Accueil > Archives > Web > Ouvriers, employés, jeunes : la sociologie préoccupante du vote Le (...) > Ouvriers, employés, jeunes : la sociologie préoccupante du vote Le (...) > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

Ouvriers, employés, jeunes : la sociologie préoccupante du vote Le Pen

18 octobre 2014 13:57, par Aubert Sikirdji

J’avoue j’en ai bavé (pas vous ?) dans ma vie militante... Pierre Juquin banalise l’affaire, avec élégance, lorsqu’on lui pose la question : ...car : « je reste roi de mes douleurs », disait Aragon..., et il n’est, comme pour l’Amour avec un grand A, d’engagement militant qu’à douleur !!!...
Reste qu’Aragon réfutait curieusement d’idée d’engagement... Sans doute qu’à trop volontariser, voire militariser l’idée de CHOIX (amoureux ou politiques), on les démonétise... Il faut accepter ici l’idée de quelque chose dont on n’est pas maître, qui vous tombe dessus comme une évidence... Je suis venu au communisme comme (...)

Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?