Accueil > Lésions politiques, par Clément Sénéchal > La solitude néolibérale [2/4] : traits subjectifs > La solitude néolibérale [2/4] : traits subjectifs > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

La solitude néolibérale [2/4] : traits subjectifs

22 juin 2016 15:58, par André

Bon, ça passe ! Votre réponse est tout à fait bienvenue, Corentin, car de fait elle nous départage Clément Sénéchal et moi-même de façon assez équilibrée - même si je ne renie pas entièrement les raisons, la logique argumentaire, la configuration thématique et le style de ce qu’il faut bien appeler mes vives critiques. Quelque part dans une introduction d’un sien ouvrage mise en ligne par son éditeur (lien ci-dessus), Clément Sénéchal évoque le propos du linguiste Austin sur l’énoncé performatif. Clément Sénéchal indique qu’à son avis, non seulement Austin a raison sur l’idée "quand dire c’est faire", mais (...)

Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?