Accueil | Chronique par Clémentine Autain | 7 avril 2020

Covid-19 : le blues des blouses

Pèle-mêle : 9 raisons d’enrager... Et je vous laisse en trouver une 10ème !

Vos réactions (1)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable
  • 1. Le directeur de l’ARS Grand Est vient de confirmer sa volonté de fermer 178 lits et supprimer 598 postes à l’hôpital de Nancy. En pleine crise sanitaire, l’hôpital est en feu et on y jette un bidon d’essence.

 

LIRE AUSSI SUR REGARDS.FR
>>
Pour le monde post-Covid-19, la Macronie distille ses idées (et ça n’est pas le grand soir !)

 

  • 2. Le Conseil de l’Union européenne vient de donner son feu vert à la conclusion d’un nouvel accord de libre-échange avec le Vietnam. Derrière les jolis mots pour la relocalisation de l’économie, les actes. Pandémie ou pas, la concurrence et la dérégulation continuent leurs ravages. Et la solidarité européenne ? Introuvable.
  • 3. Le président de l’Union des aéroports français, Thomas Juin, demande au gouvernement de baisser la fiscalité sur les avions après la crise. En avant pour la théorie du choc : vous reprendrez bien une accélération du modèle productiviste et néolibéral ?
  • 4. Le ministre Castaner a confirmé l’usage du « tracking » pour lutter contre la Covid-19. La surveillance généralisée avec la géolocalisation au lieu d’organiser la production massive des tests, des masques, des respirateurs… ? Big Brother est en marche.
  • 5. Les Ehpad ne sont pas équipés en masques mais en housses mortuaires... Et malgré les annonces d’hier, le gouvernement s’oppose toujours à la mise en place d’un système de dépistage dans les établissements.
  • 6. Deux scientifiques ont émis l’hypothèse, sur LCI, de réaliser des tests en Afrique où « il n’y a pas de masques, pas de traitements, pas de réanimation ». Les Africains pris pour cobayes comme des animaux. Juste envie de vomir.

 

LIRE AUSSI SUR REGARDS.FR
>>
Pourquoi les corps subalternes sont-ils toujours déshumanisés ?

 

  • 7. Marine Le Pen a dénoncé des appels à la prière islamique qui n’ont jamais eu lieu. Pas de confinement de la haine des musulmans au RN.
  • 8. La Une du Parisien, dimanche dernier, avec quatre hommes blancs pour penser le monde d’après… Ça commence bien.
  • 9. Aviez-vous vu cette vidéo hallucinante d’infirmières marseillaises essayant des blouses qui se déchirent au moindre mouvement ? La direction parle de lots défectueux, mais entre ça et les hôpitaux qui invitent à utiliser des sacs poubelles (véridique !), comment dire…

 

Clémentine Autain

Les précédentes chroniques

>> Covid-19 : mettre à profit cette crise, pour bien vivre (chronique du 6 avril 2020)

>> Seine-Saint-Denis : rupture ancienne d’égalité, sinistre nouvelle inégalité (chronique du 5 avril 2020)

>> Les corps accusent les choix politiques (chronique du 3 avril 2020)

>> Jusqu’où allons-nous accepter la surveillance de nos libertés ? (chronique du 2 avril 2020)

>> Nous payons l’aveuglement à l’égard de l’écologie (chronique du 1er avril 2020)

>> Plus que jamais, faire de la politique (chronique du 31 mars 2020)

>> Le temps pour soi, blablabla (télétravailler avec des enfants) (chronique du 30 mars 2020)

>> Avec le confinement, c’est l’explosion des violences intrafamiliales (chronique du 29 mars 2020)

>> Covid-19, ce miroir des fractures territoriales (chronique du 28 mars 2020)

>> À la caissière de mon supermarché (chronique du 27 mars 2020)

>> Ils ne confineront pas notre colère (chronique du 26 mars 2020)

>> Je repose mes questions au gouvernement... (chronique du 25 mars 2020)

>> Et si on avait une stratégie industrielle ? (chronique du 23 mars 2020)

>> C’est aujourd’hui dimanche (chronique du 22 mars 2020)

>> « Plus rien ne sera comme avant » ? (chronique du 21 mars 2020)

>> Le Covid met à nu le capitalisme (chronique du 20 mars 2020)

>> De l’inégalité devant le confinement (chronique du 19 mars 2020)

>> Les cadres en télétravail, les prolos au charbon ? (chronique du 18 mars 2020)

>> L’intérêt humain, résolument (chronique du 17 mars 2020)

Vos réactions (1)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

  • Landru n’est pas seulement un fasciste, c’est aussi un sadique….

    Il se délecte visiblement dans ses dernières déclarations, de la dictature dont il est l’un des principaux membres de la junte, et il se délecte aussi de l’ OUTRAGE fait à la population de base consistant à la broyer sous ses écrase-merdes.!!!...

    Et ceci alors qu’il sait parfaitement, tout comme les principaux pontes de la dictature médicale qui le conseillent, que le "confinement" est un facteur qui favorise la contamination....

    Ceci en raison du fait que comme dans toute épidémie, le virus est présent en permanence dans l’air des villes, et que les personnes enfermées dans les immeubles collectifs de ces villes, sont en fait immergées dans un bouillon de culture de virus.!!!...

    Contrairement aux campagnes et communes rurales, dans les villes, il y a très peu de vent ou de brise susceptibles de dissiper le virus en altitude….
    Dans les villes il y a tout juste assez de courant d’air pour pousser le virus, de quartiers en quartiers, de rues en rues, d’immeubles en immeubles, et d’appartements en appartements….

    Si ce virus était réellement dangereux, comme par exemple celui de la peste, "grâce" à ce "confinement", ce serait l’hécatombe.!!!....

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

    Bernard Décombe Le 8 avril à 00:34
  •  
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.