Accueil | Par Loïc Le Clerc | 12 octobre 2021

« Nous sommes un pays qui travaille moins que les autres » : Emmanuel Macron ment

Et il le sait, nous le savons, tout le monde le sait.

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Ce mardi 12 octobre, Emmanuel Macron organisait un grand show intitulé « France 2030 ». L’objectif : présenter son plan industriel pour la prochaine décennie, 30 milliards d’euros sur cinq ans pour développer la compétitivité industrielle et les technologies d’avenir comme… le nucléaire.

 

LIRE AUSSI SUR REGARDS.FR
>>
Guillaume Duval : « La présidence Macron est une folie en termes de concentration des pouvoirs »

 

Le détail de ce plan, nous y reviendrons plus tard. Non, là, ce qui nous intéresse tient en une minute, quelques phrases prononcées par le Président himself :

« Quand on se compare, nous sommes un pays qui travaille moins que les autres en quantité. Ça reste vrai. Et donc nous avons une quantité de travail allouée qui n’est pas au bon niveau, à la fois dans le cycle de vie et en horaires cumulées. Au fond, on a une force qui est notre modèle social et éducatif mais on a une faiblesse c’est qu’on a plus le modèle productif qui permet de le financer. C’est ça notre grande incohérence. Je ne crois pas qu’on arrivera à réduire notre modèle social. C’est très dur dans une démocratie de dire aux gens "on va vous enlever des droits massivement ". Il faut améliorer l’efficacité de la dépense publique. Il faut permettre de rendre les mêmes services avec moins d’argent. Ce sont des modernisations qui prennent des années. Mais si on veut projeter le pays – ce qui est, je crois profondément, le destin français –, [...] il nous faut avoir un pays qui produise davantage. »

On appelle cela une masterclass. Toute la doctrine néolibérale est là. Et notamment le mensonge, en l’occurrence sur le travail des Français, comme le rappelle le journaliste de L’Express Olivier Pérou : « Selon l’OCDE, la France travaille plus (1526 heures en 2017) que l’Allemagne (1356). Eurostat dit la même chose : en 2018, les Français (temps complet ET partiel) travaillaient 37,3 h/semaine en 2018, soit plus que les Britanniques (36,5) ou les Allemands (34,9). Idem pour 2019 et 2020. Quant à la productivité... Je vous renvoie vers ce papier de The Economist qui en 2015 écrivait : "The French could take Friday off and still produce more than Britons do in a week" [Les Français pourraient ne pas travailler le vendredi et produire toujours plus que les Anglais en une semaine, ndlr] ».

Emmanuel Macron n’est pas un idiot. Il sait tout cela pertinemment. Mais la vérité n’a jamais été une valeur cardinale de sa politique. Et il aura beau se dire « le premier des gaulois réfractaires », son mépris envers les travailleurs demeure intact. En attendant ses prochaines casses sociales, on gage que le chef de l’État n’ira pas chercher « l’argent magique  », qui pourrait les éviter, là où il est : dans les paradis fiscaux.

 

Loïc Le Clerc

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.