Accueil | Tribune par Collectif | 18 juin 2020

TRIBUNE. Pour notre jeunesse, résistons !

Nous ne sommes pas dupes : le contexte sanitaire sert aujourd’hui de prétexte à la mise en place de nouvelles mesures, autoritaires et liberticides, tout particulièrement dans le domaine de l’enseignement, de la maternelle à l’université. Nous refusons le sort qui est fait aujourd’hui à notre jeunesse, et derrière elle, la mise au pas de la société tout entière, à grand renfort d’outils numériques. Plus qu’au virus, c’est à ce qui fait notre humanité que le gouvernement semble avoir déclaré la guerre. Aussi nous nous saisissons de cette date hautement symbolique du 18 Juin pour lancer un appel au sursaut des consciences et à la résistance.

Vos réactions (1)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Des dirigeants politiques indignes, qui depuis de nombreuses années sont à la solde des lobbies et forment notre gouvernement, utilisent la pandémie pour instaurer la mise à distance, accélérer la casse de l’école publique et provoquer la défaite de la pensée. Nous refusons de continuer à subir le confinement des cerveaux et le déluge numérique qui nous est infligé.

 

VOIR AUSSI SUR REGARDS.FR
>>
Aline Hubert : « Le danger de l’État d’urgence vient des dispositions qui seront intégrées dans le droit commun »

 

Les protocoles drastiques imposés dans les écoles culpabilisent les enfants dans leurs élans les plus naturels. L’autre devient une menace. La manière dont la « distanciation sociale » fait loi va à l’encontre de ce qui forge la cohésion sociale. L’anormal est en passe de devenir la norme, exposant les plus jeunes à une forme sournoise de maltraitance. Une nouvelle pandémie se répand : celle de la pensée unique et dématérialisée. Déjà conçue depuis des années comme un centre de tri, l’école est en passe de devenir un instrument de soumission. On finit par oublier que l’enseignement repose sur une transmission qui nécessite d’être incarnée et qui ne peut exister sans relation humaine et tangible. Aucun outil numérique ne pourra remplacer un professeur ou une institutrice : délivrer des savoirs, des savoir-faire et des savoir-être implique un engagement relationnel. On ne remplacera pas les enseignants par des écrans !

Pourtant les déclarations du ministre de l’Éducation et désormais une proposition de loi présentent « l’enseignement numérique distanciel » comme l’école de l’avenir. Mais cela ressemble plutôt à une expérience d’aliénation de masse, visant à nous transformer en consommateurs de produits numériques standardisés et à nous attacher un peu plus encore à nos écrans. À la fois otages et complices, enseignants et parents deviennent malgré eux les auxiliaires et les victimes de ce système prédateur et déshumanisé. Un système d’endoctrinement et de surveillance, qui criminalise et anéantit toute possibilité de construire une intelligence critique.

Mais le dernier mot est-il dit ? L’espérance doit-elle disparaître ? Nous ne le croyons pas ! Face à cette guerre mondiale déclarée à l’intelligence, à la sensibilité et à la vie, il existe une force immense.

Nous, qui sommes désormais comme Personne face à l’œil du Cyclope, nous affirmons que rien n’est perdu. Nombreux sont celles et ceux qui refusent ce dévoiement de l’esprit de l’école publique. Même de hauts fonctionnaires du ministère dénoncent aujourd’hui « un système éducatif détourné de ses fondements républicains et de ses valeurs », une « mise au pas générale », la « compétition de tous et l’élimination des plus faibles ».

Nous, Personne, qui sommes actuellement partout, nous appelons tous les jeunes de ce pays à reprendre possession de leur intelligence et à devenir maîtres de leur avenir. Nous appelons tous les parents d’élèves, enseignants et éducateurs, exaspérés par le décalage entre la réalité et le discours idéologique sur la « Nation apprenante », à réagir contre l’instauration de ce funeste « ordre nouveau » de l’éducation.

Nous appelons à inventer les gestes barrières non pas contre l’Autre, mais contre la dystopie numérique et la surconsommation qui font fi de toutes les valeurs éthiques, de toutes les recommandations médicales, et qui accélèrent de manière vertigineuse l’épuisement des ressources et l’extinction du vivant sur notre planète.

Nous appelons à ne plus laisser les tenants d’un productivisme effréné, inconscients des urgences qu’affronte l’espèce humaine, déverser leurs mensonges et imposer leurs politiques inégalitaires et dévastatrices. Leur monde d’après est un cauchemar pour l’humanité entière, nous n’en voulons pas.

Nous appelons à cesser de nous conformer aux injonctions contradictoires et aliénantes, à réapprendre à penser par nous-mêmes, à exercer notre libre-arbitre et notre responsabilité.

Nous refusons le sacrifice de notre jeunesse, et nous appelons à traduire en actions concrètes notre colère et notre refus d’un modèle d’éducation et de pratiques d’enseignement qui nous déshumanisent et asservissent les consciences. Quoi qu’il arrive, la flamme de la résistance ne doit pas s’éteindre.

 

Collectif « Nous, Personne »
Site du collectif : http://nouspersonne.fr

Les 270 premiers signataires

Jawed ABDELMOUMENE, commerçant, parent d’élève, association « Les enfants naissent pour être heureux »
Hugo ALZINGRE, architecte
Matthieu AMIECH, éditeur, parent d’élève
Luisa ANGIUS, professeur
Stéphanie ANTOINE, enseignante
Sandrine AZZARA-MOSER, chef d’entreprise
Anne-Véronique AUZET, géographe, professeure de l’Université de Strasbourg
Fatou BA, parent d’élève, conteuse
Céline BALASSE, enseignante et parent d’élève
Estelle BARDIN, enseignante
Laura BARSOTTI, parent d’élève
Esther BAUER, psychologue de l’éducation Nationale
Hélène BECHTOLD, enseignante
Jean BECHTOLD, réalisateur
Fanny BECVORT, enseignante
Yael BENHAYON, enseignante
Dihya BENOUSSAID, étudiante
Véronique BERGER, enseignante
Luc BERNARD, professeur
Jean-Michel BERNAT, enseignant
Christophe BERTON, professeur
Franck BETTCHER, travailleur indépendant
Victor BIERRY, enseignant et parent d’élève
Arnauld BIGANZOLI, militant pédagogique et syndicaliste
Anne BISCHOFF, enseignante et parent
Marie Claude BLANCHER, ergothérapeute
Marie-Hélène BOHNER-CANTE, professeur
Rébecca BOLIDUM, enseignante
Antonin BONIFACE, professeur des écoles
Camille BONNEFOI, maman et enseignante en école d’art
Corine BONNINGUE, enseignante du supérieur retraitée
Anne-Marie BONNISSEAU, enseignante retraitée
Alain BOOS, retraité de la fonction publique
Véronique BORG, comédienne
Sébastien BOUCHE, parent d’élèves
Martine BOUDET, professeure de Lettres et essayiste
Anne BRUNNER, enseignante
Samuel BRUNNER, enseignant et parent d’élève
Claude CALAME, directeur d’études, EHESS
Geneviève CAMPS, parent d’élève
Guillaume CARNINO, maître de conférences
Charlotte CASTERAN, étudiante kiné
Florent CAYRÉ, informaticien et parent d’élève
Catherine CHABRUN, militante pédagogique
Jeanne CHAGNOL-HENRY retraitée de l’Action Sociale et Culturelle
Grégory CHAMBAT, militant pédagogique et syndicaliste
Marie CHAUVIERE, parent d’élève, chanteuse
François CHOUQUET, professeur de philosophie à la retraite
Paul-Henri CLAVIER enseignant retraité
Michèle CLEMENT, psychologue
Patricia COLOMB, enseignante
Véronique CORBEL, enseignante
Hervé CORDIER, parent d’élèves et formateur
Yannick CORDIER, parent
Anne COUDERC, enseignante retraitée
Marie-Noëlle COUVRET, parent d’élève
Jean-Philippe CRABÉ, enseignant,
Julien CRISTOFOLI, enseignant militant
Désir CYPRIA, enseignant
Orlann DAIRE, élève
Odile DAUPHIN, enseignante retraitée et grand-mère d’élèves
Véronique DECKER, directrice d’école
Laurence DE COCK, historienne, enseignante
Coline DE DADELSEN, enseignante et parent d’élèves
Hendrik DE GRAAF, enseignant
Dominique DELAHAYE, enseignant retraité
Claire DELESCLUSE, coordonnatrice formation pour adultes retraitée
Edwige DELFORNO, enseignante
Flora DELFOSSE, enseignante
Olivier DELOIGNON, enseignant et parent d’élèves
Florian DELOUP, enseignant-chercheur et parent d’élèves
Yannick DEMMERLE, athlète, artiste
Marina DESLAUGIERS, ingénieure R&D informatique, parente d’étudiant
Delphine DIDIOT, enseignante
Claude DIVOUX, enseignant et parent d’élève
Roni DOGAN, étudiant
Aline DOLISY, parent
Benoit DOLISY, parent
Isabelle DOMENJOUD, enseignante
Bruno DRWESKI, Maître de conférences HDR
Anne DURANEL, garde d’enfant
Jean-Michel ESPINAS, professeur technique
Jules FALQUET, enseignante chercheure, féministe
Olivier FAUVEL, régisseur, parent d’élève
Alexandre FELTZ, médecin généraliste , adjoint au maire
Georges Yoram FEDERMANN, psychiatre, élève et parent d’élèves
Cyrille FEUILLAT, parent
Etienne FIEUX, enseignant-chercheur
Yves FILLER, régisseur et parent
Marianne FISCHMAN, féministe, enseignante et mère d’élève
Pierre FLANET, enseignant, Marie-Laurence FONTANEL, parent
Marie-Laurence FONTANEL, parent
Jean FORMERY, médecin généraliste
Anne-Marie FRANÇOIS, enseignante
Edith FRATTE, citoyenne
Nicolas FRANÇOIS, enseignant
Patricia FUGER, enseignante et parent
Perrine GAMBART, enseignante
Adeline GARCIA, enseignante
Francisco GARCIA, enseignant en retraite
Pascal GASPARI, parent
Eric GAUTHIER-LAFAYE, ingénieur du son
Francis GILLERY, réalisateur
Juliette GIUDICELLI, enseignante et parent d’élèves
Roland GORI, professeur honoraire des universités, psychanalyste, président de l’appel des appels
Manon GRAFF, parents d’élèves
Fabienne GRANDEMANGE
Sylvain GRANDSERRE, maître d’école
Luca GRECO, linguiste, professeur des universités
Lena GRIGORIADOU, enseignante
Brigitte GUINAIS, enseignante retraitée
Thomas GUTEHRLE, musicien
Samuel HAABY, chef de projet et parent d’élèves
Sandra HAABY, employée de commerce et parent d’élèves
Bruno HABERKORN, enseignant
Jacques HAIECH, professeur honoraire des universités
Corinne HAINOT, enseignante
Laetitia HAMM, parent d’élèves
Stanne HUSSON-STEINBACH, enseignante
Eda ILKHAN, étudiante
Celia IZOARD, parent d’élève, journaliste
Sandrine JACOBY, enseignante et parent
Catherine JORDY, enseignante
Christine JUNG, enseignante
Karima KADI, conseillère de prévention
Sabine KALKA-KNECHT, couturière
Djillali KESSAISSIA, enseignant
Somaye KHAJVANDI, doctorante en sociologie clinique
Nacira KHELIFI, Formatrice, parent d’élèves
Nasser KHELIFI, parent d’élèves
Jennifer KIEFFER, enseignante, membre du GFEN 67
Monique KLIPFEL, agrégée d’histoire-géographie
Dany KOCHER, parent d’élève, Maire de Phalsbourg et Pdt de la communauté de communes du pays de Phalsbourg
Annely KOHSER-BRUSSIEUX, enseignante et parent
Jean-Luc KOP, enseignant-chercheur
Magda KOSSIDAS, helléniste, auteur, conteuse d’épopées, parent d’élève
Naïm KSIBI, chercheur indépendant
Gwenola KUBIAK, parent d’élève
Patrick LABICHE, artiste lyrique
Hélène LACOSTE, comédienne
Mathilde LARRERE, enseignante chercheuse
Jean-François LAVIGNE, chef d’entreprise
Didier LEBLOND, enseignant
François LEBRUN, parent d’élèves
Michèle LECLERC-OLIVE, recherche
Michelle LECOLLE, enseignante-chercheuse, linguiste
Aurélien LEDRAN, éducateur
Caroline LEDRAN éducatrice
Jennifer LEDRAN, ostéopathe
Justine LEDRAN, éducatrice spécialisée
Patrice LEDRAN, directeur d’établissement social en retraite
Yann LEGRAND, parent d’élève, conducteur de travaux
Antoine LEJOLIVET, parent d’élève
Yann LEREDDE, enseignant-chercheur, parent d’élèves
Konrad LODER, enseignant, Strasbourg
Olivier LONG, Universitaire et peintre
Jean LORRAIN, comédien
Catherine LUBRANO, enseignante
Catherine LUCQUIAUD, informaticienne, enseignante, parent
Liêm-Khê LUGUERN, historienne, enseignante
Nicolas MAILLARD, enseignant en classes préparatoires
Pascal MAILLARD, enseignant et animateur d’ateliers de création poétique
Laila MAKHLOUFI, élève
Jean MALIFAUD, enseignant-chercheur
Pascal MALINGREY, enseignant et parent
Emma MARCELLINO, lycéenne
Micheyle MARLIER formatrice professionnelle et grand parent
Audrey MARTAYAN, parent d’élèves
Xavier MARTAYAN, parent d’élèves
Stéphanie MARY, enseignante et parent d’élèves
Christophe MASUTTI, auteur, hacker, co-administrateur de Framasoft, docteur et parent d’élève
Xavier MATHIEU, comédien, ex porte-parole CGT Continental
Karine MAUVILLY, essayiste, parent d’élève
Guillaume MAZEAU, historien
Jean Philippe MAZZUCOTELLI, chirurgien
Elchin MELIKYEGANOV, carreleur, parent d’élève
Samira MELIKYEGANOVA, parent d’élève
Jean Claude MEYER, enseignant à la retraite, rédacteur de la Feuille de Chou
Christian MEYER, enseignant
Stéphane MICHOT, enseignant
Antoine MICHON, retraité de l’enseignement
Christophe MILESCHI, parent
Catherine MILLENBACH, enseignante
Céline MILLET, enseignante
Régis MISSIRE, Enseignant-chercheur, linguiste
Marc MOREIGNE, enseignant vacataire
Xavier MOUILLEBOUCHE, enseignant et parent d’élève
Fabien MULLER, enseignant
Geneviève MUNCH, enseignante
Béatrice MUNCH, employée associative
Fabienne NEUBERT, enseignante retraitée
Vincent NICOLAS, étudiant
Marie-Céline NOCLAIN, directrice artistique, parent d’élève
Hadrien NOUVELOT enseignant
Freddy NUNIGE, enseignant
Sophie PARISOT, orthophoniste
Philippe PEAUPARDIN, parent d’élèves
Christian PFOHL, parent d’élève
Claude PÉDAILLÈS, psychologue
Audrey PELTIER, professeure documentaliste
Agnès PETIT, parent d’élève
Jean-François PETIT, parent d’élève en pré-retraite
Serge PEY, écrivain, professeur émérite Université Jean Jaurès
Roland PFEFFERKORN, professeur émérite
Yannick PICARELLA, parent
Anne-Sophie PICARD, enseignante et parent
Sophie PLATTNER, parent d’élève et animatrice
Claire POIROT, enseignante et parent d’élève
Isabelle PREFOL, enseignante
Olivier PRINCET, parent d’élèves
Mylène PRINCET-HEYD, parent d’élèves
Justine PUL-GUEBERT, enseignante, membre du GFEN
Jean-Luc QUILLING, enseignant et parent
Marie QUILLING, étudiante
Ludivine QUINTALLET, co-présidente de l’association Cantine Sans Plastique France
Elsa RAMBAUD, maître de conférences
Liliane REINAGEL, enseignante
Olivier RIOUAL, enseignant
Salome RISLER, professeure et parent d’élèves
Annabelle RODRIGUES, enseignante, membre du GFEN 67
Jacob ROGOZINSKI, professeur d’université
Thierry RUIZ, parent d’élève
Maxime SALVI, enseignant
Claude SCHAUDER, psychanalyste, appel des appels
Odile SCHAUL, parent d’élève
Pierre SCHMIDT, enseignant retraité
Dimitri SCHNEIDER, lycéen
Xavier SCHNEIDER, parent - président FCPE 67
Camille SCHPILBERG, parent
Valérie SCHULER, assistante maternelle et parent d’élèves élu
Philippe SELOSSE, enseignant-chercheur
Aurélien SELVA, chômeur
Mahmoud SENADJI, parent
Marie SEUX, comédienne, parent d’élèves
Imène SFAXI, parent d’élèves
Pierre SIGALAS, enseignant
Gérard SIMLER, médecin généraliste, conseiller général du Bas-Rhin de 2001 à 2015
Stéphanie SPECHT, enseignante, parent d’élève
Indiana SYLLA, costumière et parent
Adèle TABAALI, lycéenne
Gwenael TESSIER, enseignant et parent
Dominique THIL, enseignante
Pierre THINES, enseignant et parents d’élèves
Guy THOMANN, parent d’élève
Céline THOUVENEL, parent d’élève, pharmacien
Florence THOUVENIN, enseignante
Pascale TOUVEREY, éducatrice de Jeunes enfants,
Denise TROADEC, parente
Xavier VARIOT, professeur et parent d’élève
Frederic VERHAEGEN, enseignant-chercheur
Juliette VINEL, kiné pédiatrique
Anja VOGEL, journaliste et parent d’élève
Christiane VOLLAIRE, philosophe, chercheure associée au CNAM
Marianne VOLLET GLESS, directrice de Centre d’Information et d’Orientation, réserviste citoyenne de l’Education
Michel VOLMER, Enseignant, Parent d’élèves
Nathalie WACH, parent d’élève
Sylvie WATELET, parent
Aude WEBER, infirmière en reconversion, parent
Thomes WEBER, parent d’élève, chef d’entreprise
Anne-Marie WEHRUNG, enseignante et parent d’élève
Marc WEINSANTO, enseignant retraité
Françoise WERCKMANN, conseillère municipale déléguée
Céline WINTER, enseignante et parent
Michelle ZANCARINI-FOURNEL, historienne
Anny ZORN, médecin généraliste

Vos réactions (1)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

  • Maman et pour l’épanouissement de chacun !

    Einstein a dit : "Il ne suffit pas d’apprendre à l’homme une spécialité. Car il devient une machine utilisable mais non une personnalité. Il importe qu’il acquière un sentiment, un sens pratique de ce qui vaut la peine d’être entrepris, de ce qui est beau, de ce qui est normalement droit."

    KOAMA Christine Le 27 juillet à 09:16
  •  
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.