Accueil > Archives > Web > Syriza, la gauche radicale et ses démons > Syriza, la gauche radicale et ses démons > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

Syriza, la gauche radicale et ses démons

24 août 2015 00:00, par gib

La vraie question est absente de l’article : celle de la mobilisation populaire. Mais elle est aussi absente des actes réels de la gauche grecque (ne parlons pas de notre FDG mort-vivant).
La révolution n’est pas un dîner de gala, aurait dit un certain Mao Zedong. Son plus grand obstacle, c’est la délégation de pouvoir. Et c’est bien le drame de Syriza (de tout Syriza, y compris ceux qui viennent de créer Unité Populaire) : avoir cru qu’il y avait une marge de manoeuvre dans les institutions. Et ils sont peu nombreux ceux qui comme Zoé Konstantopoulou, ont cherché à armer politiquement le peuple (...)

Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?