Accueil > Archives > Web > L’abstention : « Il va falloir que je pense à gouverner, un de ces jours (...) > L’abstention : « Il va falloir que je pense à gouverner, un de ces jours (...) > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

L’abstention : « Il va falloir que je pense à gouverner, un de ces jours »

3 mars 2017 13:07, par GG

" Les élections garantissent que rien ne change, sinon en pire. Beaucoup de mes partisans pensent que la révolution ne viendra pas par les urnes, ni par les armes, mais par le bas."
Conclusion pour éviter que le" pire " advienne, si j’ai bien compris, il faut une révolution permanente. Autrement dit plus de révolution du tout puisque le changement devient permanent, et donc ordinaire( Larousse : qui est conforme à l’ordre établi, normal, habituel ).

Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?