Accueil > Lésions politiques, par Clément Sénéchal > La solitude néolibérale [2/4] : traits subjectifs > La solitude néolibérale [2/4] : traits subjectifs > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

La solitude néolibérale [2/4] : traits subjectifs

18 juin 2016 20:15, par André-Pierre H

"Au cours de l’histoire, l’âme humaine a connu bien des bouleversements : l’histoire du sujet est celle d’une suite de destitutions successives. Le sol mythique capable d’assurer à la vie humaine des assises symboliques et affectives à la fois stables et fécondes s’est ainsi peu à peu dérobé sous ses pieds, le laissant ballant dans un néant qui ne cesse de progresser." Ce n’est pas seulement l’expression "l’âme humaine" qui m’a surpris et plus que surpris, mais l’ensemble de ce paragraphe et le développent qui s’en est suivi sur le thème de la destitution du "sujet" humain. Tout d’abord, en histoire des (...)

Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?