Accueil > idées/culture > La « misandrie » : une hostilité édentée > La « misandrie » : une hostilité édentée > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

La « misandrie » : une hostilité édentée

13 octobre 12:47, par bwaje

Si ce n’était qu’un propos personnel d’Alice Coffin, ça resterait bien entendu un choix de vie la concernant elle et elle seule.
_
Au delà de la stupidité du concept qui consiste à se renfermer sur soi même en ne lisant plus que des livres écrits par des femmes (si je rajoute des ecxlusions comme lesbienne ou noire, elle finira par ne plus lire grand chose), le danger dans ses propos (tenus sur un direct de Médiapart par exemple) est de déclarer que "les femmes sont victimes d’une guerre de la part des hommes", sans aucune nuance bien entendu.
Le choix d’Alice Coffin est donc celui d’un apartheid (...)

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.