Accueil > La Midinale | Entretien par Pierre Jacquemain | 8 juin 2017

Arnaud Viviant : « À un moment de sa vie, on doit prendre son tour de garde citoyen »

Journaliste et écrivain, rédacteur en chef de la revue Charles, candidat indépendant aux législatives à Paris : Arnaud Viviant défend sa singularité et son "droit de regard". Il nous offre aussi un cadeau…

Vos réactions (4)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Le clip de campagne d’Arnaud Viviant

Vos réactions (4)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

  • Je vais peut-être être hors sujet, mais j’aimerais poser une question à Pierre Jacquemain. Vous avez dit, lorsque vous avez pris vos distances avec Myriam El Khomri, qu’en fait elle s’était faite avoir, qu’elle ne voulait pas aller aussi loin avec sa loi, mais qu’elle avait été piégée par Valls, qui a réécrit la loi dans son dos. Vous avez ajouté que néanmoins vous la teniez pour une authentique femme de gauche. Diriez vous la même chose aujourd’hui alors qu’elle a annoncé qu’elle se désisterait pour le candidat de droite Bournazel, contre le candidat de la France Insoumise ou Caroline de Haas si elle arrivait derrière Bournazel au premier tour de la législative de la 18èe circonscription de Paris ?

    Gilbert Duroux Le 8 juin à 14:50
  •  
  • Lorsque j’écoute Arnaud Viviant, j’ai l’impression d’entendre un voyageur qui s’apprête à commencer un long périple seul en terre inconnue ! Il a même prévu son "carnet de voyage" lorsqu’il parle d’être nos yeux et nos oreilles à l’Assemblée. C’est très intéressant aussi de noter la façon de se percevoir lui-même, s’il est élu, comme "étranger" à l’AN, devenant notre porte-parole chez les "élus-autochtones"... Faudrait presqu’inventer un mot pour lui... genre "citoyenaute"... pour marquer l’idée du voyage aux confins de la vie de la cité, de l’autre côté de la planète "citoyenne", celui où vivent ceux qui nous représentent et qui sont si différents de nous !

    Ce n’est donc pas qu’une candidature, c’est le début d’une aventure individuelle qui se veut un témoignage de la transformation du monde politique que nous vivons. Je trouve ce genre d’approche très courageuse car elle implique de demander aux électeurs de supporter une démarche presque "artistique" et qui se veut somme toute solitaire...

    Il y a quelque chose d’honorable dans toute "candidature de témoignage militante", c’est pourquoi je ne lui opposerai pas le fait que toutes les idées qu’il évoque ici ont un fumet qui ne m’est pas inconnu depuis que j’ai lu le programme "l’avenir en commun"... N’a t’il pas dit qu’il avait senti que c’était l’heure de "son tour de garde citoyen" ? ça ne se conteste pas... alors Bonne chance !

    carlos Le 8 juin à 15:52
  •  
  • J’apprécie le courage des candidats. Je le salue.

    Irae Le 8 juin à 19:50
  •  
  • Merci de ne pas avoir répondu à ma question.

    Gilbert Duroux Le 12 juin à 12:10
  •  
Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?