Accueil > Archives > Web > Ouvriers, employés, jeunes : la sociologie préoccupante du vote Le (...) > Ouvriers, employés, jeunes : la sociologie préoccupante du vote Le (...) > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

Ouvriers, employés, jeunes : la sociologie préoccupante du vote Le Pen

25 septembre 2014 16:02, par Ferdinand

Ni rire ni pleurer – et pas davantage s’effrayer –, mais comprendre… Permettez-moi de douter qu’un sondage fabriqué (je tiens au verbe) par l’Ifop constitue un outil pertinent pour appréhender l’évolution du vote populaire. A fortiori s’il s’agit d’une enquête portant sur les intentions de vote à un scrutin (en principe) programmé dans près de trois ans (environ cent cinquante semaines). A fortiori concernant des catégories sociales et des tranches d’âge réputées afficher les plus forts taux de non-réponses et de “sans opinion” à ce type de sondages. A fortiori concernant des catégories sociales et des (...)

Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?