Accueil > Archives > Web > Nuit debout : comment dépasser l’expérience citoyenne dans un projet politique (...) > Nuit debout : comment dépasser l’expérience citoyenne dans un projet politique (...) > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

Nuit debout : comment dépasser l’expérience citoyenne dans un projet politique ?

9 avril 2016 13:41, par morelle noire

Comme la grève, les moments d’occupations de places des Nuits debout sont les seuls moments où nous sommes tous dans le même rythme et dans la même disponibilité (c’est ce que j’avais relevé, en substance, dans le livre de Gérard Mordillat, Les vivants et les morts).
Même si de fait des comparaisons sont utiles, les exemples avec Occupy ou Podemos...ont leurs limites et il importe de les lâcher assez vite.
Cette émergence de forme de luttes est caractérisée par le rejet de la politique en général. Elle est à la fois l’expression de souffrances sociales, qui n’en comprend pas les causes profondes, et (...)

Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?