Accueil > Lésions politiques, par Clément Sénéchal > La solitude néolibérale [2/4] : traits subjectifs > La solitude néolibérale [2/4] : traits subjectifs > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

La solitude néolibérale [2/4] : traits subjectifs

18 juin 2016 15:58, par André-Pierre H

Ce qui m’a surpris, c’est aussi le fait que Sénéchal semble assumer et prendre à son compte la catégorisation psychanalytique entre "structures névrotiques et psychotiques", dont on sait ou devrait savoir que les travaux de Lacan l’ont largement invalidée. Ensuite, il y a la psychananalyse lacanienne de la Cause freudienne qui se pose en orthodoxie, et celle des lacaniens "dissidents" par rapport à cette école. Puis aussi des courants psychanalytique qui ne sont pas, n’ont jamais été, ou ne sont plus lacaniens. Dans tous les cas, au premier degré, que ce soit dans le contexte socio-politique actuel en (...)

Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?