Accueil | Par Vigie idées | 25 février 2015

Puissante et incontrôlée : la Troïka

Qui est la "Troïka" qui dicte ses conditions aux États européens et a imposé une austérité désastreuse en Grèce ? L’enquête d’Arte, édifiante, vient à point nommé pour répondre à la question.

Vos réactions (6)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Fonds monétaire international (FMI), Commission européenne (CE), Banque centrale européenne (BCE) : derrière l’appellation de Troïka opèrent trois organisations dont la puissance se mesure à leur capacité à imposer, sans contrôle démocratique, des politiques économiques aux États européens. Malgré l’échec global de l’austérité, échec tragique en Grèce mais tout aussi complet sur l’ensemble de l’Union européenne, ni le pouvoir ni le fonctionnement de cette méta-institution ne sont sérieusement interrogés.

Le journaliste économique allemand Harald Schumann s’est rendu en Irlande, en Grèce, au Portugal, à Chypre, à Bruxelles et aux États-Unis pour interroger les parties prenantes des jeux de pouvoir qui contribuent à confisquer la démocratie au profit de dogmes de plus en plus manifestement nuisibles à l’intérêt général.

Vos réactions (6)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

  • Après avoir vu ce reportage , la seule solution ,pour moi , serait de juger ces gens la à la cour pénale internationale , car je trouve que tout cela ressemble de trop prêt à un " génocide "( santé , misère , FAIM ) , que faut-il donc dénoncer de plus , pour envoyer ces gangsters en taule ?
    Nous sommes inondés de reportage qui dénoncent abus et corruption de toute sorte , qui fera le premier geste , punir les coupables qui brassent le fric

    Françoise Le 25 février 2015 à 12:28
       
    • En effet, je suis d’accord avec vous ! Des peuples entiers souffrent à cause de "technocrates apatrides" , comme il est si bien dit dans le reportage, qui se retrouvent sans avoir été élus par aucun Parlement à la tête de tout un continent.
      Il faut enfin, que tous les européens se rendent compte de ces abus car si personne ne se lève contre ces véritables crimes commis, l’Europe risque malheureusement de disparaître.
      Je me sens profondément européenne mais je ne veux pas d’une Europe qui serait sous le dictât de quelques personnes sans aucune morale qui prennent des décisions qui touchent des millions de gens, comme s’ils jouaient au Monopoly.

      Alix Le 25 février 2015 à 14:38
    •  
    • Tout à fait d’accord avec l’idée de poursuivre toute cette clique de soit disants experts irresponsables devant une Cour pénale ad hoc.

      Je suis sorti complètement dégoûté du spectacle honteux proposé par ce documentaire de cette Europe qui non seulement se fout de la démocratie mais ne respecte même pas les règles (pourtant très libérales) qu’elle s’est fixée en laissant par exemple, avec cette troïka totalement illégitime, la Commission européenne s’arroger des champs de compétence non prévus par les textes.

      François Delapierre avait été encore trop gentil en qualifiant de salopards ces véritables gangsters, fascistes en cols blancs, aux méthodes de malfrats et de voyous.

      Ne laissons pas les populistes d’extrêmes droite s’arroger à eux seuls le mérite de la dénonciation de cette Europe des coquins et des copains de la finance et des oligarchies politiques et médiatiques qui occupent avec arrogance tout l’espace public. Reprenons l’initiative en menant l’offensive judiciaire contre ces génocidaires économiques prospérant sur le malheur qu’ils infligent aux peuples, sans jamais être inquiétés ni remis en cause puisqu’il ne procèdent d’aucune légitimité démocratique.

      PierrotdePont Le 3 mars 2015 à 23:12
  •  
  • Reportage très bien techniquement complexe et compliquée
    personnellement la politique droite ou gauche sont rompu
    je suis un ouvrier retraité avec une très petite retraite je trouve honteux leurs salaire sur ce sujet on ne parle pas du salaire de Christine Lagarde et des autres il devrais nous montre l’exemple car leurs salaire énorme c’est nous les petits qui payons et cette argent fais parties de l’euro
    conclusion les plus malhonnêtes sont protégées
    nous le peuple si je vol une orange pour ma faim que des ennuis
    et eux il détourne des millions d’Euro et on ne leurs dit rien si on leurs dit merci avec des courbette vive L’EURO

    citoyen Le 3 mars 2015 à 23:11
  •  
  • Analyse complète mais hélas non exhaustive des dégâts fait par l’ultra libéralisme qui mutualise les pertes et privatise les bénéfices hors de tout contrôle. on en reviendrai au moyen âge Si le GMT passait ?

    regnault Le 4 mars 2015 à 00:12
  •  
  • Bonjour, je recherche l’enregistrement de ce reportage "puissante et incontrôlée" La Troïka (Diffusé sur ARTE le 24 février 2015

    Egalement l’enregistrement de "l’homme du destin" Charles DE GAULLE Période 39/45 Diffusé sur France 3 le lundi 16 février 2015

    veinard Le 1er avril 2015 à 19:27
  •