Accueil > idées/culture > Toni Morrison : aux origines du racisme, la violence du langage > Toni Morrison : aux origines du racisme, la violence du langage > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

Toni Morrison : aux origines du racisme, la violence du langage

20 mai 2018 18:16, par Aubert Sikirdji

La tendance est spontanée de nous arrêter aux maudits mots qu’on dit... D’ailleurs, l’on appelle ça « des termes » !...
L’on se rappelle ici forcément l’affirmation de Roland Barthes : « Toute langue est fasciste »... Et de fait, la pensée a d’abord besoin d’être discriminante, par les classements et les catégories, d’allure « terminale », qu’elle fabrique !... « Défini » rimant avec « définitif »...
Il est donc stupide, voir criminel de nous arrêter. Il faut toujours « aller plus loin », dans le jeu subversif de la langue, qui se doit de combattre sans fin toutes ses propres dérives perverses sans exception !... (...)

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.