Accueil > Archives > Qui veut la peau de Roger Martelli > Réflexion sur une primaire de la gauche > Réflexion sur une primaire de la gauche > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

Réflexion sur une primaire de la gauche

24 février 2016 21:50, par Sodol Colombini

33 ans après le virage libéral (mars 1983), il serait temps de prendre acte que le Parti d’Epinay (“Qui n’est pas pour la rupture avec le Capitalisme, n’est pas Socialiste” avait dit Mitterrand) n’existe plus.
... Et par conséquent l’union de la Gauche à l’ancienne ça ne peut plus marcher. (Voir la Gauche plurielle au pouvoir en 1997/2002... Avec son élimination du second tour de la présidentielle)
Quand au Front de Gauche il a été plombé par Pierre Laurent lors des dernières municipales avec sa stratégie à géométrie variable ( Et Clémentine Autain a-t-elle "vitaminé" Sevran comme l’indiquait son slogan (...)

Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?