Accueil | Par Loïc Le Clerc | 20 mai 2021

#ManifDeLaHonte : entre l’effroi et la consternation, Twitter a réussi à nous faire rire

Quand rien ne va, on peut toujours compter sur les twittos pour égayer une journée morose. Fusse-t-il même un jour de factieux et de séditieux.

Vos réactions (8)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Ce 18 mai restera dans les annales de la police et de la classe politique française. Une journée où l’extrême droite a réussi à embarquer des profils divers et variés derrière ses mots d’ordre hostiles aux institutions républicaines.

 

LIRE AUSSI SUR REGARDS.FR
>>
Manifestation de policiers : l’honneur de la gauche, c’est de ne pas y aller

 

Heureusement, les réseaux sociaux sont là. Pour le pire et le meilleur. Et comme on a tous vu et revu le pire hier, on a sélectionné pour vous, aujourd’hui, le meilleur : les tweets qui nous ont fait bien rire, même si, parfois, c’était des rires nerveux.

 

Loïc Le Clerc

Vos réactions (8)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

  • La dictature des réseaux sociaux !!?
    C’est peut-être cela la nouvelle opinion qui va bousculer la société !?

    Dropsit Jean Pierre Le 20 mai à 21:58
  •  
  • Merci mille fois.

    irae Le 20 mai à 23:05
  •  
  • Sur le selfie de Fabien Roussel, en second plan, juste derrière lui, on reconnaît Éric Zemmour et Philippe De Villiers ...C’est une proximité douteuse et dangereuse. La police est de plus en plus noyautée par l’idéologie du rassemblement national. Si l’État de droit , la justice et la police doivent être respectées comme institution, c’est une faute de se mêler de près ou de loin à des énergumènes d’extrême droite.

    lucien matron Le 21 mai à 07:18
  •  
  • Se méfier d’une photo !
    Ça me paraît gros et ça peut être trompeur !!

    Dropsit Jean Pierre Le 21 mai à 07:57
  •  
  • C’est un montage

    Dropsit Jean Pierre Le 21 mai à 09:05
  •  
  • On est toujours l’énergumène de quelqu’un. Il est piquant de retourner les sentences distribuant les brevets de vice et de vertu. Sur la photo, Éric Zemmour et Philippe de Villiers apparaissent avec Fabien Roussel qui se pavane au premier plan. Cette proximité est dangereuse. Des services publics sont noyautés par les adeptes de l’idéologie communiste. Il est douteux, sinon fautif, lorsque l’on défend l’Etat de droit et la neutralité des services publics, de côtoyer de près ou de loin un énergumène d’extrême gauche.

    Glycère BENOIT Le 21 mai à 10:20
  •  
  • Rassurez vous ! La photo est un montage grossier !
    Dans l’anticommunisme de caniveau y’a rien à jeter !
    Je savais pas que le journalisme factuel et de conviction s’appuyait sur Twitter

    Dropsit Jean Pierre Le 21 mai à 14:21
  •  
  • @ Jean Pierre, vous avez raison : l’idée qui consiste à lettre sur le même plan PC, PS, FI avec RN ou LR , est une idée nauséabonde construite sur un anticommunisme primaire, freudien et totalement antinomique avec une pensée complexe et respectueuse de la démocratie.

    lucien matron Le 22 mai à 06:17
  •  
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.