Accueil > Politique | Par Guillaume Liégard | 7 octobre 2013

Élections à Brignoles, faut-il mobiliser le "Front républicain" contre le FN ?

Les résultats de l’élection cantonale partielle de Brignoles dans le Var sont désastreux. Le candidat du FN, Laurent Lopez, obtient 40% des voix auxquelles il faut ajouter les 9,10% de Jean-Paul Dispard, candidat FN en 2011 et 2012 et désormais dissident d’extrême droite. L’UMP avec 20,76% est loin derrière. Quant à la gauche, avec 14,48% pour le candidat PCF et 8,89% pour la candidate EELV, elle s’est littéralement volatilisée.

Vos réactions (9)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

La première erreur dans l’analyse de ce scrutin serait d’en relativiser l’importance en raison de l’ampleur de l’abstention qui s’élève à 66,7 %. Ce serait oublier les résultats des deux scrutins précédents. En mars 2011, le FN Jean-Paul Dispard l’avait emporté de cinq voix avec 50,03% sur le candidat communiste avant que l’élection ne soit annulée. En juin 2012, un an plus tard, le communiste l’emportait avec 50,1% et 13 voix d’avance contre le même Dispard, élection qui allait être annulée à son tour. Ces deux résultats indiquent la permanence et la force du vote FN qui atteint sur ce territoire 50% au second tour. L’élection de 2012 est aussi intéressante comme élément de comparaison car il s’agissait déjà d’une élection partielle à fort taux d’abstention (62,5%). Or, à cette élection, le candidat du PCF soutenu par le PS avait obtenu 39,6% quand le candidat frontiste réalisait 34,9% et l’UMP 25,4%. C’est donc bien à un effondrement de l’électorat de gauche auquel on a assisté et les dates ne sont pas anodines. Juin 2012, octobre 2013 : ce qui sépare ces deux élections partielles, ce sont les seize mois au pouvoir de la majorité gouvernementale PS/EELV.

Dans ces conditions, les déclarations de certains responsables socialistes peuvent abasourdir. Christophe Borgel, secrétaire national chargé des élections, a ainsi déclaré "Ce résultat doit sonner comme un sévère avertissement pour tous les partis de gauche : lorsque le Front national est fort, la division produira souvent le même résultat". Ainsi donc, l’urgence serait de mettre au pas toute la gauche, d’anéantir toute critique de la politique gouvernementale. Et déjà se met en place le scénario, si bien rodé côté socialiste, du "vote utile" pour les prochaines élections en agitant l’épouvantail de l’extrême droite. Cette approche politicienne n’est pas simplement médiocre, elle est dans ses effets catastrophique car elle refuse d’interroger les conséquences de la politique gouvernementale.

Et c’est là qu’une nouvelle fois ressort le Front républicain. Curieux Front républicain au demeurant puisqu’il englobe la gauche, l’UMP et … Jean-Paul Dispard éconduit par le FN et qui émarge désormais au Parti de la France du très républicain Carl Lang. Et puis pour qui connaît, même un peu, la réalité de l’UMP du département du Var, il faut avoir l’estomac bien accroché pour en faire un quelconque rempart contre l’extrême droite. Dans un canton dont on voit mal comment il pourrait échapper au FN, n’y avait-il pas meilleure idée que d’afficher un cadre commun gauche/UMP ? Dès dimanche soir, le vice-président du FN Florian Philippot se frottait les mains devant une telle aubaine et dénonçait les partis du système unis contre ce pauvre FN.

Finalement, ce front républicain va consister à soutenir des gens peu recommandables, affublés d’alliés qui le sont encore moins et probablement, en plus, pour perdre. Un vrai travail d’orfèvre...

Lire, après les résultats : Brignoles, le FN en marche ?

Vos réactions (9)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

  • LA PESTE....LE COLERA
    SANS DOUTE

    MAIS LE FASCISME.LUI.SUPPRIME IRREMEDIABLEMENT TOUT ESPACE DE LIBERTE........L HISTOIRE !!!!!!

    LE CHILI.LA GRECE.......HITLER "DEMOCRATIQUEMENT" ELU

    PASSONS NOUS LA CORDE AU COU....C EST LE GARROT ASSURE

    ALORS.OUI. FRONT REPUBLICAIN !!!!!

    GOMBERT Le 7 octobre 2013 à 20:41
  •  
  • Front républicain avec des gens qui demain s’allieront au FN pour vous garrotter ? C’est du masochisme !

    e-lecteur Le 8 octobre 2013 à 13:35
  •  
  • Bonjour, le FN n’a pas augmenté son score, l’abstention fait perdre la gauche, nous n’avons pas su mobiliser, beaucoup de bruits politiciens, pour faire peur ...
    Je n’en dirai pas plus ce jour.

    Michel GUENOT Le 9 octobre 2013 à 00:25
  •  
  • Mais de quoi avez-vous peur cher Gombert ? De l’élection d’un conseiller général FN dans un département déjà acquis à une droite extrémisée ? Le risque est plutôt de s’entêter à faire disparaître toute alternative crédible en mettant la gauche à la remorque de l’UMP et du PS qui monopolisent en alternance le pouvoir pour mener les mêmes politiques réactionnaires (revenir sur tous les acquis, un par un, n’est-ce pas cela la réaction ?). Sans alternative crédible, c’est-à-dire sans rassemblement en dehors du PS, pas de mobilisation. Sans mobilisation, pas d’avancée.
    A Brignolles, le coup est parti ; c’est le suivant qu’il faut préparer.

    alain31 Le 11 octobre 2013 à 16:01
  •  
  • l’essentiel est de battre le FN et ses idées nauséabondes d’extrême droite, il ne faut pas s’abstenir contre la haine, c’est fondamentalement être politiquement humain

    claude Le 11 octobre 2013 à 23:18
  •  
  • Un front républicain ? Non mais je rêve !!!
    Il faudrait que la gauche aille voter pour l’UMP, celle-ci soutenue par le Parti de France (je rappelle que c’est un parti d’extrême-doite !), cette même UMP qui surfe sur les idées du FN, et toujours cette même UMP dont une bonne partie pense que pour les municipales, il peut y avoir des listes communes ???
    L’UMP devient de plus en plus un parti d’extrême-droite, mais elle, a le droit (encore ?) au statut de républicain, et le FN ne l’est pas ? Et de toutes façons, ils ne le sont pas. Ou alors il faut entendre par républicain (pour l’UMP), ce qu’est un républicain aux USA.
    Il ne faut pas s’abstenir contre la haine ? Oui, d’accord, sauf que là, dans un cas comme dans l’autre, nous avons affaire à la haine.
    Alors entre la peste et le choléra...

    Eric Le 12 octobre 2013 à 00:03
  •  
  • Le FRONT Républicain n’a qu’une solution : ALLER VOTER BLANC : C’est à dire CONTRE les deux bonnets blancs "casseurs sociaux" restés en piste "petitement "

    le vote blanc "majoritaire" dimanche soir , sera le symbole d’un ni...ni.... sans concession !

    PrNIC Le 12 octobre 2013 à 17:58
  •  
  • Rapportés au nombre d’inscrits, les votes pour les DEUX candidats d’extrême droite représentent quelque 16 % des suffrages...
    En gros dans une ville et un département où il est très présent le FN a gagné un canton avec 13% environ... La question à se poser est celle de l’abstention massive qui a permis ça. Mais un 3° scrutin pour la même élection je comprend que ça lasse...

    JC Not Dead Le 14 octobre 2013 à 10:30
  •  
  • Ne cherche t-on pas à nous vendre la même analyse à Paris ? Construire une digue de "gauche’ par delà les divergences incontournables sur la politique mise en œuvre par l’équipe au pouvoir au motif d’empêcher la droite de reprendre la mairie, tel est bien l’objectif annoncé par la direction du PCF pour justifier son choix de figurer minoritairement sur la liste du parti au pouvoir.
    On passerait sur la mise à sac du code du travail, le recul social historique de la nouvelle "réforme" des retraites, la mise en oeuvre de la politique fiscale réorientée vers le capital, j’en passe et certainement des pires, tout cela pour construire un illusoire front contre les droites. Bien au contraire la lutte réellement efficace contre les droites dont les frontières ont été abolies durant la période sarkozyste, passe par le clivage idéologique et la lutte politique.

    francis Le 15 octobre 2013 à 07:29
  •  
Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?