Accueil > Web > Natacha Henry : « Le paternalisme lubrique reste difficile à déjouer (...) > Natacha Henry : « Le paternalisme lubrique reste difficile à déjouer (...) > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

Natacha Henry : « Le paternalisme lubrique reste difficile à déjouer »

18 mai 2015 02:15, par totoLeGrand

L’analyse de Clouscard est intéressante, mais elle est très communiste en ce sens où elle est une sorte d’extension de la notion de lutte des classes dans la société du loisir et de la jouissance.
Factuellement tout n’est pas juste. Il considère par exemple le féminisme comme un néo-capitalisme imposé par la société marchande. C’est la théorie qui est soutenue par certains (comme Alain Soral). Alors que mois je pense que le féminisme moderne relève aussi des idées marxistes, au sens où la femme est considérée comme une victime dominée par son mari, au même sens que le prolétaire est dominé et esclave du (...)

Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?