Accueil | Par Vigie idées | 18 décembre 2014

Carte des 104 projets contestés en France

"Les grands (et petits) projets inutiles et imposés" se sont installés dans le débat public avec l’opposition à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes et le drame survenu à Sivens. Combien sont-ils en France ?

Vos réactions (1)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

En collaboration avec les associations locales de France Nature Environnement, qui ont fait remonter leurs informations, France Info Propose une carte interactive des "GPIU" sur le territoire français – métropole et outremers.

Centres commerciaux, lignes ferroviaires, enfouissement des déchets, sites industriels, etc. : ils suscitent une opposition locale croissante, qui évolue parfois vers des ZAD (Zones à défendre) comme à Notre-Dame-des-Landes et Sivens, et surtout qui prend un sens "national" en posant le problème d’une démocratie escamotée par l’imposition d’intérêts particuliers, avec la complicité d’élus qui recourent au chantage à l’emploi et à l’activité économique. Y en a-t-il un près de chez vous ?

Sur le site de France Info :

Sivens, Roybon, NDDL : découvrez les 104 projets contestés

Lire aussi :

Isabelle Stengers : « La rationalité se trouve du côté de la remise en question du pouvoir et des experts »

Vos réactions (1)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

  • Cela fait chaud au coeur de voir qu’un peu partout des citoyens se rebellent contre des projets à utilité publique douteuse . Alors que la pauvreté s’installe durablement
    en France ,il est insupportable de voir de voir des élus devenir complices et acteurs du siphonnage de l’argent public vers la poches d’une minorité d’actionnaires de ces
    multinationales qui réalisent ces projets énergivores,
    destructeurs de terres agricoles et d’espaces à haute valeur écologique .Le modèle de développement des sociétés occidentales n’est pas durable et met en danger
    la vie de nombreux humains . Ce modèle détruit plus d’emplois qu’il n’en crée et favorise les inégalités et donc la rancoeur .
    La sobriété heureuse est une urgence ! sinon la Nature se passera des humains

    louis , paysan Le 18 décembre 2014 à 12:44
  •