Accueil | Par Bernard Marx | 28 novembre 2019

Retraites : la fake news de Monsieur Seux

Quand Bernard Marx prend un éditorialiste en flagrant délit de mensonge en direct, ça donne cet article, juste histoire de rétablir quelques vérités.

Vos réactions (1)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Ce 28 novembre, à une semaine du 5 décembre, Dominique Seux, éditorialiste quotidien, du lundi au vendredi, sur France Inter – y compris les jours de grève – et, en même temps, directeur délégué de la rédaction du journal Les Echos, a déposé sur les ondes une belle fake news. Il voulait apporter tout son soutien à la thèse selon laquelle les retraités français sont, de très loin, les plus privilégiés du monde et les « actifs en payent le prix ».

 

LIRE AUSSI SUR REGARDS.FR
>>
ÉDITO. Je pleurniche, tu pleurniches, nous pleurnichons

 

Se référant aux données de la page 181 de l’édition 2019 du « Panorama des pensions » publié par l’OCDE, il a affirmé que la France bat tous les records du temps passé à la retraite : « Ce temps à la retraite est de presque 23 ans pour les hommes et de 27 ans pour les femmes – on arrondit à 25 ans en moyenne donc, même si cette moyenne-là est bien frustre. C’est environ CINQ ans de plus que la MOYENNE des autres pays. » C’est écrit en majuscule, à la Trump, dans la transcription de son édito, sur le site de France inter.

La manipulation des données de l’OCDE est assez grossière.

La statistique ne porte pas sur la durée moyenne de vie passé à la retraite par l’ensemble des Français. L’âge moyen de liquidation des droits à la retraite est de 62,7 ans. L’espérance de vie moyenne des personnes, nées en France il y a 60 ans, était à la naissance de 66 ans pour les hommes et de 71,5 ans pour les femmes. Si l’on exclut celles et ceux qui sont morts avant 20 ans cela rajoute un peu plus d’un an d’espérance de vie moyen. On a donc pour tous les Français qui ont pu cotiser pour leur retraite, une durée moyenne de temps passé à la retraite de l’ordre de 5 à 6 ans pour les hommes et inférieure à 10 ans pour les femmes. On est loin, très loin, des Français qui passeraient 25 ans en moyenne à la retraite. Et bien sûr, comme un éditorialiste économique digne de ce nom devrait informer, cette moyenne cache d’amples inégalités en fonction du métier exercé et du niveau de vie.

Les chiffres ne mentent pas

Les données citées par Dominique Seux ne portent même pas sur la durée moyenne de vie à la retraite pour celles et ceux qui ont pu la prendre. Le titre du graphique de la page 181 du rapport de l’OCDE est « Remaining life expectancy at labour market exit, by gender in 2018 » ce que l’on peut traduire par « Espérance de vie à l’âge de sortie du marché du travail par genre en 2018 ». Et cela change beaucoup de choses, compte tenu du sous-emploi des salariés de plus de 55 ans en France avant de liquider ses droits à la retraite. Cela compte et pèse beaucoup plus que les départs à la retraite avant 62 ans des militaires et des cheminots. Selon le Rapport 2019 sur les retraités et les retraites publié par le ministère de la Santé et des Solidarités, 46% des salariés de plus de 50 ans ont connu au moins une année de non emploi avant de liquider leur retraite. Selon les statistiques de l’OCDE, l’âge moyen de départ de l’emploi est de 60,8 ans en France alors que l’âge moyen de départ en retraite est de 62,7 ans. Soit deux ans d’espérance de vie moyenne en moins pour les retraités français au moment de prendre sa retraite.

N’en déplaise à Dominique Seux, dont la retraite bien méritée sera bien assurée par son double emploi à France Inter et aux Echos, le système de retraites français est, certes, un des meilleurs du monde. Mais ce système n’est pas au-dessus de nos moyens.

 

[Bernard Marx->http://www.regards.fr/auteur/bernard-marx

Vos réactions (1)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

  • Pourquoi partez-vous de l’espérance de vie à la naissance (1960 donc) des retraités de 2018 ? Leur espérance de vie réelle est bien celle de 2018 non ?

    Ben guch Le 29 novembre à 09:01
  •  
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.