles sur toute la France, dont très nombreuses expositions. Plus de 200 sont recensées sur le site officiel de l’événement. Paris a ouvert les célébrations avec deux expositions qui se complètent.

« Paris 14/18, la guerre au quotidien - Photographies de Charles Lansiaux »

La Galerie des bibliothèques de la Ville de Paris propose une plongée dans le quotidien des Parisiennes et des Parisiens durant toute la durée du conflit, à travers 200 photos méconnues de Charles Lansiaux, associées à des affiches ou Unes de journaux d’époque.

Photographe autodidacte devenu professionnel, celui-ci arpente les rues de la capitale d’août 1914 à 1918, réalisant un reportage de milliers de clichés pris sur le vif. Il les agrémente de commentaires personnels et les vend ensuite à la Bibliothèque historique de la Ville de Paris (BHVP) comme un document pour l’Histoire – une première pour une institution patrimoniale. L’intérêt de cette série tient à la spontanéité du regard de Charles Lansiaux qui s’attache moins à décrire un événement qu’à saisir une atmosphère, à rebours des images de propagande. C’est peut-être pour cette raison que ces photos ne seront jamais montrées et resteront longtemps dans les réserves.

Sous son objectif, les personnes ne sont jamais figées et ne posent pas. On découvre une ville qui s’adapte au gré de la guerre qui s’éternise, loin de la réalité traumatisante des champs de bataille, avec des scènes parfois inattendues : départ insouciant sous les drapeaux, commerces supposés allemands vandalisés, enfants jouant à la guerre, femmes occupant des “emplois d’hommes”, Grand Palais transformé en hôpital militaire, camelots envahissant les rues pour survivre puis veuves de guerre noircissant le paysage urbain de leurs tenues de grand deuil...

« Paris 14/18, la guerre au quotidien - Photographies de Charles Lansiaux »
• Galerie des bibliothèques de la Ville de Paris, 22 rue Malher, paris 4e, métro Saint-Paul
• 15 janvier - 15 juin 2014
• Du mardi au dimanche, de 13h à 19h / nocturne les jeudis jusqu’à 21h
• Tarif : 6€, tarif réduit 4€, demi-tarif 3€ / gratuit pour tous en nocturne le jeudi 18h-21h
www.paris-bibliotheques.org

« Fusillé pour l’exemple – Les fantômes de la République »

Avec cette exposition gratuite, l’Hôtel de Ville de Paris montre une image beaucoup plus tragique et dérangeante de la guerre 14-18, autour d’un sujet resté longtemps tabou : les fusillés pour l’exemple. Dans une scénographie qui immerge le visiteur dans le théâtre des événements, on découvre le destin de ces soldats français condamnés par la justice militaire à être exécutés par leurs camarades. Fuyards ou supposés l’être, auto-mutilés pour échapper à la boucherie du front, coupables d’assassinat envers leurs compagnons d’armes ou simplement désignés par le sort, ils auraient été moins de mille.

De ces rituels cruels et humiliants, ne reste que quelques photos volées, l’armée censurant toute image pour les civils. Les seules médiatisées concernaient l’exécution d’étrangers. Après la guerre, d’anciens combattants écrivains témoigneront de ces scènes traumatisantes. En 1917, l’armée devra faire face à un nouveau phénomène, réprimé par les conseils de guerre : les mutineries, actions de désobéissance collective au son de l’Internationale chantée dans les tranchées. L’exposition se prolonge par le lent processus de réhabilitation inachevé de ces "mauvais" soldats dont l’infamie rejaillit sur leurs familles. Comme pour les condamnés à mort chinois d’aujourd’hui, celles-ci recevaient la facture des frais d’exécution : 12,55 francs.

« Fusillé pour l’exemple – Les fantômes de la République » + oeuvres d’artistes contemporains
• Hôtel de Ville, Paris 4e, métro Hôtel de Ville
• 15 Janvier - 15 Mars 2014, prolongée jusqu’au 22 mars.
• Du lundi au samedi, de 10h à 19h
• Gratuit
www.sortiraparis.com

Programme du centenaire

À Paris : quefaire.paris.fr
En France, site de la Mission du centenaire : centenaire.org
Sur Facebook, Mission du centenaire : www.facebook.com

Quelques expositions à venir

« De boue et de larmes... », exposition itinérante, 30 janvier-12 février, Marckolsheim en Alsace, www.instant3d.fr
« Presse, propagande et communication durant la Première guerre mondiale », 10 mars-18 avril, Université catholique de Lille, www.univ-catholille.fr
« Été 14 : les derniers jours de l’ancien monde », 25 mars-3 août, BnF, Paris, www.bnf.fr
« Putain de guerre ! », 350 planches originales de la Bande Dessinée de Jacques Tardi, 15 mai-30 juin, espace Oscar Niemeyer, Paris, quefaire.paris.fr

LIRE AUSSI : « 14-18 : cinq BD dans les tranchées »

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions