Accueil | Par Vigie médias | 2 décembre 2014

Non, les entreprises ne sont pas écrasées par les "charges"

Quand le patronat récrimine contre les "charges" et entamé la complainte de la compétitivité en danger, il présente des données tronquées et les interpète à sa convenance.

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

"Que les entreprises paient autant de cotisations sociales et d’impôt ne signifie pas qu’elles soient plus handicapées que les autres", explique le site d’Alternatives économiques qui, se basant sur plusieurs données, dément l’éternel diagnostic patronal. Une nouvelle fois mis en avant par le Medef avec son "état des lieux des prélèvements obligatoires pesant sur les entreprises" qui accompagne la mobilisation des chefs d’entreprises cette semaine, cet adage est contredit par le constat de salaires bruts relativement faibles en France et par une évolution de la fiscalité beaucoup moins haussière que prétendu...

Lire l’article et voir ses infographies.

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions