Accueil > Archives > Web > Ouvriers, employés, jeunes : la sociologie préoccupante du vote Le (...) > Ouvriers, employés, jeunes : la sociologie préoccupante du vote Le (...) > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

Ouvriers, employés, jeunes : la sociologie préoccupante du vote Le Pen

26 septembre 2014 20:05, par Romain.

Vous avez tort de continuer à opposer la classe moyenne avec la classe ouvrière. Il est vrai que la classe ouvrière a d’abord pris dans la tronche toutes les conséquences du libre-échange et de l’euro, alors que les classes moyennes se croyaient protégées de la concurrence par le diplôme. Dans ces conditions, le PCF a pu penser que pour éviter la débâcle électorale, il fallait chercher à plaire aux classes moyennes. Ce fut une erreur, de même que la stratégie altereuropéiste de Robert Hue à partir de 1999, et ne fit que renforcer le FN chez les classes populaires. La réalité, c’est qu’actuellement les (...)

Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?