Accueil | Par Transform ! Europe | 2 juin 2020

Transform ! Europe rencontre la gauche : entretien avec Clémentine Autain

Participez à l’interview web de Clémentine Autain, membre de l’Assemblée nationale pour La France Insoumise, le mercredi 3 Juin à 18h00 sur Zoom avec Transform ! Europe.

Vos réactions (3)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Le coronavirus a fait irruption dans l’Union européenne avec des effets différents selon les pays. Les effets les plus tragiques ont été ceux sur les pays dont les systèmes de santé et les systèmes sociaux ont été émaciés par des décennies de politiques d’austérité. Ainsi, la pandémie a accru les inégalités non seulement à l’intérieur des États mais aussi entre les États membres de l’Union. Cela représente un défi pour les partis de la gauche radicale et exige un réexamen de leurs stratégies.

Transform ! Europe organise une série d’entretiens sur le web avec des personnalités de premier plan des partis de la gauche européenne. La sixième personne interviewée sera Clémentine Autain, députée de La France Insoumise à l’Assemblée nationale. L’événement sera interactif : après une première interview, le public aura l’occasion de poser des questions à l’invitée.

Les discussions porteront principalement sur l’impact de la pandémie sur la vie économique, sociale, politique et culturelle de certains pays. Nous avons constaté que l’incapacité de l’Union européenne à faire face à la crise sanitaire et à apporter un soutien aux États les plus touchés a changé la façon dont l’Union est perçue dans certaines régions d’Europe. Dans quelle mesure et avec quelles conséquences cela s’applique-t-il aux pays dont les partis sont représentés par les personnes que nous avons interrogées ? Comment la gauche peut-elle faire face à la crise économique et sociale et à la récession qui risque fort de s’ensuivre ? Comment les partis de gauche relient-ils leurs stratégies nationales aux problèmes mondiaux, en particulier l’afflux de réfugiés et les réponses qu’exige d’urgence la crise environnementale mondiale.

Pour rejoindre l’interview web avec Clémentine Autain, membre de l’Assemblée nationale pour La France Insoumise, le 3 Juin à 18h00 sur Zoom, un lien pour s’enregistrer : https://us02web.zoom.us/webinar/register/WN_aX-KrYReTu6BzOOb1g7HRg

L’entretien sera traduit simultanément en français et anglais.

Vos réactions (3)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

  • Parlementaires bidons , qui n’existent et ne sont grassement payés que pour mouliner du vent ! …

    Assassinat d’une paisible étudiante , et Empilement de crimes de forfaitures , par tous les principaux rouages régaliens de la "république" , ligués entre eux dans cette affaire ! …
    http://www.assassinat-karine-decombe-annonay.legal

    Fais ton boulot Autain !!! …

    Bernard Décombe Le 3 juin à 01:28
       
    • J’attire votre attention sur le fait qu’il faut toujours se relire avant d’écrire… Cela permet d’éviter ou tout au moins d’atténuer les outrances langagières....et les comportements pathologiques...

      Dominique FILIPPI Le 4 juin à 18:37
    •  
    • Donne toi la peine de prendre connaissance du sujet , FILIPPI , et tu verras que je ne suis pas excessif dans mes propos , loin de là .!...

      Cette affaire Karine Décombe , (ma nièce) , que j’évoque ci-dessus est sans commune mesure de gravité par ses hautes implications , avec les affaires de l’actualité , Adama Traoré ou George Floyd .!!!...
      Qui pourtant font bouger des dizaines de milliers de personnes ou davantage .!...

      À l’inverse dans cette affaire , les parlementaires refusent obstinément de fait , de faire leur boulot .!...
      Et ils savent tous parfaitement pourquoi ils doivent se taire .!...
      Ce qui démontre que cette "démocratie" est complètement bidon .!....

      Bernard Décombe Le 5 juin à 01:16
  •  
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.