A la bourse du travail de Saint-Denis. Photo John Mullen
Accueil > Politique | Par Jérôme Beltar | 25 novembre 2013

« Ensemble », la 3e force du Front de gauche

Vos réactions (12)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

A la bourse du travail de Saint-Denis, 220 délégués de 70 départements ont créé une nouvelle force politique au sein du Front de Gauche, baptisée : « Ensemble, Mouvement pour une alternative de gauche, écologiste et solidaire ». Avec ces Assises des 23 et 24 novembre 2013, une nouvelle étape a été franchie dans le processus de rapprochement entrepris depuis un an entre la Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique, la Gauche Anticapitaliste, les Alternatifs, Convergences & Alternatives, des militants de la Gauche Unitaire, des animateurs du processus « Tous Ensemble/Trait d’Union » comme Christophe Aguiton et des collectifs locaux créés en communs. Des cultures politiques traditionnellement différentes, issues de la LCR, du courant autogestionnaire ou du PCF, font ainsi le choix de la mise en commun.

Après avoir adopté trois textes de référence sur l’orientation politique, le projet programmatique et la force à construire, « Ensemble » s’est doté d’une direction composée de représentants des cinq organisations constitutives et de personnalités issues du mouvement social telles que Pierre Kalfa, Jeannette Abel, Evelyne Sire-Marin ou Stéphane Lavignotte. « Ensemble » constituera une représentation commune au sein de la coordination du Front de Gauche. Les délégué-e-s ont également planché sur les mobilisations sociales à venir, la préparation de la manifestation pour une révolution fiscale du 1er décembre initiée par le Front de Gauche, les élections municipales et européennes. Le consensus a été retenu comme mode principal de fonctionnement. L’appel à la novation dans les pratiques, pour qu’elles soient moins pyramidales et plus horizontales, comme sur le terrain de la stratégie et des idées a fixé un cap de travail. La refonte du lien entre social et politique est l’une des identités affirmée de ce mouvement. Pour se développer, « Ensemble » a choisi de mettre le paquet sur un site Internet participatif : www.ensemble-fdg.org.

Après une phase de vérifications internes, le mouvement a donc décider de se tourner vers l’extérieur : « nous appelons tous les militants intéressés par ce projet et tous les groupes des organisations politiques constitutives à constituer des collectifs locaux dans toutes les villes et régions, en trouvant à chaque fois les modalités d’action au consensus, qui permettent la participation la plus large » indique le relevé de conclusion de la réunion. L’objectif est de porter une stratégie alternative aux logiques d’adaptation sociale-libérale, en agissant pour un rassemblement majoritaire à même de conquérir une hégémonie culturelle au service d’une véritable politique de transformation sociale et écologique. Autrement dit, « Ensemble » veut reconstruire un horizon d’émancipation, de dépassement du système capitaliste et du productivisme. Il agira pour changer les rapports de force au sein de la gauche, pour y faire prévaloir une orientation qui donne la priorité aux besoins sociaux et environnementaux et se nourrisse de l’apport de tous les combats pour l’émancipation. Une première réunion du collectif national se tiendra en janvier 2014, où toutes les entités locales enverront leurs représentants. « Ensemble », c’est parti.

Vos réactions (12)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

  • C’est parti mon kiki ! et merde à vous, positif bien sur...

    MICHEL GUENOT Le 25 novembre 2013 à 15:18
  •  
  • Ensemble a décidé de prendre les décisions au consensus. Comme ça, ils vont pouvoir expérimenter le fonctionnement du Conseil européen (sic), sur qui ils crachent si souvent. Ça promet d’être drôle.

    The Green Tall Guy Le 25 novembre 2013 à 15:39
       
    • En quoi la prise de décision au consensus serait-elle critiquable ? Ce qui est critiqué à Bruxelles n’est pas comment elle décide mais ce qu’elle décide...

      fredduss Le 25 novembre 2013 à 21:49
  •  
  • A quoi sert une nouvelle organisation si c’est pour faire la même chose que le FDG ? Cela ne servira qu’à embrouiller un peu plus les esprits.

    michel vaury Le 25 novembre 2013 à 18:18
       
    • t’as rien pigé camarade, cette nouvelle organisation est, DANS le FdG, un regroupement de petites formations. du coup ça clarifie au lieu d’embrouiller !

      fredduss Le 25 novembre 2013 à 21:46
  •  
  • Bravo, j’aurais aimé être là le week-end dernier. Ensemble:un outil pour permettre, pour ceux qui préfèrent, l’adhésion directe à un mouvement et pas forcément à un parti. Un rassemblement de groupes qui ont l’expérience de la collégialité et de la valorisation des initiatives de toutes et tous !
    Dans l’espoir de voir venir à nous tous les citoyens politisés qui cherchent des espaces pour s’exprimer et qui n’en peuvent plus des gouvernances descendantes....

    Letard Le 25 novembre 2013 à 20:58
  •  
  • Il n’est jamais trop tard pour bien faire. Tous mes voeux de réussite, donc, pour ce nouveau rassemblement, somme toute logique et bienvenu.
    Reste juste à savoir si le Front de gauche est encore viable, s’il a encore une espérance de vie, avec d’un côté un PCF qui mord la main qui le sauve et, de l’autre, un Mélenchon devenu phénomène de foire, un rien souverainiste sur les bords. Les internationalistes de feue la LCR doivent avaler de travers tous les matins en se levant.
    Toute cette affaire commence à renifler le sapin. Mais bon, cela reste une expérience intéressante...

    Kashmir Le 27 novembre 2013 à 16:59
  •  
  • Il est temps de porter dans la gauche une parole neuve et pas entachée de relant stalinien. Une parole bien ancrée dans la diversité d’aujourd’hui et s’efforce de lire et comprendre le passé, pas de s’y complaire ; d’y trouver des élément d’analyse, mais pas le but opur un éternel retour et avant c’était mieux comme on entend souvent chez des camarades anciens d’esprit.

    jean-marc Le 29 novembre 2013 à 17:19
       
    • Ça veut dire quoi stalinien ? N’Y-a-t’il pas des mots français pour exprimer ta pensée qui ne fasse référence á cette baudruche morte il y a 51 ans dans un pays qui n’existe plus ? Merci de ta réponse.

      Kouyoum Le 2 janvier 2014 à 00:45
  •  
  • Bon, bien, on va repartir,rebondir encore une fois. Mais de désapointement en désenchantement, de trahison en atermoiement, de formation en parti, de mouvement en collectif,de groupe en cercle,association,syndicat, je commence à fatiguer un peu. On verra, on va voir on va faire.....Salutations camarades, bonne année et à bientôt.

    Frédérique Boyer Le 5 janvier 2014 à 18:09
  •  
  • Bon, si je résume, le FDG se compose , maintenant de 4 formations qui sont "Ensemble", "le PCF", son secrétaire étant Pierre Laurent, le "Parti de Gauche"(PG) coprésidé par Jean-Luc Mélenchon et Martine BILLARD et la "GU" (Gauche Unitaire) dont le porte parole est Christian PICQUET. Reste plus qu’à modifier Wikipedia !

    jojoduchato Le 5 janvier 2014 à 20:51
       
    • Tu peux rajouter la GA (Gauche Alternative), Convergences & Alternatives, la Fase, ATTAC, des citoyens non encartés...

      Anne de Hartoulari Le 2 février 2014 à 05:49
  •  
Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?