Accueil > La Midinale > Elisabeth Kutas : « Pour un professeur des écoles, il n’est pas possible de (...) > Elisabeth Kutas : « Pour un professeur des écoles, il n’est pas possible de (...) > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

Elisabeth Kutas : « Pour un professeur des écoles, il n’est pas possible de travailler plus longtemps »

10 décembre 2019 07:33, par gerard

Je suis tout à fait d’accord avec l’invitée mais je trouve qu’elle ne met pas assez les points sur les i. La vérité toute crue est que les professeurs des écoles qui n’ont qu’une seule très modeste prime générale l’ISAE (je laisse de côté quelques primes individuelles comme pour les enseignants en REP) vont être ceux qui perdront le plus avec cette réforme. Car les enseignants débutent avec un salaire de misère (1/3 de moins que les cadres du privé de même niveau d’études) et ne dépassent les 3 000 euros nets qu’en fin de carrière. Quand l’invitée évoque la revalorisation du point d’indice, je suis d’accord mais (...)

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.