Accueil > idées/culture > La « misandrie » : une hostilité édentée > La « misandrie » : une hostilité édentée > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

La « misandrie » : une hostilité édentée

30 août 17:34, par Pat Zonzon

Bonjour
Il n’y a pas encore de ministre de l’intérieur femme, cela viendra sans doute. En attendant nous avons quelques spécimen féminin qui n’ont rien à envier à leurs collègues en matière de brutalité. Est-ce pour rechercher le regard bienveillant du chef suprême ?
La violence physique des hommes, je connais, parce que je ne suis pas un grand costaud mais un petit gars. Alors je peux comprendre l’insupportable abus que les testostéronés font de leurs muscles de crétins. (...)

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.