Accueil > Politique | Par Clémentine Autain | 6 juin 2013

Crime politique de Clément Méric : changer le climat

Vos réactions (4)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Clément Méric, 19 ans, a été assassiné hier soir en plein Paris. Un crime politique commis par des militants fascistes du groupe Jeune Nationaliste Révolutionnaire. Ce drame effroyable n’est pas un fait divers mais le révélateur d’un climat. Etudiant à Sciences Po, ce jeune syndicaliste de Sud était un militant antifasciste. Le groupe venu pour passer Clément Méric à tabac avait prémédité l’agression. Sur tout le territoire, ce genre de pratiques se multiplient ces derniers temps. Elles s’inscrivent dans un contexte qui se lit particulièrement bien sur les réseaux sociaux : la montée en grade et en nombre des propos racistes, xénophobes, homophobes. Or, la violence des mots, leur banalisation, favorisent les passages à l’acte. La fin du cordon sanitaire entre la droite et l’extrême droite, l’ambiance créée par Le Printemps français et autres regroupements d’extrême droite virulents donnent des ailes aux milieux fascistes. La vigilance doit redoubler contre le camp de la haine. Le gouvernement doit chercher les responsabilités dans ce drame et dissoudre les groupes fascistes dangereux pour la République. Mais c’est la combativité citoyenne et militante qui doit permettre d’inverser la donne dans l’ambiance générale des mots et des actes.

Rassemblement aujourd’hui, 6 juin :
• à 12h, devant Sciences Po, 27 Rue Saint-Guillaume (Paris VIIe), à l’appel d’étudiants
• à 17h, Passage du Havre (Paris IXe), sur les lieux de l’agression, à l’appel du groupe Solidaires Étudiant-e-s de Science Po
• à 18h30, Place St Michel (Paris Ve), rassemblement unitaire à l’appel du Parti de gauche

Voir la vidéo Mort de Clément Méric, des militants antifascistes témoignent.

Vos réactions (4)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

  • La haine , c’est la colere des faibles....

    CLARY Chantal Le 6 juin 2013 à 14:49
  •  
  • Info BFM TV : Selon un agent de sécurité d’un magasin dans lequel se promenaient ces jeunes, le groupe de jeunes d’extrême-gauche auraient commencés à provoquer celui d’extrême-droite et auraient également été à l’origine des coups de poings. Les jeunes nationaux étant plus musclés, l’altercation auraient tournés en leur faveur.

    Comme quoi, la violence ne se situe pas qu’à l’extrême droite, rappelez-vous du cas de l’aéroport de Nantes, squattés par des gauchistes. N’étaient-ils pas violents lorsqu’ils utilisaient des barres de fer pour tabasser les policiers ?

    none Le 6 juin 2013 à 17:05
       
    • Bonjour, si j’en crois le commentaire, des enfant de choeurs solubles dans l’eau bénite ...

      Guénot Michel Le 6 juin 2013 à 17:29
  •  
  • "Clément Méric, 19 ans, a été assassiné hier soir en plein Paris." Faux. Pour qu’il y ait assassinat, il faut qu’il y ait préméditation. Ce n’est pas le chef d’inculpation retenu par le procureur de la République. Atteinte à la présomption d’innocence par voie de presse condamnable au pénal et inadmissible de la part de la directrice d’un site d’information.

    "Le groupe venu pour passer Clément Méric à tabac avait prémédité l’agression." Faux. Si agression il y a eu, il apparaît aujourd’hui qu’elle a été le fait des antifas, qui les attendaient à la sortie du magasins, les skins ayant dans un premier temps tenté de fuir l’affrontement.

    À quand un rectificatif qui donnerait simplement sa place aux FAITS ?

    Alain Le 26 juin 2013 à 15:28
  •  
Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?