Accueil > N°15 - Novembre 2011 | Par Bernard Hasquenoph | 30 novembre 2011

Trouble dans l’art

Judith Scott

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Dire de cette Américaine décédée
en 2005 qu’elle était une artiste
trisomique, sourde et muette
serait réducteur
. Pourtant c’est de
cette condition hors norme dont
témoignent les onze sculptures
énigmatiques en fils de laines
enchevêtrés exposées au collège
des Bernardins. Figure malgré
elle de l’art brut contemporain,
c’est en atterrissant, après 40
ans d’internement, dans un centre
d’art pour handicapés, que Judith
Scott invente ces structures inédites
où elle fait disparaître sous
le textile des objets parfois chipés
à ses congénères. On reste fascinés
par ces entrelacs colorés et
doux dont le cadre d’exposition,
une sacristie médiévale, accentue
encore le mystère, leur conférant
un statut d’objets quasi magiques.

Objets secrets

de Judith Scott

jusqu’au 18 décembre 2011

au collège des Bernardins, 20 rue de
Poissy, Paris-5e. Exposition gratuite.

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?