Accueil > Lésions politiques, par Clément Sénéchal > La solitude néolibérale [2/4] : traits subjectifs > La solitude néolibérale [2/4] : traits subjectifs > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

La solitude néolibérale [2/4] : traits subjectifs

16 juin 2016 19:53, par Pierre Herbat

Les 2 réactions de Julien nous mettent sur la voie.
Au moins 2 interprétations possibles du freudisme sont possibles, l’une très libertaire et ouverte sur un futur de société ouverte au sens entre autres d’Herbert Marcuse, l’autre dans un sens plus pessimiste et éventuellement ouvert à toutes les entreprises intellectuelles crapuleuses car réductionnistes et manichéennes sur la base conservatrice ou néo-conservatrice de présupposés idéologiques d’inspiration méthodologique réductionniste assumés et entérinés tels quels sans véritable distance critique.
C’est pourquoi entre autres, autant le développent (...)

Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?