Accueil > tribunes > TRIBUNE. Joséphine Baker au Panthéon : les enjeux du jour d’après > TRIBUNE. Joséphine Baker au Panthéon : les enjeux du jour d’après > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

TRIBUNE. Joséphine Baker au Panthéon : les enjeux du jour d’après

1er décembre 2021 20:41, par Glycère BENOIT

Joséphine Baker n’était pas afro-américaine avant de devenir française par naturalisation. Elle était américaine. Et elle n’est pas devenue afro-française. Elle était française, point. La race ne compte pas dans les caractéristiques personnelles retenues au plan juridique. Alors ne la mettez pas en exergue vous-même dès la première ligne de votre hommage, très bien par ailleurs, à Joséphine Baker.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.