Accueil > Archives > Web > Assad, le nouveau consensus du moindre mal > Assad, le nouveau consensus du moindre mal > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

Assad, le nouveau consensus du moindre mal

5 avril 2017 09:32, par bdpif

Ce sont les régimes autoritaires eux-mêmes qui ont maintenu et favorisé les réseaux islamistes, afin de légitimer leur pouvoir aux yeux des européens. Assad n’échappe pas à la règle, en ayant libéré des fondamentalistes en 2011 pour qu’ils aillent rejoindre l’opposition, puis en ciblant en priorité les groupes rebelles modérés.
Merci, un grand merci. Les occidentaux ne s’en rendent même pas compte et personne ne leur dis. Il sont au chaud devant leur clavier et ne font que répéter les tissus de propagande venant de Russie. Effectivement, Assad a libéré les chefs de toutes ces factions djiadistes pour créer (...)

Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?