Accueil > La Midinale > Eric Fassin : « Quand on rejette l’opposition gauche/droite, ça finit rarement (...) > Eric Fassin : « Quand on rejette l’opposition gauche/droite et la (...) > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

Eric Fassin : « Quand on rejette l’opposition gauche/droite et la représentation politique, ça finit rarement à gauche »

15 janvier 2019 15:58, par Alain Lipietz

Très largement d’accord avec Eric Fassin, y compris sur les "leçons italiennes et brésiliennes", sauf... sur l’absence de "leçon" à tirer de l’histoire de France ! :-)
Je pense que le mouvement GJ est le premier grand mouvement contre l’ubérisation sociale (que l’Italie a connue bien avant nous). Il est donc utile d’explorer les périodes où le rapport salarial en France était de ce type (pseudo-entrepreneurs organisés par le capital en absence de "lieux de socialisation par le capital"), c’est à dire par exemple 1848 où les socialistes, humanistes ou scientifiques, ont été battus par le limonadiers et les (...)

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.