Accueil > La Midinale | Entretien par Pierre Jacquemain | 3 avril 2017

[vidéo] Aurélie Filippetti : « El Khomri / Le Guen : ils n’ont pas leur place dans la majorité que nous voulons »

Députée de Moselle et porte-parole de Benoît Hamon, Aurélie Filippetti évoque la situation du Parti socialiste et de son candidat, à quelques jours de la fin du quinquennat et d’un premier tour décisif.

Vos réactions (27)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable
Vos réactions (27)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

  • Aurélie Fillipetti dénonce les affaires de détournement d’argent public de François Fillon mais pas de MLP. Normal quand on sait que le FN a été propulsé (puis instrumentalisé depuis des années) par le PS pour battre la droite. On voit que la stratégie est toujours là, peut-être inconsciente dans le cas présent tant elle fait partie du logiciel.

    Hypocrisie, langue de bois.
    Et sur la Guyane c’est tout ce vous avez à dire ?!
    A dégager la gôche ! (La 2ème droite)

    Joli lapsus à 5mn50 ( souligné en gras ) :
    "Celui qui est en quelque sorte l’allié objectif, hein presque, d’ Emmanuel Macron dans cette campagne contre Benoit Hamon c’est Mélenchon. On a l’impression que finalement il est main dans la main avec Macron pour essayer de faire baisser Mélenchon"

    Durruti Le 3 avril à 13:18
       
    • Le problème pour notre ancienne ministre et député socialiste c est de se faire élire en juin prochain avec le bilan de Hollande.
      Cela va être très dur, et ils ont trouvé leur discours du Bourget, c’est le revenu universel

      dan93 Le 3 avril à 21:29
    •  
    • Un « revenu universel » de plus en plus flou, ayant changé plusieurs fois de version depuis le premier tract publié sur le site de campagne de Benoît Hamon le 16 novembre 2016.

      "En pleine campagne, Benoît Hamon rabote (puis remet) son « revenu universel »
      Une partie de la proposition du candidat a discrètement été effacée de son site de campagne, avant de réapparaître suite à notre article."

      Le Monde, 17.01.2017

      Bernard Friot : arguments décisifs contre le revenu de base, outil du Capital : youtube.com/watch ?v=lHujBHqNSBg (mettre https://www. devant)

      Durruti Le 3 avril à 21:57
    •  
    • Messieurs Hamon et Mélenchon (voire Poutou) SVP quelques concessions réciproques et une union , seule chance d’être au second tour ! 5 ans d’austérité, de flexibilisation ou précarisation c’est beaucoup pour ceux qui souffrent. Vous aurez la responsabilité de ne pas avoir essayé et d’avoir installé Macron, Bayrou, Valls et le social-libéralisme pour longtemps.
      Le reste a peu d’importance.
      Voulez-vous gouverner et agir ? Témoigner ne suffit plus.

      Michel P Le 10 avril à 13:20
  •  
  • Que ne ferait-on pas au P"S" pour glaner quelques voix à Mélenchon.

    Julien Le 3 avril à 13:26
  •  
  •  A défaut d’arguments politiques en réponse aux questions posées A. F. pratique le mensonge, l’injure et la malhonnêteté intellectuelle. Ainsi Mélenchon marche" main dans la main" avec Macron, pourquoi pas Lepen tant qu’elle y est !. Pourquoi ? Fallait oser le dire, venant de la part d’une porte-parole d’un candidat en campagne invoquant "l’unité de la gauche" : ainsi la campagne électorale de JLM serait "centrée sur lui-même". Comme si celle de Hamon ou des autres ne mettaient pas en avant leurs candidats. Comme si JLM ne parlait pas d’autre chose que de lui-même dans ses grands metetings ! Non seulement cet argument est absurde mais il est stupide au regard de la manière collective dont le programme de la France Insoumise a été élaboré et de l’objectif de rassemblement de "peuple de gauche" sur la base du programme de la France Insoumise "L’avenir en Commun", porté par JLM. Quand on manque d’arguments politiques on attaque la personne, c’est bien connu. Pathétique. Cerise sur le gâteau de mauvaise foi : "Hamon s’est battu de l’intérieur (de quoi au juste ?) contre la 49.3" ! Aujourd’hui Hamon se donne le beau rôle en pourfendeur du 49.3 (et encore avec certaines réserves). Rappelons que lors de l’épisode de la El Kohmry (mai-juillet 2015) les frondeurs menés par Hamon, par calcul politique, ont organisé l’échec des motions de censure. Les frondeurs ne sont parvenus qu’à réunir que 56 voix sur les 58 nécessaires pour faire passer les 2 motions de censure successive. Une fois en refusant de joindre leurs voix à celles de la droite ; une seconde fois en faisant tout pour faire avorter celle avec le Front de Gauche et EELV par crainte de se voir sanctionnés par leur direction p"s" et donc de ne pouvoir concourir à la primaire du p"s" à venir. Ainsi fut adoptée la loi El Kohmry grâce à Benoît Hamon et ses frondeurs, grand artisan de l’unité à gauche comme on le voit.

    Victor Le 3 avril à 14:04
       
    • Hamon et JL Mélenchon ont conclu une entente de non-agression. On voit comment la porte-parole e Hamon en tient compte dans cet interview...

      Victor Le 3 avril à 16:52
  •  
  • "Hamon s’est battu de l’intérieur contre le 49.3"

    Ah bon ? Pourquoi n’a-t-il pas voté la censure de la droite, la seule qui pouvait renverser le gouvernement ?
    Pourquoi a-t-il voté pour l’ANI, loi sur l’emploi amorçant la casse du code du travail et la loi El Khomri ?
    Qui a manœuvré pour placer Valls au poste de Premier ministre ? Source : bilan-ps.fr/IMG/png/hamon_003.png (mettre https://www. devant)

    On peut aussi rappeler à Aurélie Fillipetti :

     L’accolade tout sourire Hamon / Macron au dîner du Crif . Source : rtl.fr/actu/politique/presidentielle-2017-l-accolade-de-hamon-et-macron-au-diner-du-crif-7787386092 ( mettre http://www. devant)

     Les manœuvres pour empêcher J-L Mélenchon d’obtenir ses parrainages. Source : bilan-ps.fr/IMG/png/hamon_025.png ( mettre http://www. devant)

     "Je me sens plus proche de Hollande que de Mélenchon " (Source : vidéo RTL sur youtube "Benoît Hamon sur RTL :Hollande est le capitaine, ne pas le suivre serait déserter " youtube.com/watch ?v=zA7OfnZDhDo&feature=youtu.be&t=55s (mettre http://www. devant)

    Durruti Le 3 avril à 19:27
  •  
  • "ils n’ont pas leur place dans la majorité que nous voulons". Le problème c’est le nous dans cette phrase. Quel que soit le résultat de ces élections, il sera acté que le ps ne peut plus être l’axe central du rassemblement à "gauche " . Et ça c’est tant mieux et ils va bien falloir que Aurélie et les autres prennent en compte cette nouvelle donne. Enfin ...

    Jean Paul Cazeneuve Le 3 avril à 19:35
  •  
  • Il faut impérativement qu’Hamon et Mélenchon s’unissent sinon ils devront s’unir au 2èm tour sur la candidature de Fillon.
    C’est une occasion unique pour la vraie gauche d’arriver au pouvoir. Ne pas s’unir, c’est une faute .

    Thomas Le 3 avril à 23:27
       
    • Mais oui " unionnn béeee, ,union béeee " l’amicale des unionistes bêlants déclare :

      Nous avons vu la marmotte qui mettait le chocolat dans le papier d’argent et le lapin .... "

      Demander une union a 22 jours du premier tour !!!!

      vous y croyez saint thomas !

      buenaventura Le 4 avril à 01:04
    •  
    • @Thomas- Ne serait-ce qu’après avoir lu l’interview (je ne parle même pas des commentaires qui rappellent l’état actuel du P.S. et les errances du candidat socialiste) ça vous paraît vraiment possible ?

      Carlos Le 4 avril à 06:45
    •  
    • La faute c’est le PS, et Hollande, et Hamon qui l’a commise.
      et il faudrait se ranger derrière cette bande de libéraux.
      Pour quelle nouvelle trahison ?
      non il faut de la clarté

      dan93 Le 4 avril à 09:51
  •  
  • Après avoir bien craché notre venin et notre mépris sur les socialistes. Une question reste posée. Comptons nous gagner présidentielle législatives régionales municipales départementales SEULS ou devrons nous trouvez des alliés en meilleures formes que les défunts PCF et EELV ?

    ducono Le 4 avril à 08:31
       
    • 1/ ne pas se tromper d’élections : une présidentielle ce n’est pas des législatives qui ne sont pas etc.
      2/ dans le cadre d’élections locales les ententes se font à l’échelle locale : les rapports de forces, les enjeux et les relations de personnes ne sont pas du même ordre et similaires qu’à l’échelle nationale.
      3/ In fine : l’expérience a suffisamment démontré que des alliances de principe (pour des motifs notamment boutiquiers) à quelque échelle que ce soit sans ententes minimales programmatiques sont contre-performantes, se terminent en tractations et arrangements douteux au service de rentes de situations personnelles ce qui profite au parti des "tous pourris", de l’extrême-droite.

      Victor Le 4 avril à 08:58
    •  
    • 1. Nous n’avons plus besoin d’alliés. Nous sommes désormais, la seule et l’unique force de gauche.Le Ps est mort, le PCF aussi, tout les autres (NPA, LO,) doivent s’aligner sur la FI ou disparaître comme eux. Telle est la rêgle et il faut lui obéir.

      2. Nous avons déjà gagné ces élections présidentielles, nous sommes passé devant le PS, nous vengeant de la trahison de mittrand en 1982. Après, qui l’emporte à la fin Avril, peu nous importe, nous serons les chefs de file de l’opposition, les seuls opposants désormais. Les seuls sur la place, les autres n’existeront plus. Et nous disposons de plus de 890 groupes d’appuis qui contrôlent le territoire, et plus de 390 000 militants formés et opérationnels. Pour les législatives, municipales, et autres, aucune alliance avec les restes du PS ou du PCF, nous présenterons nos candidats partout, et même si nous n’arrivons pas à obtenir des sièges, les autres perdront le leur, et puis aux prochaines elections, comme nous serons les seuls qui restent, les gens seront obligés de voter pour nous. Nous devons rester droit dans nos bottes.

      Nous sommes dans la victoire finale. Nous avons gagné ces élections et les autres, qui que ce soit qui passe.

      Jean Luc Melenchon a été notre guide, et le restera pour toujours. Nous sommes derrière lui fidèles, comme lorsque nos amis les russes mirent dehors les nazis à Stalingrad. Il est notre guide, nous devons l’écouter, et faire ce qu’il nous dis de faire pour cette ultime victoire. Donc non, pas d’union.

      PROPOS Le 4 avril à 09:49
    •  
    • @PROPOS

      Le Ps est mort, le PCF aussi, tout les autres (NPA, LO,) doivent s’aligner sur la FI ou disparaître comme eux. Telle est la rêgle et il faut lui obéir.
      Jean Luc Melenchon a été notre guide, et le restera pour toujours. Nous sommes derrière lui fidèles, comme lorsque nos amis les russes mirent dehors les nazis à Stalingrad. Il est notre guide, nous devons l’écouter, et faire ce qu’il nous dis de faire pour cette ultime victoire.

      Vos propos mon cher PROPOS font un peu peur. J’ose croire que la plupart des insoumis sont moins sectaires.

      Durruti Le 4 avril à 12:35
    •  
    • @propos - sympathisant moi même de la FI, je ne me reconnais en rien dans votre discours. J’irai même plus loin, le jour ou j’aurai l’impression que la "pensée unique" qui émane de vous était à l’ordre du jour chez PHI (ce dont je doute), j’orienterais mon vote ailleurs... Et je ne serai pas le seul.
      En attendant, la France Insoumise représente bel et bien un vote d’espoir, un vote d’adhésion et non un vote coercitif comme l’a été un temps celui du PS.

      Carlos Le 4 avril à 20:36
  •  
  • @Propos
    En vous exprimant avec tant d’agressivité et de ressentiment vous ne rendez pas service à la France insoumise. La détermination et la confiance en son projet politique ne doivent pas se transformer en sectarisme et culte de la personnalité. JLM rappelle en début de chacun meeting qu’il ne s’agit pas de sa personne. Il est vrai que certains propos tenus par A. Filipetti dans cette vidéo sont inacceptables et scandaleux. Pour autant nombre de "gens" intéressés par Hamon ou autres sont prêts à rejoindre la F.I. Ne les retournons pas contre nous bêtement avec de tels "propos". Cordialement.

    Victor Le 4 avril à 11:07
       
    • tu ne vois pas que "propos" est un "troll masqué" ?
      Son but en écrivant de telles âneries n’est certainement pas de rendre service à la FI...

      raphaël Le 4 avril à 11:24
  •  
  • @ Raphaël
    Je me suis posé la question tant le procédé est en effet grossier. Mais dans le doute j’ai pensé qu’il vaut mieux mettre gentiment les points sur les " i", des fois que d’aucuns pourraient utiliseraient ce genre de provocation...

    Victor Le 4 avril à 11:32
  •  
  • Filipetti sur BFM-TV /JJ Bourdin, contre l’exclusion de Valls du p"s"
    (je ne mets pas le lien : il semble que la présence de lien dans les commentaires empêche l’envoi de celui-ci)
    mots clés : bfm tv bourdin aurélie filipetti direct 930681

    Victor Le 4 avril à 11:43
  •  
  • Partage du pouvoir, associer les citoyens...
    Cette équipe qui a monté l’arnaque de "la belle alliance populaire" atteint le degré zéro de la crédibilité.

    Le lapsus est révélateur pour ceux qui n’ont pas suivi les épisodes précédents.

    cantaous Le 4 avril à 12:21
  •  
  • je ne connais pas ce troll assez drôle de PROPOS, il a le sens de l humour j’apprécie , ce qui me fait le plus marrer c’est que Durruti et Raphael, "fins politiques" se soient fait berner comme de la bleusaille .

    Propos est un provo , il dit ce que je dirais d’une autre manière , sauf la partie " VIVE LE N° 1" , par contre l’allusion a Stalingrad ca sent le stalinien ex zélote du résistant Marchais , mais en version dépité.

    Pas d union il a raison , y en aura pas ma bonne dame !

    PROPOS le PROVO est TROLL tres DROLE ,c’est un TROLL de COCO !

    buenaventura Le 4 avril à 18:16
       
    • @buenaventura - ben c’est du grand art j’adore ! J’ai presque l’impression de répondre à bdpif lorsque je répond à PROPOS... ;)

      Carlos Le 4 avril à 20:39
  •  
  • Moi aussi je pense que Propos et Pif-Paf ne font qu’un (même s’ils sont deux) : en effet la caricature parodique de la FI qui nous est présentée ici constitue le parfait pot-POURRI de toutes les insultes ordinaires qui nous sont adressées par les PCF basiques : ceux qui croient encore sauver leur parti en collant aux combines de l’appareil P"S". Ils ne comprennent pas que leur avenir est avec nous (en commun !), et ils essayent d’oublier qu’ils se sont pris – eux et leurs chers "frondeurs" – l’opération Macron en pleine figure...

    Autrement Le 4 avril à 22:41
  •  
  • Aurélie Filipetti, ministre de la Culture qui n’en avait pas un échantillon sur elle (comme aurait dit Coluche), a vraiment chié dans les bottes des intermittents et précaires lorsqu’elle était ministre. J’en parle en connaissance de cause. Cette femme n’est qu’une opportuniste. Quand la droite du PS aura repris les affaires en main après la déculottée d’Hamon, on la reverra aux affaires, j’en mets ma main à couper.

    Varlin Le 5 avril à 23:08
  •  
Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?