Photo Lucas Deve
Accueil > Politique | Par Antoine Châtelain | 28 octobre 2013

Municipales 2014, les communistes disent largement oui au Front de gauche

Ce week-end a connu une nouvelle vague de consultation des militants communistes dans les villes de plus de 20 000 habitants. Iront, iront-pas avec les socialistes ? Choisiront-ils ou non le Front de gauche ? Premier bilan du vote militant.

Vos réactions (13)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

À Paris, la consultation militante au PCF a poussé majoritairement vers l’alliance PC-PS. Il en est de même à Nantes, à Rennes ou à Brest. Mais, globalement, les communistes des villes importantes ont choisi des formules de rassemblement centrées sur le Front de gauche. La plupart du temps, ce choix a été défendu par les directions locales, comme cela a été le cas en PACA (Marseille, Nice, Avignon, Fréjus), dans le Languedoc-Roussillon (Nîmes, Alès), en Midi-Pyrénées (Tarbes, Pau, Cahors, Dax), en Haute-Normandie (Cherbourg), en Picardie (Beauvais), en Lorraine (Metz), en Limousin (Limoges et Brive) ou en Auvergne (Clermont-Ferrand).
Plus significativement encore, le refus d’une alliance avec le PS s’est imposé dans plusieurs cas, contre l’avis des directions locales, des élus sortants, voire de celui d’une partie de la direction nationale. Cela s’est produit à Lyon, Montpellier, au Mans et à Évry dans la Région parisienne.

Pas d’alliance avec le PS n’implique pas que tout baigne à l’intérieur du Front de gauche. Dans le Nord-Pas-de-Calais, les communistes préfèrent des alliances classiques autour du PCF (à Lens, on a même une alliance du PC et du petit PCRF, de teinte singulièrement « rouge-vif » !). À Strasbourg ou à Cahors, PCF et Parti de gauche sont en désaccord, alors même que les militants communistes ont choisi la formule du Front.

Le cas parisien obscurcit la lisibilité de la stratégie du PCF et complique la dynamique amorcée à la fin de 2008. Il n’en reste pas moins que, de façon pour l’instant très significative, les militants communistes ont confirmé leur attachement à la démarche de rassembalemnt Front de gauche. De nouvelles consultations de militants sont attendues dans les semaines qui viennent. Confirmeront-elles cette tendance ?

Alors viendra le moment vérifier que le choix du Front de gauche n’est pas une rétraction, mais une manière de rendre possible les rassemblements à gauche les plus larges, sur des contenus les plus transformateurs possibles.

Vos réactions (13)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

  • Dax est en Aquitaine, pas en Midi-Pyrénées.

    Thomas Le 28 octobre 2013 à 15:52
       
    • Le petit PRCF (je n’en suis pas) c’est tout de même 12% aux dernières municipales à Lens. Cela vaut largement les néo sociaux-démocrates de la Fase

      Trannoy Bernard Le 2 novembre 2013 à 19:19
  •  
  • De même que Pau.

    Thomas Le 28 octobre 2013 à 15:53
  •  
  • ainsi que Cherbourg en basse Normandie

    sylvain Le 28 octobre 2013 à 16:12
  •  
  • Mauvaise pioche ou mauvaise info ! Les communistes rennais ne se sont pas encore prononçés sur leur stratégie d’alliance

    Serge Le 28 octobre 2013 à 19:47
       
    • Effectivement, à Rennes rien n’est joué, les communistes ne se sont pas encore prononcés.

      Mat Le 30 octobre 2013 à 20:51
    •  
    • Merci de l’info !!
      En espérant qu’ils désavouent leur direction....

      Jc not dead Le 31 octobre 2013 à 10:32
  •  
  • Faux ! À Nantes non plus, nous ne nous sommes pas encore prononcés. Décidément, entre ça et nous qualifier de fédération "Hueiste", hors de contrôle du national alors que nous sommes l’unes des fédés où ça se passe très bien avec le national, Regards doit revoir ses sources !

    Mathieu Le 29 octobre 2013 à 02:54
  •  
  • Petite précision, à Rennes les communistes n’ont pas encore votés l’alliance au premier tour avec les socialistes ...

    Sauf erreur de ma part, ils doivent votés d’ici une quinzaine de jours, certes la "direction’ locale est favorable à cette option, mais les militants n’ayant pas ratifier par leurs votes cette "option" on ne peut pas pour l’instant certifier :

    "À Paris, la consultation militante au PCF a poussé majoritairement vers l’alliance PC-PS. Il en est de même à Nantes, à RENNES ou à Brest".

    hurault alain Le 29 octobre 2013 à 13:17
  •  
  • A angers a eu lieu l’AG sur la strategie. Apres vote de la salle 31 pour l’alliance avec le PS contre 20 pour le FDG. La consultation a bulletin secret a lieu la semaine prochaine. Et la le choix ne vient pas de la direction de la section qui est clairement pro fdg et qui a essayer a 3 reprises de refuser un vote d’une majorité absolu de la salle.

    david Le 29 octobre 2013 à 13:23
  •  
  • Ne rajoutons pas la confusion à l’illusion, à Paris le FDG uni aurait pu obtenir le meme résultat face au PS, peut-etre mieux et, dans la dignité, juste une question de sang-froid...
    Dommage celà déstabilise tout le monde, oubliant notre but à tous, redonner de l’espoir au Peuple contre l’austérité, parlons plutot de notre programme, aujourd’hui et demain, et encore, et encore...

    Michel GUENOT Le 29 octobre 2013 à 13:51
  •  
  • Si en majorité les camarades du PCF décident de continuer à oeuvrer dans et avec le front de gauche , on peut se demander pourquoi d’autres trouvent qu’il est plus rentable d’aller avec des PS locaux ?
    Reste donc à savoir si ces derniers sont plus portés vers les options du FdG que vers les aspirations sociaux démocrates des Moscovici , Dsk ou pire Valls ?

    PrNIC Le 29 octobre 2013 à 13:54
  •  
  • La situation dans le département du Nord,notamment dans la métropole lilloise n’est pas celle décrite,notamment sur la métropole lilloise ou le FDG existe et se rassemble.
    pour le reste les organisations du FDG sauf le PCF n’ont que peu implantation...ceci explique cela...

    BAVENCOVE PASCAL Le 29 octobre 2013 à 14:36
  •  
Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?