Accueil > Société | Par Christophe Goby | 22 janvier 2014

Fusillade : Clermont-Ferrand passe tout près d’une affaire Méric

Un marginal proche de groupes néonazis locaux fait feu en pleine rue sur des militants de la cause des sans-papiers : cela s’est passé vendredi à Clermont. L’enquête a été expédiée et l’affaire jugée hier... pour l’enterrer plus vite, à quelques semaines des municipales ?

Vos réactions (54)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

« J’étais en train de boire une bière dehors, quand un type est arrivé en hurlant. » Quelques secondes plus tard, Marion reçoit un plomb dans le cuir chevelu alors qu’elle tente, avec une vingtaine de personnes, de se replier dans le squat associatif l’Hôtel des vils, à Clermont-Ferrand. L’assaillant tire à huit reprises.

Ce vendredi 18 janvier 2014, RUSF organise une soirée pour deux étudiantes arméniennes expulsées. Il est 23 heures quand Kevin Pioche, un jeune skinhead, tire avec un fusil à canon scié sur un groupe de personnes situé sur l’avenue de l’Union soviétique devant le lieu du concert. Outre Marion, Boris qui vit dans le lieu, reçoit huit impacts de plombs. Il sera opéré de la main le lendemain. Cassandre, étudiante, était présente dans ce groupe : « Il tirait en avançant. Tout le monde s’est barricadé dans le squat. » Les intentions étaient meurtrières. « Je l’ai vu, j’ai tilté et j’ai dit "on rentre". Et là, j’ai entendu des coups de feu », continue Marion. Les voisins alertent la BAC et les pompiers. L’assaillant fuit, récupéré par une voiture postée plus loin.

Attirail crypto-nazi

Le lendemain, le tireur se rend au commissariat. Il est jugé lundi 21 et condamné à deux ans de prison ferme. Pour l’avocat des victimes, Me Borie, « C’est le procès de la misère des désinsérés ». Kevin Pioche, ancien tatoueur, est en effet SDF depuis deux ans, et il a eu une vie difficile. C’est ce qu’il a expliqué à la barre. Son quotidien : chasser les antifas, monter sur les toits de la ville – on le voit en photo au dessus de la place de Jaude.

Sa page Facebook – disparue depuis hier – affiche un attirail crypto-nazi hétéroclite. Des photos le montrent entouré de jeunes rasés à croix celtique et blouson noir. Se surnommant "Krakow", qui signifie Cracovie (près d’Auschwitz), ou "El muerte", il arbore un drapeau fleur de lys et, clairement, ses convictions "anti-antifas". Le 11 janvier, il modifie sa page en affichant l’image d’un cagoulé. « Wir sind die skins », peut-on lire en allemand (« Nous sommes les skins »). Elle mentionne ailleurs "Exécuteur à Waffen SS volontaire". Des signes avant-coureurs de son passage à l’acte ?

Selon les victimes, qui ont porté plainte, Kevin était un individu connu en ville et plusieurs incidents avaient eu lieu ces derniers mois, comme la présence bruyante de groupes identitaires perturbant des Cercles de silence, ces rassemblements de protestation contre l’enfermement des immigrés. Pour un membre de la CNT : « C’est depuis la projection de Welcome (ndlr : le film sur un migrant qui tente de passer en Angleterre), à l’occasion de laquelle les fachos avaient affiché des bandeaux "Goodbye", que la tension est montée à Clermont-Ferrand ». À la Ligue des droits de l’homme, on évoque des manifestations de soutien aux étrangers "encadrées" par des fascistes. Une technique très usitée à Lyon, place forte des Identitaires...

Les tensions tragiquement illustrées par le meurtre de Clément Méric à Paris, en juin 2013, n’épargnent plus l’Auvergne. Un drame dont on n’est pas passé loin à Clermont, résume Me Borie.

Une opération préméditée ?

Du côté des plaignants, on s’étonne que la police et la Justice aient banalisé l’affaire, alors qu’aux yeux de tous, elle résulte d’un contexte qui se dégrade de façon alarmante. Marion parle « d’une agression politique », mais lorsqu’elle a déposé plainte, le policier l’a détournée de cette qualification [1], imité plus tard par l’avocate du prévenu.

Me Borie subodore pourtant que l’opération avait des complices, car le soir du forfait, Kevin a été récupéré par une Twingo blanche. Pour lui, il ne s’agit pas d’un coup de colère, mais « d’une opération plus organisée. » À en croire un militant antifa qui a souhaité conserver l’anonymat, « Pioche a été lâché en amont du boulevard et repris par la Twingo blanche. À l’intérieur, j’ai reconnu des membres de Génération identitaire. C’est clairement une attaque politique contre le concert RUSF. Pioche est le Lumpen de la bande. Les autres sont des fils de bourgeois. » D’après Didier, un autre témoin, « Pioche squattait à Chamalières, dans sa famille skinhead. » Boris renchérit : « Il y avait des menaces sur les réunions RUSF. Je reste persuadé que la stratégie de la comparution immédiate sert à éviter de montrer que c’était une véritable attaque concertée. »

Devant les questions du procureur sur ses opinions politiques, Kevin s’est renfrogné, lâchant : « J’ai pas envie de le dire. » Le procureur a demandé quatre ans ferme. Au vu des peines prononcées habituellement pour des faits de ce genre, Cassandre et Marion ont trouvé celle-ci plutôt légère.

Évacuer l’affaire, vite

La presse, dans un premier temps, est restée prudente. Le journal La Montagne a estimé qu’il n’y avait aucune certitude sur l’appartenance du prévenu à un groupe d’extrême droite, RTL affirmant le lendemain qu’un skinhead avait tiré sur deux passants... Pourtant, ce jeune chômeur auquel on peut trouver des circonstances atténuantes, est bel et un bien un militant d’extrême droite qui faisait le coup de poing dans une ville où se déroulent de nombreuses actions ciblant les immigrés : chant de faux muezzin le matin, distribution de tracts pro-chrétiens dans les rues entourant la cathédrale…

Reste que le parquet a bouclé le dossier très rapidement et que la police n’a pas recherché la voiture, ni entendu les plaintes des autres participants. Comme si cette affaire devait être enterrée rapidement. Il est vrai qu’au pays des bougnats, et de Brice Hortefeux, les frontières entre FN et UMP ne sont plus étanches – comme en témoigne le passage de François Barrière, ex-FN et ex-MNR, sur la liste de Jean-Pierre Brenas, candidat UMP qui a attiré avec lui Gilles-Jean Portejoie, ex-socialiste, à la mairie.

À deux mois des municipales, il était peut-être délicat de trop exposer une telle affaire à Clermont-Ferrand.

Notes

[1Edit du 23/01, 23h30, par la rédaction : selon des précisions apportées par l’intéressée, l’officier de police a en réalité mis en doute le fait qu’elle ait vu le fusil à canon scié dans la main de l’agresseur, et par ailleurs refusé de consigner l’immatriculation de la voiture au motif qu’elle ne l’avait pas relevée elle-même. Elle a également tenu à préciser que, opposée aux peines carcérales, elle n’avait pas souhaité une condamnation plus lourde, et qu’il lui avait été seulement rapporté que, pour des faits de ce genre, sa durée aurait pu être plus longue.

Vos réactions (54)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

  • C’est pas un tout petit peu exagéré de venir suggérer (dans les 3 derniers paragraphes) que Clermont-Ferrand est un petit paradis pour les fascistes et autres néo-nazis où ils ont tous les droits ?
    "Le pays des Bougnats" est un lieu où l’intolérance n’a pas droit de cité ; Clermont et l’Auvergne sont, ne vous en déplaise, de Gauche (au sens noble du terme). Renseignez-vous, venez nous voir au lieu de tirer des conclusions hâtives. Nous sommes déjà assez choqués par cet incident inacceptable.
    Bien à vous,
    Nyna
     :-)

    Nyna Le 22 janvier 2014 à 23:59
       
    • Je peux comprendre l’émoi des locaux et il est tout à leur honneur. Pour autant, ce n’est pas la première fois que Clermont-Ferrand est cité dans le triste contexte de la montée en puissance des groupuscules fascistes et le fait d’être une ville gouvernée par la gauche (voir Lyon et ses défilés néo nazis et agressions d’antifa, homophobes, sexistes, racistes de la part de ces mêmes groupuscules sous gouvernance socialiste - si tant est que l’on considère les socialistes comme encore de gauche) n’en protège absolument pas. De plus, ce n’est pas par la "soooo choooking attitude" que l’on va régler cette montée en puissance mais en rejoignant les mouvements antifa ou du moins en manifestant avec eux, en faisant nombre, toutes générations et catégories de citoyens confondues massivement face à eux : l’extrême droite ne se sent légitime que là où le silence des concitoyens - dû à la peur ou au déni - leur laisse à penser qu’il est leur caution ... Et plus elle se sent légitime, plus elle se dévergonde ...

      so choking Le 23 janvier 2014 à 08:51
    •  
    • aidons d’abor les personnes françaises avant de penser au sans papier car on ne dit pas non plus quand France il y a des gens(Français ) qui crevé de faim et que l’on n’aide pas car la réponse et que l’on ne peu as aider tous le monde .posons nous des questions sur l’avenir de nos enfants car il y a pas de boulot pour tous le monde pensons d’abor a nous Français qui n’on pas de travail et qui son dans le besoin !!!!!!!

      gege rega Le 23 janvier 2014 à 09:26
    •  
    • on detourne le sujet en fin de paragraphe comme ca on fait comme la justisse on enterre bien vite le probleme est on s’attaque au symptome raciste pas raciste ? MISERE SOCIALE C TOUT. Les coup de fusils se preferable d’etre tourner vers nos elites politique(sans pour auttant vouloir tuer ou blesser quelqu un cela les ferais peut etre reagir dans le bon sens plutot que ce soit le peuple qui subisse ces tensions ! donner un toit et a manger a tout nos pauvres et les francais en priorité si je puis dire Bande de...

      jordan Le 23 janvier 2014 à 12:16
    •  
    • pas exagere etant etranger j’ai fait 2 ans a Clermont Ferrand sa a ete les eux pires annees de ma vie... insulte Raciste , menace , etc etc... certes choquant ma pas etonnant je trouve...

      Gringo Le 23 janvier 2014 à 16:08
    •  
    • gege rega...Encore faut-il faire honneur à la langue française...

      Lamia Le 23 janvier 2014 à 16:53
    •  
    • conclusions hatives ? ... clermont ferrand est comme partout ailleurs donc une grande ville ou ces groupuscules existent..... lors de cette honte qu’a ete le campement place jaude ( honte a la mairie qui a laissé des familles a la rue...) ces mêmes petits nazillons sont venus arguer leur haine drapeau bleu blanc rouge en main et pas un representant de l’ordre ne les a inquiétés.... alors ville bien tranquille ? ville de gauche ou on laisse des etres humains a la rue ? .............................

      saroch Le 23 janvier 2014 à 18:19
    •  
    • Certaines personnes devraient aller voir ce qui se passe dans d’autres régions de France, de sorte qu’ils puissent juger en connaissance de cause. Prétendre que Clermont-Fd est une ville raciste dénote d’un aveuglement évident. Une chose est claire : des malades (ie des personnes qui ont du "malàdire") il y en a partout... ici comme ailleurs. Mettre ce fait divers sur le compte du racisme ou de la xénophobie, est assurément une manoeuvre politique de bas-niveau, voire de caniveau !

      Silky Beaver Le 24 janvier 2014 à 09:28
    •  
    • Merci Nyna de votre réflexion, les gens ont la fâcheuse tendance (surtout avec la malheureuse médiatisation de Hortefeux - personnage d’ailleurs peu apprécié en Auvergne - suite à sa phrase sur les "auvergnats") à considérer les auvergnats comme des campagnards xénophobes. Plus facile de se dire que le FN vient des lointains tréfonds ruraux que de chez nous.

      Fox8 Le 24 janvier 2014 à 14:43
  •  
  • Je suis bien d’accord avec toi Nyna !!

    Sarah Le 23 janvier 2014 à 02:52
       
    • Moi aussi je suis d’accord

      Silky Beaver Le 24 janvier 2014 à 09:24
    •  
    • Faites les aveugles, c’est la solution. Bravo.
      Je suis désolé quand un groupe de nazis ose venir et tirer sur des gens, que la justice "enterre" (d’une certaine manière c’est le cas, on en a très peu entendu parler) le cas et que cela ne provoque aucune révolte (collective) de la part des habitants, la ville est malade. Point.
      Vous risquez d’être surpris du score du Fn dans le futur, et il sera trop tard pour réagir.
      Mais en tout cas, encore bravo. C’est le bon comportement de se voiler la face, ça ne fait aucun doute.

      jordan# Le 24 janvier 2014 à 17:48
  •  
  • A aucun moment cet article ne parle de paradis pour les fascistes. Je trouve que cet article est bien plus étayé que celui de la Montagne. L’analyse y est pertinente et révélatrice de ce qu’il est en train de se passer à Clermont même si certains ne veulent pas le voir

    A aucun moment cet article ne parle de paradis pour les fascistes. Je trouve que cet article est bien plus étayé que celui de la Montagne. L’analyse y est pertinente et révélatrice de ce qu’il est en train de se passer à Clermont même si certains ne veulent pas le voir Le 23 janvier 2014 à 04:09
  •  
  • analyse pertinente, mais quid de la municipalité chammalièroise où tous ses jeunes ont leur domicile ? Il est toutefois evident que Pioche et ses amis bénéficient du regard attendri de certains policiers à Clermont-Ferrand. Ce qui ne fait pas de la ville un repère de fachos, mais le défouloir d’un néonazisme des beaux quartiers.

    vareche Le 23 janvier 2014 à 04:34
  •  
  • On a la même peine quand on vole un sweat... la justice française à un réel problème.

    lluvia.julie Le 23 janvier 2014 à 07:01
       
    • ya jamais eu de justice en France

      Le 25 janvier 2014 à 12:54
  •  
  •  
  • Aucune attaque de ce genre ne doit rester sans reponse. Il est necessaire qu’il y ait une reponse dans la rue de la part des antifascistes, avec les syndicats, les associations locales, les lyceens, les etudiants et toute la gauche. La force qui peut empecher que les fascistes de tout bord s’organisent en bandes d’assaut et prennent le controle de la rue, ce sont les travailleurs en lutte pour sauvegarder leur travail, les jeunes qui luttent contre les coupes de budget dans l’education. Et bien sur nous devons expliquer que ce ne sont pas les sans-papiers qui sont responsables du chomage, mais les gouvernements et les capitalistes qui, face a la crise, cherchent a en faire payer le prix aux travailleurs, et les gouvernements ont toujours recours au racisme (immigres, Roms, mariage gay...) pour mieux diviser ceux qui resistent. En combattant aussi le racisme, nous aidons ainsi a renforcer l’union des travailleurs qui luttent contre les mesures d’austerite du gouvernement.

    manu Le 23 janvier 2014 à 10:22
       
    • Ous autre antifa coco etc... vous etes le gouvernement immaginez donc que ce soit un antifa qui aurait tirer sur une manifestation pro francaise il aurait été relacher illico presto.
      Quand au comparatif avec l’affaire meric c’est consternant regarder les conclusions de l’enquête clement meric et ces accolyte sont les agresseurs et le pauvre estaban qui a fait que ce defendre purge une peine de pridon non pas pour s’être défendu mais pour ces idées ( avant même les premier, resultat de l’enquête M.Valls la déclaré coupable... )

      rosto Le 23 janvier 2014 à 17:47
  •  
  • Les actes de Kevin Pioche sont certes impardonnable, mais je pense qu’au lieu de faire du soutien au sans papiers, on devrai peu être s’occuper des Français qui chaque jour meurt de faim dans la rue, car notre laïcité bien trop laxiste, envoi nos frère mourir de faim et froid dans les rue est ce que c’est normal ? Non et ca l’est encore moins de voir des gens manifester pour deux sans papier, récolter des fond pour les étrangés, qui pompes déjà tous le fric de la société.

    Le jour ou les deux coté comprendrons qu’ils faut se battre enssemble en laissant notre haine de coté, pour sauver notre avenir et celui de nos enfant, l’humanité aura fait un grands pas, mais ce jours la, il sera surement déja trop tard..

    Jordan Le 23 janvier 2014 à 11:31
       
    • Vous confondez tout.
      On parle de deux étudiantes arméniennes. Autrement dit des personnes qui viennent en france pour étudier et faire rayonner la culture française à travers le monde par la suite.

      L’immigration n’appauvrit pas la France, elle rapporte de l’argent, un peu plus de 12 milliards d’euros par ans selon les estimations.
      Il n’y a que dans les propagandes d’extrème droite que les immigrés et sans-papiers se retrouvent d’un coup à "pomper le fric" du pays.
      Et avant d’être des sans-papiers, ce sont avant tout des êtres humains et méritent le respect et l’aide tout autant que n’importe quel français de souche quand ils sont dans notre pays. Ils sont autant mes "frères" que n’importe qui dans ce pays.

      C’est trop facile d’oublier d’où ils viennent et dans quelles conditions ils sont condamnés à vivre dès la naissance pour certains.
      Il faut arrêter de se boucher les oreilles et se bander les yeux sur ce qui se passe dans certains pays.

      Avec de telles considérations, il n’est pas étonnant que nous possédions une image aussi mauvaises en dehors de nos frontières.

      Vous devriez vous réjouir de cette immigration, c’est le jour où plus personne ne viendra qu’il faudra se poser des questions et agir vite ...

      destiny Le 23 janvier 2014 à 13:58
    •  
    • vous savez que les gens qui militent pour les sans papiers et permettre aux étudiants d’avoir la possibilité de faire leus études, sont les meme que ceux qui militent pour le droit au logement, contre l’inflation, contre la pauvreté et j’en passe ? pendant 3 ans de militantisme actif sur clermont-Ferrand, je n’ai jamais vu de personnes de droite, ou de l’extreme droite, aux banques alimentaires, au pere noel vert du secours populaire, aux réunions du DAL... Par contre quand il s’agit de faire des coups d’éclats sur des campus, des contre-manifestations ou de distribuer des tracts appellant a la haine et a la discrimination... Ils sont la !
      Et puis si vous connaissiez le sujet, vous sauriez que sans les étudiants étranger (qui ne touchent pas de bourses, paient intégralement leurs inscriptions, leurs sécu leur mutuelle et ne touchent pas les APL, ni aucune aide que ce soit) les universités de Clermont devrait fermer environ 1/3 a la moitié de ses cursus.
      Notre avenir c’est ensemble, mais les personnes comme ce Kevin Pioche ne sont pas la pour les pauvres, ou les mal-logés ou les chomeurs, ils ne sont que pour eux, leur haine et donner un semblant de sens a leur vie. Si ils en donnaient en donnant de leur temps au secours populaire et dans les banques alimentaires, ils seraient sans doute un peu plus crédibles si ils parlaient de donner la priorité aux francais dans la misere avant de la donner aux étranger.
      Priorité qui d’ailleurs n’existe pas pour les militants blessés, puisqu’ils estiment que tout humain est au meme niveau, qu’il soit riche pauvre, étranger ou francais. C’est sans doute ce qu’il manque a votre analyse : savoir de quoi on parle !

      Le 23 janvier 2014 à 15:32
    •  
    • tu confond tout . On a l émigration que l on mérite et les émigrés rapport plus que ce qu il nous coutent si on ne parle que pognon .
      Apres la verité sur l émigration c est que ce sont nos facon de piller et de detruire les pays exterieur pour mieux les piller qui font venir massivement des etrangés en france. Ils fuient la miser que l on construit la bas . Les prochaine vagues d immigration seront Afghane, Irakienne, Libyenne, Syrienne ....
      Nous vivons sur notre butin de guerre, tout notre niveau de vie repose sur des rapines et un tresor volé à d autre peuple. Maintenant que des etrangés désire quelques miettes de ce que nous leur avons volés ont les accusent de tout les mots.....Banquiers, politiciens, industriels ...tout ces gens sont coupable et organise la montée du fascisme et de la xénophobie .

      art35 Le 23 janvier 2014 à 15:48
    •  
    • Les actes de Kevin Pioche sont certes impardonnableS, mais je pense qu’au lieu de faire du soutien auX sans papiers, on devraiT peu être s’occuper des Français qui chaque jour meurENt de faim dans la rue, car notre laïcité bien trop laxiste, envoiE nos frèreS mourir de faim et froid dans les rueS est ce que c’est normal ? Non et Ça l’est encore moins de voir des gens manifester pour deux sans papierS, récolter des fondS pour les étrangERs, qui pompeNT déjà touT le fric de la société.

      Le jour oÙ les deux cÔtéS comprendronT qu’IL faut se battre enSemble en laissant notre haine de cÔté, pour sauver notre avenir et celui de nos enfantS, l’humanité aura fait un granD pas, mais ce jouR lÀ, il sera sÛrement déjÀ trop tard..

      Michel Le 24 janvier 2014 à 17:47
    •  
    • erratum :
      "peuT être s’occuper des Français qui chaque jour"

      Michel Le 24 janvier 2014 à 17:52
    •  
    • Comme le fait remarquer Michel et au vu de l’ensemble des commentaires, je me demande si l’orthographe est lié aux idées d’égalité... peut être faut-il conclure que seuls les individus qui ne savent pas écrire trois mots dans un français correct peuvent avoir l’innocence de répéter des idées simplistes qu’on leur a seriné pendant des années...

      Maximilien6319 Le 25 janvier 2014 à 03:19
  •  
  • lisez plus de bd les gars, la violence ou la volonté de censurer l’extrême droite ne fait que la renforcer et enhardir les têtes brûlées qui ne sont que manipulées.

    http://odieuxconnard.files.wordpress.com/2014/01/extrc3aame-final-2.jpg

    Ce qui est grandement facilité dans un contexte d’austérité aveugle...

    Seul un tournant vers un système plus juste-sans austérité- et une communication de conviction (en opposition au buzz) peu résoudre la crise sociale qui n’est malheureusement pas seulement d’ordre locale ni nationale.

    La montée en puissance de l’extrème droite et de son populisme idiot n’est que la conséquence logique de l’austérité et d’une culture du buzz ou les partis surenchérissent dans la bêtise avec la politique du bouc émissaire.

    alphonse Le 23 janvier 2014 à 11:54
       
    • excellente ta petite BD alphonse ( http://odieuxconnard.files.wordpress.com/2014/01/extrc3aame-final-2.jpg ), je pense que tu as raison de venir "moderer" ici l’ANTI.

      Attention je respect beaucoup l’action des antiFA, leurs presences permettant casser la recolte de peur que constitue un descente de skin (a lacets blancs). Mais s’ils sont pertinents dans la rue, ce ne sont pas leurs actions qui vont demonter le fameux cycle idiotcatique.

      kevin est une merde de notre colon social, parce que notre societe vie deja dans la peur (tous les soir à 20H), parce l’extreme droite racole la misere, parce que la gauche (dans son ensemble) s’attaque ... à la gauche (dans le meme ensemble), ... et surement plein d’autres raisons ...

      kevion pioche 2 ans de taule sans passer par la case depart ! super, on envoie un mec dans le systeme carceral. alors tout vas bien ? le probleme serait resolu ? j’en doute, a moins que dernierement le gouvernement ai substituer des enseignants a la place des matons, je ne pense pas que cela soit une reponse à la monté des debats & actes nauséabonds.
      OK, le message passe un peu, "tirer c’est mal", j’ai meme entendu dire que ca va forcer le FN (& autres) a faire le ménage dans le paysage politique, mais bon, c’est toujours pas satisfaisant !

      J’ai vu beaucoup de reaction de soutien qui portaient cependant leur part de haine (du fascisme ca se comprend), mais ceux qui pense que la solution n’est que par l’opposition complete, ne pourrons pas evoluer vers une demarche de soin du tissu social, nécéssaire à la l’education, à l’evolution d’un projet de societe non subit, où TOUS pourraient s’exprimer & etre acteur des transformations sociales necessaires à l’épanouissement de tous nos enfants, pour que justement ils ne tirent pas sur une foule & qu’ils passent pas leurs 20ans en prisons.

      pour bien etre sur de m’etre fait comprendre, education, esprit critique, solidarité & ouverture, espace public, associations, alternatives, fetes, discussions, travail collectif, ... & j’en passe, avoir des idées c’est super, les porter & les confronter, c’est mieux.

      L’extreme droite en france, c’est une vieille tradition, le courage de la gauche à la liberation : tondre les femmes !
      je pense que nous avons un tres lourd heritage, il faut abandonner nos certitudes, car la solution à la monté de l’extreme droite, il faut la chercher, l’inventer.

      bon courage a tous.

      GroBorBor Le 23 janvier 2014 à 13:55
  •  
  • Euh....Ce sont donc les étrnagers qui pompent le fric de la société.. Ah, bon... Je croyais que c’étaient les banquiers, les actionnaires, les financiers, les gros patrons... On m’a peut être mal renseigné !

    stack Le 23 janvier 2014 à 12:00
  •  
  • Quand les fachos sortent dans la rue avec des armes et s’attaquent a des immigres ou a des antiracistes, les laisser faire revient a permettre qu’il y ait un jour de nouveaux Auschwitz et Dachau, ce sont eux les criminels et pas ceux qui aident les sans-papiers, qu’on soit d’accord avec eux ou non.
    Il n’existe pas de laicite trop laxiste, ca veut dire quoi ? Chacun a le droit a sa religion, et le droit a aucune religion. Tant qu’il y aura des gens sans papiers, sans droits, on ne pourra pas unir tous les travailleurs, francais et immigres, qui vivent dans le pays, afin de lutter tous ensemble pour que plus personne ne meurt de faim et de froid dans ce pays ou il y a tant de richesses

    manu Le 23 janvier 2014 à 12:02
  •  
  • voila gégé rega tu es le tip même de l’ignorance et de la bêtise....

    julie Le 23 janvier 2014 à 12:27
       
    • As-tu un Facebook aussi ridicule que celui de ton ami, puni un petit peu par notre loi, ... car il était très drôle ... euh ridicule !

      Moi Le 23 janvier 2014 à 18:58
  •  
  • Dans cet article, le journaliste donne le nom complet d’un militant anarchiste. Dans le contexte de ce type d’affaire je trouve cela particulièrement dangereux pour ce compagnon.

    rubber Le 23 janvier 2014 à 12:40
  •  
  • "La Montagne a estimé qu’il n’y avait aucune certitude sur l’appartenance du prévenu à un groupe d’extrême droite"

    Et sa *** de croix gammée tatouée sur l’épaule, un simple concours de circonstances ?!

    Olivier Le 23 janvier 2014 à 13:12
  •  
  • Bonjour,

    Quel est le rapport avec l’affaire Méric ?

    Yann Le 23 janvier 2014 à 14:56
  •  
  • Curieux comme ceux qui ont pour argument "Les Français d’abord" comme Gégé et Jordan sont incapables d’aligner trois mots de français sans faute... Apprenez votre langue au lieu de geindre qu’on en fait trop pour les étrangers, qui souvent la maîtrisent mieux que vous- et du coup s’en tirent parfois mieux !

    Valdo Le 23 janvier 2014 à 15:34
       
    • Ah tu as remarqué à quel point ils sont de mauvaise foi aussi ...?!

      Moi Le 23 janvier 2014 à 18:52
  •  
  • Salut, je suis une des personnes citées dans cet article qui ne me convient pas et j’ai des précisions à apporter. Voici ce que je compte envoyer à l’auteur du texte :

    "Je ne sais pas si vous avez mal interprété mes propos ou si c’est moi qui ai manqué de clarté en vous racontant les faits mais l’article ne me convient pas des masses.

    Tout d’abord, je n’ai reçu qu’un seul plomb. En en comparaison à l’autre personne, je n’ai été que très légèrement blessée. Après, sans pouvoir l’affirmer avec certitude, je ne suis pas persuadée que « les intentions étaient meurtrières ». A vrai dire, je n’en sais rien. Dans tous les cas, les conséquences auraient pu être plus graves s’il avait été plus près où si les plombs avaient touché ailleurs.

    Le policier n’a pas détourné la qualification « d’agression politique » mais l’affirmation de ma part que Kevin Pioche avait une arme à feu. J’ai dit au policier que je pensais avoir vu un canon scié dans la main droite de l’agresseur ce qui, d’ailleurs, m’avait fait réagir et dire « on rentre » à mon pote. Ce à quoi le policier m’a demandé « - vous l’avez vu tirer avec ? », « - non, j’ai pris le plomb à l’arrière de la tête, il a dû tirer alors que je me tournais », « - alors vous ne pouvez pas affirmer que c’était une arme ».
    Le policier n’a pas non voulu faire apparaître la plaque de la Twingo dans mon procès verbal, sous prétexte, encore une fois, que je ne l’avais pas vue de mes yeux mais qu’elle m’avait été communiquée. Avec un procès expédié en 3 jours, les complices courent toujours. Je soutiens les propos de B. quant aux raisons de la comparution immédiate.

    C’est la défense qui a essayé de tourner l’affaire en « querelle de voisinage », prétendant que Kevin Pioche aurait été provoqué plus tôt dans la soirée – faux selon moi -, ou en « règlement de comptes ». S’il est vrai que Pioche a de gros « différents » - le mot est léger mais je ne savais pas quoi mettre d’autre – avec d’autres antifas et amis à moi, il est important de préciser qu’ils sont d’ordre politique – ce qui en fait dans tous les cas une affaire politique. Ceci dit, force est à constater que Pioche a tout bêtement tiré dans le tas, mes amis n’ayant même pas été éraflés par les plombs...

    Je finirai avec ce qui a été le plus désagréable à lire pour moi. Quand j’ai dit que je trouvais que la peine était légère, il ne faut pas comprendre que j’estime qu’il aurait dû prendre davantage mais qu’il semblerait – à ce qu’on m’a dit – que les peines prononcées ont tendance à être plus sévères pour les faits de ce genre. Je suis anti-carcérale, je ne souhaite la prison à personne, pas même à lui.
    J’ai porté plainte parce qu’il a fait est super grave, parce que cela fait plusieurs mois que les violences d’extrême droite se multiplient en toute impunité à Clermont-Ferrand, parce que la violence politique vient de gagner un échelon dans cette ville et qu’il y a un moment où ces conneries doivent cesser. C’est tout."

    Marion Le 23 janvier 2014 à 16:34
       
    • Je préciserais également que la thèse de la "querelle de voisinage" a été reprise par les médias locaux ayant probablement tiré leurs informations de la police seule.

      Marion Le 23 janvier 2014 à 16:40
    •  
    • Merci de ces précisions, que nous avons pour partie apportées à l’article.
      Concernant l’estimation de la peine, l’article précise bien "Au vu des peines prononcées habituellement pour des faits de ce genre", ce qui ne contredit pas votre propos.

      La rédaction Le 24 janvier 2014 à 00:35
  •  
  • difficile d’arbitrer les propos livrés à chaud comme cela (reponses directs aux positionnement). Il faut savoir vivre avec "Quelqu’un as tord sur internet", internet n’est qu’un media favorisant l’expression. Plutot que se braquer contre une verbalisation certes en maturation, chercher à dissequer ce que les gens, autrui, quelqu’un qui certe peut penser differement, peuvent nous apprendre pour simplement faire democratie.

    j’vais juste donner une definition qui me plait beaucoup & plutot en vogue dans les milieu d’educ pop où l’esprit critique survi parfois.

    « Est démocratique une société qui se reconnaît divisée, c’est à dire traversée par des contradiction d’intérêts […] et qui se donne comme modalité de permettre à chaque citoyen, à part égale :
    d’exprimer ces contradictions,
    d’analyser ces contradictions,
    de délibérer de ces contradictions,
    en vue d’aboutir à leurs arbitrages. »

    Citation de Paul Ricoeur.

    Effectivement la democratie ce n’est pas tiré sur son ennemi politique, mais je ne pense pas non plus que cela soit ridiculisé ou humilié celui qui as pris la peine de partager son emotion (un con peut etre mais un concitoyen aussi), quand bien meme il se trompe &/ou as ete maladroit. (purer moi aussi j’dois en faire des fote daurtogafes ).

    En plus c’est trop facile & cela nous prive de reflechir plus avant sur toutes les données du problemes. Enorment de gens se sont exprimés sur les impots, le chomages en fustigeant les immigrés.
    Ces gens expriment leurs souffrances vis a vis de ces mots, pressions financieres, précarités ... , il brandissent (ou plutot restitue) les dernieres fluctuations mediatiques (debats nauseabonds), il fesait deja avant que l’extreme droite ne polue le paysage, et c’etait deja un probleme ? faut il que les gens tire sur d’autres personnes pour s’en soucier ? on peut s’en soucier bien avant & il aurait fallu le faire.

    Personellement je crois au civisme pour combattre le fascisme/nazisme, je ne crois que cela soit la seule solution, mais je ne vois pas comment etre anti-fasciste si l’on ne fait pas preuve de civisme, dans les forums, dans les queues de files d’attentes, à l’ecole ou dans la rue.

    GroBorBor Le 23 janvier 2014 à 16:53
  •  
  • Pourquoi à chaque fois qu’un identitaire ou un raciste prend la parole sur un forum, je trouve ça complétement "con" et de mauvaise foi ...??!

    Moi Le 23 janvier 2014 à 18:47
  •  
  • J’habite Clermont et je connaissais de nom ce jeune homme, de réputation, je savais que ça terminerait comme ça ... Comment se fait-il que les lycéens de Clermont ont eut vent de ces rumeurs de "passer à l’acte" sans que les policiers ne se doutent de quoique ce soit ? C’est complètement fou, il était très connu à Clermont, on m’a raconté plusieurs scènes de violence dont il a fait part en étant cagoulé et tout ... Je suis rassuré de savoir qu’il est en prison, il est très dangereux et c’est pas la première fois ...

    Clermontbiatch Le 23 janvier 2014 à 20:49
       
    • Bonjour peut-on trouver un moyen de ce parler autre que ce forum j’aurais quelques questions a vous posé.
      Cordialement

      Alexis Le 23 janvier 2014 à 23:07
    •  
    • Le mec est cagoulé mais vous êtes au courant qu’il en était ? Bravo ... Je savais pas que des gens voyaient à travers les cagoules, vous devriez entrer à la police pour regarder des bandes vidéos, ca leur serait sans doute très utile !

      AnoFR Le 7 février 2014 à 15:26
  •  
  • Tiens pour une fois que Regards parle du véritable ennemi , plutôt que de "tirer à vue" les gens de gauche ...

    Un jour Regards deviendra lucide sur la véritable situation politique du pays ...

    THIERRY HERMAN Le 25 janvier 2014 à 06:53
  •  
  • Il faut arreter les conneries. Je ne defend pas ce qu il a fait, ce ne st pas forcement quelqu un de tres bien. Je le connaissais et je peux vous affirmer qu il en a eu marre, comme beaucoup de francais et qu il a pété les plombs. Je n aime pas les extremes, je suis neutre la dessus mais j ai mes propres idées et je suis d accord avec les gens qui disent qu il faut aider les francais avant les étrangers. Beaucoup de francais se battent pour vivre dans de bonnes conditions et certains viennent en france et sont logés et nourris. Je repete que je ne le defend pas mais ce ne sera pas le dernier avec ce systeme qui se met en place, beaucoup de francais commencent a avoir peur pour les generations a venir.

    myu.art Le 25 janvier 2014 à 13:56
       
    • "Il faut arreter les conneries."
      pas besoin de commenaires

      "je n’aime pas les extremes, je suis neutre ..."
      non plus

      "mais j ai mes propres idées"
      j’en doute

      ", beaucoup de francais commencent a avoir peur pour les generations a venir."
      moi de meme,
      mais inversement à toi, je cherche, je doute, & je ne tire pas sur les ambulances, l’immigration ca existe autre part qu’as la television !
      Les gens dont tu parle, je les vois souvent, & purée, s’il est vrai que l’état crée des emploi (pour blancs) avec divers dispositifs, les sans papiers (qui n’ont pas le droit de travailler), effectivement arrive à se nourrir, vetir, mais leurs conditions de vies sont bien loin des tiennes & je peux te confirmer qu’ils n’ont pas une tune.

      Des fois tu dois voir des gens effectivement basané avec les cheveux noirs, en terrasse à boire un pot & fumer des clopes (à profiter) mais j’suis sur que tous ces gens sont francais avec des papiers.
      Tu ne connais pas les sans-papiers, tu fais beaucoup d’amalgames & tu prend des positions nuancés, mal assumés & jette l’opprobe sur un phantasme.

      pitié eteind ta télé, écoute, pense, lit, & deviens un adulte responsable, constructif. Tu n’est pas equipé pour etre autonome, independant, tu est en pleine dependance du systeme & pour ton confort, ton niveau de vie, tu vas tout abandonner, principes, valeurs, ..., honneur si tu prefere.

      Politise toi, car tu ne fais que "plusoyer" quelque chose de malsain, parce que tu est aussi dependant intellectuellement pour repeter un avis qui ne t’appartient pas !

      Les fameux avantages dont se goinfrent comme tu le pretend les "personnes en situation de sans papiers", sont des droits, inscripts dans nos lois, dans notre constitution, dans notre projet social, ne t’en deplaise.

      Concernant ton phantasme a propos du cout autour de l’accueil des sans papiers : j’ai une solution, beaucoup moins chere, donne leur le RSA & les alloc’, serieux, (moi j’ai fais les comptes), ca reviens moins chere d’integrer directement ces gens que de freiner les 2 pieds devant leur presence sur le territoire. Concernant le travail qu’il sont censé te prendre : tu ne voudras jamais faire ce travail, toi tu vas surement avoir des diplomes tu as forcement du reseau (contrairement a quelq’un qui fuit l’endoit ou il vivait & connaissait), bref, tu dit n’importe quoi, enfin nan tu dit qu’effectivement "qu il en a eu marre, comme beaucoup de francais " & ca c’est vrai, ce qui est aussi vrai c’est le courage des francais : c’est de la grosse merde, comme je le rappel, au sortir de la liberation, ils ont rassemblés tout leur courage & ont ... tondus les femmes !

      Alors quoi ? c’est ca que tu veux voir rayonner à l’exterieur ? c’est ca ta culture ? c’est ca tes valeures ?

      j’en doute !

      je me demande pourquoi je repond a quelqu’un qui a tord sur internet ?? a oui c’est vrai, vendredi dernier j’ai recu 2 tirs de fusil de chasse ...

      GroBorBor Le 26 janvier 2014 à 11:52
    •  
    • Si l’on excepte les étudiants étrangers, les travailleurs et chercheurs étrangers résidant en France pour raisons économiques, les raisons humanitaires ou le regroupement familial (très restreint en France), vous devez certainement parler de l’immigration illégale. Sur cette dernière catégorie, si vous avez peur que des personnes qui maitrisent mal la langue française, disposant de peu ou pas d’argent et n’ayant aucun contact ou réseau sur le territoire français vous volent votre travail, c’est que vous avez du soucis à vous faire, en effet. Je ne pourrai que vous recommander de vous inscrire à Pôle Emploi ou d’intégrer une formation diplômante qui vous mènera vers de nombreux secteurs qui embauchent, ou alors vous n’avez aucune notion de ce qu’est la réalité économique et le monde en 2014.

      De même, bien que je reste dubitatif sur l’intérêt d’un tel concert, le soutien non-violent à des causes n’induisant pas la haine n’est pas répréhensible alors que tirer à vue sur une foule n’est pas autorisé par la loi et relève, d’après l’historique de ce jeune homme mal dans sa peau, de la psychiatrie.

      salutcestcool Le 26 janvier 2014 à 14:09
  •  
  • Vous ne devriez pas ironiser sur l’orthographe et la grammaire de gege rega et de jordan, ça prouve qu’ils ont raison sur un point, il y a AUSSI des Français délaissés. C’est précisément leur faible maîtrise du français qui les laisse démunis face à la propagande raciste et xénophobe et les empêche de s’informer correctement.

    cultive ton jardin Le 26 janvier 2014 à 19:29
  •  
  • Bonjour,
    En quoi la « distribution de tracts pro-chrétiens dans les rues entourant la cathédrale » est-elle une « action ciblant les immigrés » ?

    justt Le 27 janvier 2014 à 19:52
  •  
  • J’encourage Justt à se rendre sur le site des Identitaires. On comprendra la manoeuvre. Le tract y est présenté.

    Christophe G. Le 27 janvier 2014 à 20:35
  •  
  • Pendant ce temps là, en Grèce on agresse : http://www.youtube.com/watch?v=i4J2C7Fu3s8

    Christophe G. Le 28 janvier 2014 à 09:09
  •