Accueil > actu > Taha Bouhafs : une histoire dramatique > Taha Bouhafs : une histoire dramatique > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

Taha Bouhafs : une histoire dramatique

13 mai 09:06, par carlos

@marc - conformément à l’article 40, en tous cas depuis que cette affaire est au devant de la scène médiatique, N’IMPORTE QUELLE AUTORITÉ CONSTITUEE, peut saisir le procureur de la République ! En effet, la nature des faits étant dorénavant publique, il n’est pas utile que les victimes se déclarent pour entamer une procédure... Ce dernier pourra à loisir convoquer Clémentine A. ou Mathilde P. en temps voulu...
Personnellement, je ne comprends pas les raisons de ces dernières pour ne pas porter plainte... Évoquer la peur de participer à une cabale (médiatique soit entendu), tout en factuellement - par (...)

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.