Accueil > Economie | Par Guillaume Liégard | 4 décembre 2013

Le temps des rentiers

La formule est célèbre, « un petit dessin vaut mieux qu’un long discours ». Le graphique reproduit dans cet article en est sans doute un bel exemple. Il représente les dividendes versés dans les entreprises en jours de travail de 1981 à 2012.

Vos réactions (4)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

En un seul coup d’œil, la dégradation produite par trente années de contre-réformes libérales se révèle dans sa brutalité : en 1981, les dividendes versés aux actionnaires représentaient 10 jours de travail par salarié dans les sociétés non financières, en 2012, ils en représentent 45 jours. Dit autrement, un salarié travaille 45 jours par an, soit 9 semaines, uniquement pour payer les dividendes des actionnaires.

Source www.cgt.fr

Les modifications dans la répartition capital/travail sont observées depuis bien longtemps. Ainsi des études [1] sur la part des salaires dans la valeur ajoutée montrent une forte diminution de ceux-ci aux profits de la rémunération du capital. On sait aussi que la part des dividendes versés aux actionnaires est passée de 4% de la masse salariale en 1980 à 13% aujourd’hui. Dans un livre très remarqué, Le capital au XXIème siècle, Thomas Piketty présente la dynamique de la répartition des revenus et des patrimoines depuis le XVIIIème siècle et démontre que le capitalisme contemporain est un capitalisme de rentiers. La force du graphique produit par la CGT est sans doute de rendre cette réalité accessible à tous.

Notes

[1Par exemple celle-ci de l’économiste Michel Husson : hussonet.free.fr.

Vos réactions (4)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

  • Si je tiens compte des jours fériés et des jours non œuvrés, je trouve 22%. Me trompe-je ?

    itO Le 4 décembre 2013 à 21:22
  •  
  • Merci pour l’article très interessante.

    Dans cette perspective tres attractive pour les actionnaires, est-ce qu il auraient des incentifs pour permettre aux salariés d’acheter plus actions et pourtant equilibrer les differences de paiement ?

    merci pour votre aide !
    Gianni

    Gianni Le 5 décembre 2013 à 13:06
  •  
  • Tout le monde y compris les ouvriers, peut acheter des actions bien plus facilement qu’avant grâce à l’internet qui rend cela plus facile et moin cher.

    Mais on est vite déçu par les dividendes minuscules (Tens ! 3% sur 2000€ ça ne fait que 60€ ?!) et la chutte des cours de l’action.

    Frederic Le 5 décembre 2013 à 21:20
  •  
  • Frederic merci de ton commentaire, mais moi j’imagine que peut etre t’as des donnees incorrectes ou incompletes. les actionnaires ont recu 13% de la masse salariale et le graphique de la CGT montre clairement la hausse des paiements aux actionnaires.

    Gianni Le 8 décembre 2013 à 14:16
  •  
Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?