Accueil > tribunes > Alain Krivine au paradis des soixante-huitards > Alain Krivine au paradis des soixante-huitards > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

Alain Krivine au paradis des soixante-huitards

14 mars 21:28, par Glycère BENOIT

Son heure était passée depuis longtemps. Advint-elle seulement ? Même pendant les années de plomb où il a semblé croire à une dynamique au profit du marxisme qui lui permettrait de jouer un rôle, ce ne fut qu’un sursaut sans lendemain. La pensée à long terme n’était pas son élément. Il réussit tout de même à accomplir un mandat de député au parlement européen. Ce n’est pas rien. Les places y sont très convoitées, en décrocher une est tout de même une référence dans toute carrière (...)

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.