Accueil | Par Catherine Tricot, Pablo Pillaud-Vivien, Pierre Jacquemain | 8 novembre 2021

#LeDébrief. Climat politique, Montebourg zemmourisé, Macron en campagne

Chaque dimanche, la rédaction de Regards revient sur les événements politiques de la semaine. Avec Catherine Tricot, Pierre Jacquemain et Pablo Pillaud-Vivien.

Vos réactions (6)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable
Vos réactions (6)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

  • ils acceptent ce qu’on essaie de nous faire croire c’est-à-dire que les Français seraient tous des racistes et qu’ils sont tous contre l’immigration. C’est pas vrai. Il y a de la résistance dans notre pays. Les gens tendent la main aux gens qui sont dans le besoin. Il y a une tradition de solidarité dans notre pays.

    D’abord on rappelle que 76% des électeurs Insoumis ont soutenu le projet de Macron de couper les visas aux Algériens.

    Ensuite, on rappelle que la tradition de solidarité concerne les travailleurs en luttes, pas les fachos. Pas de solidarité avec les fachos.

    La France n’a pas vocation à accueillir tous les fascistes de la planète. L’immense majorité des électeurs de gauche ne veulent absolument pas accueillir des islamistes qui ont le soutient des musulmans dit "modérés".

    Depuis les affaires Charlie, Milla, et Pati, on a bien vu que la masse des musulmans dits "modérés" refusent de condamner fermement ces actes.

    Bref, désolé, mais vos migrants d’extrême droite, on en veut pas. On ne sera jamais solidaire avec l’extrême droite.

    jojoLeTroll Le 8 novembre à 22:47
  •  
  • « Sur l’immigration, on est un peu seul à la France insoumise : Roussel on ne sait pas très bien ce qu’il veut sur ces questions-là. Montebourg se perd. Le PS est sur des positions un peu le cul entre deux chaises. Il reste les candidats classés à notre gauche mais qui n’ont pas accès aux médias. »

    Génial.
    Vous dressez la liste des points de vues des apparachiks. Super

    Et donner la voix aux 76% d’électeurs insoumis qui se disent contre l’accueil des algériens ? Proposer au peuple de gauche de s’exprimer directement sur le sujet ?

    Vous le savez parfaitement bien, il y a un fossé gigantesque qui sépare les militants de gauche et les électeurs de gauche sur cette question.

    jojoLeTroll Le 8 novembre à 22:50
  •  
  • « Il faut arrêter de faire croire aux gens qu’ils ont forcément envie de partir de leur pays. C’est le débat à gauche. Si on clive là-dessus, ça ne me dérange pas. »

    Non.
    Le clivage c’est de se demander si les migrants sont de gauche ou de droite.
    C’est ça la République : on respecte le fait que chaque homme est un citoyen avec des opinions.

    Quelles sont les opinions politiques des migrants que vous voulez nous faire accueillir de force ?

    jojoLeTroll Le 8 novembre à 22:52
  •  
  • Il y a des gens qui sont en galère et on doit les accueillir

    Faux
    Si ces "gens" sont d’extrême droite, on ne doit surtout pas les accueillir.

    jojoLeTroll Le 8 novembre à 22:55
  •  
  • Le problème de la période qu’on vit - et qui ressemble un peu à ce qui s’est joué en 2017 -, c’est qu’à cette période, les classes populaires ne sont pas totalement entrées dans le processus

    Faux, le fi est plus basse dans les sondages qu’en 2017. Le spectacle navrant de Mélenchon qui défile avec les islamistes au cri d’Allah wakbar a été terrible.

    C’est le Mélenchon qui affirmait fièrement le droit d’être islamophobe qui a fait presque 20%.

    jojoLeTroll Le 8 novembre à 22:58
  •  
  • Nos idées sont belles et on doit les assumer.

    Vous refusez de faire le sale boulot. Vous privilégiez la pureté idéologique et Al conscience morale au dur devoir de classe. Vous voulez garder vos mains propres de la boue historique. Ce faisant vous poussez les athées et les matérialistes dans les bras de l’extrême droite.

    Milla pourrait être ma soeur. Pati mon père. Je n’ai pas à accepter que des musulmans "modérés" menacent de tabasser mon fils quand il honore son devoir de blasphème. Ici c’est le pays de Joseph Pagnol, pas celui des ratonnades anti Gauchistes.

    jojoLeTroll Le 8 novembre à 23:04
  •  
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.